lequel


Recherches associées à lequel: auquel

lequel, laquelle

pron. relat. [ contraction de le, la, les et de l'adj. quel ] [lesquels, lesquelles].
S'emploie comme sujet à la place de qui ou comme complément prépositionnel pour représenter la personne ou la chose dont on vient de parler : Nous avons invité l'amie de mon cousin, laquelle vient par avion. Les fichiers sur lesquels je travaille. Des personnes parmi lesquelles nous comptons plusieurs ministres.
adj. relat.
Litt. S'emploie parfois pour reprendre l'antécédent à l'intérieur de la proposition relative : Il avait emporté son mobile en randonnée, lequel mobile s'avéra inutile puisqu'il s'était déchargé.
pron. interr.
Indique dans une interrogation une comparaison, un choix entre des personnes, des choses : Pour laquelle des candidates votez-vous ? Vous avez deux itinéraires possibles. Lequel voulez-vous emprunter ?
Remarque: Avec la préposition à, lequel se contracte en auquel ; avec la préposition de, il se contracte en duquel. Voir ces mots à leur ordre alphabétique.

LEQUEL

(le-kèl.
Au XVIe siècle, lequel devant une consonne était prononcé lequé [PALSGR., p. 62]
)
LAQUELLE, (la-kè-l'), DUQUEL, DE LAQUELLE ; AUQUEL, à LAQUELLE ; pluriel, LESQUELS, LESQUELLES (lê-kèl, lê-kè-l'), DESQUELS, DESQUELLES, AUXQUELS, AUXQUELLES, pron. relatif synonyme de qui.
Il s'emploie en parlant des personnes et des choses, et presque toujours comme complément.
Mais l'art d'en faire des couronnes N'est pas su de toutes personnes ; Et trois ou quatre seulement, Au nombre desquels on me range, Savent donner une louange Qui demeure éternellement [MALH., III, 2]
Et c'est assez, je crois, pour remettre ton cœur Dans l'état auquel il doit être [MOL., Amph. III, 2]
Ma bague est la marque choisie Sur laquelle au premier il doit livrer Clélie [ID., l'Ét. II, 9]
Le malheureux tison de ta flamme secrète, Le drôle avec lequel.... - avec lequel ? poursui [ID., Sgan. 6]
La surface de la terre.... est le fonds commun duquel l'homme et les animaux tirent leur subsistance [BUFF., Morceaux choisis, p. 30]
Les Lapons danois ont un gros chat noir auquel ils confient tous leurs secrets, et qu'ils consultent dans leurs affaires [ID., Hist. nat. de l'homme.]
Qui, sujet, se disant aussi bien des choses que des personnes, mais ne se disant pas bien des choses au régime : il faut le remplacer en ce cas par lequel.
Voilà, mes pères, les principes du repos et de la sûreté publique, qui ont été reçus dans tous les temps et dans tous les lieux, et sur lesquels tous les législateurs du monde, sacrés et profanes, ont établi leurs lois [PASC., Prov. XI]
Il s'emploie quelquefois comme sujet de la proposition qu'il joint à son antécédent, surtout lorsque l'emploi de qui pourrait produire une équivoque.
Aussitôt que je fus débarrassé des affaires de la cour, j'allai trouver l'homme qui m'avait parlé du mariage de Mme de Miramion, lequel me parut dans les mêmes sentiments [B. RABUTIN, ]
Il n'a pas aperçu Jeannette, ma fillole, Laquelle a tout ouï, parole pour parole [MOL., l'Ét. IV, 7]
Pour la clarté et l'élégance on mettra encore lequel au lieu de qui, quand deux relatifs se suivent sans se rapporter au même sujet.
Les factieux qui craindront la punition de leurs attentats, lesquels ne leur paraissent jamais injustes.... [PASC., Prov. XI]
Il s'emploie aussi comme sujet, en style de pratique et d'administration. On a entendu trois témoins, lesquels ont dit.... On a lu le mémoire de la réclamante, laquelle sollicite un dégrèvement.
Voici le fait : un chien vient dans une cuisine ; Il y trouve un chapon, lequel a bonne mine ; Or, celui pour lequel je parle, est affamé ; Celui contre lequel je parle, autem plumé ; Et celui pour lequel je suis, prend en cachette Celui contre lequel je parle [RACINE, Plaid. III, 3]
Lequel, laquelle signifie quelquefois, au sens interrogatif, quel est celui, quelle est celle, etc.
Lequel aimez-vous le mieux de ces deux tableaux-là ? Lequel vous plaît le plus ? Duquel des deux voulez-vous vous défaire ? Ou pour mieux expliquer ma pensée et la vôtre, Lequel doit plaire plus d'un jaloux ou d'un autre ? [MOL., Fâcheux, II, 4]
Lequel, laquelle signifie aussi, celui, celle qui, etc. Parmi ces étoffes, voyez laquelle vous plairait le plus.
La fièvre, et même assez forte, me rend si faible qu'il faut dans peu qu'elle s'en aille, ou que je m'en aille ; je ne puis pas vous dire encore lequel des deux [J. J. ROUSS., Lett. à du Peyrou, 12 janv. 1769]
On met quelquefois tous devant lesquels au pluriel.
Tous les professeurs de l'université de Grats ; tous les professeurs de l'université de Prague, de tous lesquels j'ai en main les approbations de mon opinion [PASC., Prov. X]
Toutes lesquelles choses s'éxécutant par la liberté des hommes.... [BOSSUET, Libre arb. 3]

REMARQUE

  • 1. Dans le XVIIe siècle, on pouvait faire rapporter lequel, dans la phrase consécutive, à quelque incise de cette phrase consécutive, non au verbe principal.
    Des pensées inutiles de l'avenir, auxquelles bien loin d'être obligé de m'arrêter, je suis au contraire obligé de ne m'y point arrêter [PASC., Lett. à Mlle de Roannez, 7]
    Il y a partout la difficulté, à laquelle si on succombe, on périt [BOSSUET, 2e avertiss. 10]
    Il ne me reste plus qu'à y ajouter l'évidence de la révélation divine, à laquelle ne désirant pas m'attacher quant à présent, je me contenterai de dire que.... [ID., Libre arb. II]
    Cette tournure n'est pas reçue aujourd'hui : cela est dommage ; car elle facilite beaucoup la construction de certaines phrases.
  • 2. Les grammairiens condamnent la locution lequel qui au lieu de quel que soit celui qui. Cependant elle est de l'ancienne langue, est restée dans l'usage populaire, et se trouve dans de bons écrivains :
    Lequel des trois que l'on ôte, tout s'en va [BOSSUET, Élévat. sur myst. II, 7]
    Mais lequel des deux qui vienne, qu'il tâche surtout de venir seul [J. J. ROUSS., Lett. à du Peyrou, 8 sept. 1767]
    Cette locution, que l'on n'admet plus, est-elle en effet fautive ? Elle offre deux choses à considérer : quel... qui ou que, au lieu de quelque... que, et l'article défini devant ce quel... qui. Quant au premier point, non-seulement quel... qui ou que pour quelque.... qui ou que, n'est point incorrect, mais est seul correct ; le que dans quelque est parasite ; l'ancienne langue ne commettait pas cette faute, disant : quel livre que tu lises, etc. (voy. QUELQUE... QUE). Quant à l'article défini, il se construit régulièrement avec quel ici comme ailleurs. La locution lequel... qui ou que est donc non pas une faute, mais un archaïsme meilleur que la locution lourde quel que soit celui qui, et à recommander d'après Bossuet et J. J. Rousseau.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E il ne savent liquels d'els la vaincra [la bataille ; sera vainqueur] [, Ch. de Rol. LVI]
  • XIIe s.
    Mais il ne sait li quels vainc ne qui non [, Ronc. p. 113]
    Ne sai lequel, s'en ai joie ou paor [, Couci, XVI]
  • XIIIe s.
    En la tombe [il y] out quatre tuiaus, Es quiex li quatre vent feroient [frappaient] [, Romancero, p. 58]
    Je prenroie maintenant la crois et iroie avec vos vivre ou mourir, lequel que Diex m'aura destiné [VILLEH., XXXIX]
  • XVe s.
    Si prirent les Anglois desquels qu'ils voulurent, et gagnerent grand avoir [FROISS., I, I, 207]
    Mais escoutez mes dolans plains, Des quieulx je vous fais la clameur [CH. D'ORL., Lettre en compl. de Fredet.]
    Dedans ou près, je ne sçay lequel [COMM., III, 10]
  • XVIe s.
    C'est un extreme malheur d'estre subject à un maistre duquel on ne peut estre jamais asseuré qu'il soit bon [LA BOETIE, 8]
    Pour revenir à mon propos, lequel j'avois quasi perdu [ID., 46]
    Interrogé lequel des trois il estimoit le plus [MONT., I, 67]
    Metella sa femme deceda de maladie, durant laquelle les presbtres et devins.... [AMYOT, Sylla, 71]
    Il laissa une posterité qui depuis a longtemps flory au païs, la plupart de laquelle s'habitua en la ville de Chaeronée [ID., Cimon, 1]
    Qui est l'homme, duquel si la femme s'abandonne à paillardise, il la vueille après recevoir ? [CALV., Instit. 832]
    Je proposeray ici la somme de ma doctrine : la quelle comme je ne doute pas estre veritable, aussi j'espere qu'elle sera approuvée à tous bons cœurs et craignans Dieu [ID., ib. 1099]

ÉTYMOLOGIE

  • Le, et quel.

lequel

LEQUEL, LAQUELLE. (DUQUEL, DE LAQUELLE; AUQUEL, À LAQUELLE.) pron. relatif. Il s'emploie à la place de QUI, surtout pour éviter une équivoque. Un homme s'est levé au milieu de l'assemblée, lequel a parlé d'une manière extravagante. Il y a une édition de ce livre, laquelle se vend fort bon marché.

Il s'emploie aussi lorsque le relatif représentant un nom de chose est un complément circonstanciel et est précédé d'une préposition autre que de. La patrie, pour laquelle chacun doit se sacrifier, exige ce nouveau sacrifice.

DUQUEL, DE LAQUELLE est parfois le synonyme de Dont. La maison de laquelle (ou dont) vous êtes propriétaire.

Il s'emploie obligatoirement comme complément déterminatif d'un nom précédé d'une préposition. La maison à la conservation de laquelle il tient tant a besoin d'être réparée.

LEQUEL s'emploie quelquefois, en termes de Palais, comme adjectif relatif. On a entendu trois témoins, lesquels ont dit... On a lu le mémoire de la réclamante, laquelle sollicite un dégrèvement.

LEQUEL est en outre pronom interrogatif. Lequel aimez-vous le mieux de ces deux tableaux- là? Lequel vous plaît le plus? Duquel des deux voulez-vous vous défaire? Par lequel des deux chemins irons-nous? Dans une interrogation indirecte : Parmi ces étoffes, voyez laquelle vous plairait le plus. Choisissez laquelle vous voudrez. Choisissez lequel d'entre nous vous voulez pour compagnon. On dit plus souvent celui qui, celui que, etc...

LEQUEL a quelquefois le sens neutre. Lequel préférez-vous, partir ou rester? On dit plutôt : Que préférez-vous?

lequel

On ne sçauroit juger Lequel des deux doibt estre preferé à l'autre pour sa vertu, Diiudicari non potest vter vtri anteferendus virtute videatur.

Je ne sçay lequel des deux l'a dict à l'autre, Vter alteri dixerit nescio.

Lequel de deux que ce soit, Vtercumque, vel Vterlibet.

Lequel de deux que tu veux, Vteruis.

Lesquels deux, Qui vtrique.

Lequel est le plus digne, Ex pluribus quis dignissimus.

lequel


LEQUEL, LAQUELLE, pronom relatif. Voici sa déclinaison. "Lequel, laquelle; duquel, de laquelle, ou dont, auquel, à laquelle; lequel, laquelle, ou que; duquel, de laquelle, ou dont. Plur. Lesquels, lesquelles; desquels, desquelles, ou dont; auxquels, auxquelles; lesquels, lesquelles, ou que; desquels, desquelles, ou dont. = 1°. Lequel et laquelle, dans tous leurs câs tant au singulier qu'au pluriel, peuvent se dire des persones et des chôses. Cependant: 1°. On ne s'en sert presque jamais au nominatif; et les oreilles seraient blessées dans ces phrâses. "Dieu, lequel a créé le ciel et la terre. "La grâce, laquelle nous est nécessaire. Il faut se servir de qui: Dieu, qui a créé; la grâce, qui nous est nécessaire, etc. = Vaugelas fait une exception à cette règle; et c'est que, quand on emploie dans une phrâse deux noms substantifs de différent genre, alors, si le pronom relatif qui ne se raporte pas au plus proche des deux, il faut se servir du pron. relatif lequel. Ex. "C'est un effet de la Providence~, qui, etc. Le qui se raporte à effet, et non à Providence. Pour éviter l'équivoque, il faut mettre lequel. = On peut se servir aussi de lequel au nominatif, pour éviter deux qui de suite. C'est ce qu'ont fait Bouhours et le Maître. "Certaines plantes, lesquelles n'ont rien, qui les distingue. "Il îmite ces peuples, qui habitent la Zone torride, lesquels jettent des flèches contre le soleil. = 2°. Quand le génitif du pronom relatif est avant le nom substantif, dont il dépend, l' usage ne souffre pas qu'on emploie duquel ou de laquelle; et qu'on dise, par exemple; le livre duquel vous m'avez fait présent; la religion de laquelle on méprise les maximes: il faut alors se servir du génitif dont. Mais si le génitif du pronom relatif est après le nom substantif, dont il dépend, on peut employer duquel ou de laquelle; p. ex. "La Seine dans le lit de laquelle viennent se jeter d'aûtres rivières: "Les moutons, à la dépouille desquels les hommes doivent leurs vêtemens. = Remarquez sur cette Règle, que si le nom substantif, auquel se raporte le génitif du pronom relatif est au datif ou à l'ablatif, on doit se servir de duquel ou de qui, en parlant des persones, jamais de dont; et pour ce qui regarde les chôses ou les bêtes, le génitif duquel, ou de laquelle est le seul qu'on doive employer. "Femme à la conduite de qui ou de laquelle il n'y a rien à redire. "Homme, de la bonne foi de qui ou duquel on ne peut douter. "Cheval, de la bonté duquel j'ai fait l'épreuve. Regn. = 3°. Le datif auquel et à laquelle sont d'un usage très-ordinaire: on n'en peut pas dire autant de l'acusatif lequel, laquelle sur lequel on ne peut guère doner de règles générales, et il faut renvoyer à l'usage; ainsi que pour l'ablatif duquel, de laquelle, qui suit les mêmes règles que le génitif. = Ce qu' on peut dire seulement, c'est que lequel n'est guère régi par des verbes, excepté en style de Pratique, et qu'on se sert ordinairement de l'acusatif que. Mais, quand il est régi par des prépositions, on peut s'en servir en toute sorte de style. On le doit même quand on parle des bêtes ou des chôses inanimées; excepté dans les phrâses où le pronom quoi peut être employé. "Le cheval sur lequel il étoit monté. "Le sujet pour lequel ils se querelloient. Regn. = Voiture dit lesquels, au lieu de que; mais de la manière dont il l'emploie, ce pronom fait fort bien. "J'en vis sept (royaumes) tout d'une vûe... Lesquels c'est dommage que vous laissiez entre les mains des Môres. Si, à la place de lesquels, il avait mis que, il y aurait eu deux que de suite, l'un pronom, l'aûtre conjonction; ce qui aurait produit un mauvais éfet. — Ce lequel acusatif n'est pas si bien dans d'aûtres phrâses d'anciens Auteurs, qui l'employaient volontiers en régime simple. "Dieu donnoit à Adam des satisfactions intérieures, lesquelles, depuis le péché, les hommes ne ressentent plus, sans une grâce particulière. Mallebr. On dirait aujourd'hui, que depuis le péché, les hommes ne ressentent plus, etc. = 5°. Tout ce qu'on vient de remarquer ne regarde lequel, que lorsqu'il est relatif; mais lequel, pronom absolu et interrogatif, peut être sujet (nominatif) et régime simple (acusatif). "Dites-moi laquelle de ces deux personnes vous plait davantage. "Laquelle préférez-vous? Sur laquelle ferez-vous tomber votre choix? À~ laquelle donnez-vous la préférence? De laquelle feriez-vous choix, si vous aviez à choisir? = On voit par le premier exemple, que quand on n'a pas encôre établi la comparaison, lequel régit les objets de l'alternative au génitif. = Avec ce régime, il peut se placer à la tête de la phrâse. "Lequel de ces deux bijous, que vous choisissiez, vous rencontrerez toujours bien. "Auquel de ces deux Auteurs que vous donniez la préférence, vous aurez de quoi la justifier.
   Rem. Malherbe ne s'est servi que deux fois de lequel dans toutes ses Poésies.
   Et trois ou quatre seulement
   Au nombre desquels on me range.
Lequel ne se dit plus en poésie, et cette phrâse dailleurs, au nombre desquels on me range n'est pas agréable. Il pouvait éviter ce desquels, et dire, au nombre de qui l'on me range, mais son vers n'eut pas été si harmonieux. Mén. — Le même Poète a employé laquelle dans l'Ode à M. de Belle-Garde.

Traductions

lequel

(ləkɛl) pluriel lesquels (lekɛl)

laquelle

איזה, ש-which, who, that, whomel cual, los cuales, cuálποιοςкоторыйcui, qual, quale, cheأيّkterýsomwelchermikäkojiどれ어느 것welkesomktóryqualsomอันไหนhangicái mà哪个 (lakɛl) pluriel lesquelles (lekɛl)
pronom relatif
désigne la personne, l'objet dont on vient de parler la ville dans laquelle je suis née Des deux, lequel voulez-vous ?

lequel

[ləkɛl, lakɛl] [lesquels] (mpl) [lesquelles] (fpl) (à + lequel = auquel, de + lequel = duquel) pron
(interrogatif) → which, which one
Lequel de ces films as-tu préféré? → Which of the films did you prefer?
Laquelle de ces photos préfères-tu? → Which of these photos do you prefer?
Lesquelles de ces photos préfères-tu? → Which of these photos do you prefer?
À laquelle de tes sœurs ressembles-tu? → Which of your sisters do you look like?
(relatif sujet, personne) → who; (chose) → which
Je l'ai proposé au directeur, lequel est d'accord → I suggested it to the director, who agrees with me.
Cette pièce est vissée au montant, lequel est lui-même solidement fixé au mur → This part is screwed to the post, which is itself fixed firmly to the wall.
(relatif objet, après préposition, personne)whom; (chose) → which
l'homme auquel j'ai parlé → the man I spoke to
la femme à laquelle j'ai acheté mon chien → the woman I bought my dog from, the woman that I bought my dog from, the woman from whom I bought my dog
la personne à laquelle vous faites référence → the person to whom you are referring
la personne à laquelle je pense → the person I'm thinking of
les enfants auxquels il a parlé → the children he spoke to
l'homme avec lequel elle a été vue pour la dernière fois → the man she was last seen with, the man that she was last seen with, the man with whom she was last seen
le garçon avec lequel elle est sortie → the boy she went out with
les personnes avec lesquelles il est associé → the people who he is in partnership with, the people with whom he is in partnership
les gens chez lesquels nous avons dîné → the people we had dinner with
le pont sur lequel nous sommes passés → the bridge we crossed over, the bridge that we crossed over, the bridge over which we crossed