leste

leste

adj. [ de l'it. lesto, dégagé ]
1. Qui se meut avec agilité, aisance : Malgré son âge, elle est encore leste agile, preste, souple alerte, allègre, vif ; lourd
2. Qui est trop libre par manquement à la décence : Il raconte des histoires un peu lestes gaulois, grivois, osé ; chaste, grave
Avoir la main leste,
être prompt à frapper, à gifler.

leste

(lɛst)
adjectif
qui est vif et souple marcher d'un pas leste

LESTE

(lè-st') adj.
Qui a, dans les mouvements, une facilité légère. Cet enfant est fort leste. Marcher d'un pas leste.
L'écureuil... est propre, leste, vif, très alerte, très éveillé [BUFF., l'Écureuil.]
Leste et joyeux je montais six étages ; Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans ! [BÉRANG., le Grenier.]
Avoir la main leste, être prompt à frapper. Fig.
On lui trouve [à l'anglais] des formes serviles qui étonnent dans la langue d'un peuple libre, et la rendent moins propre à la conversation que la langue française, dont la marche est si leste et si dégagée [RIVAROL, Dict. universel de la langue française, p. XIX.]
Equipé, habillé de manière à exécuter avec agilité tous ses mouvements. Vêtements avec lesquels on est très leste. Des troupes lestes. Un cortége leste et brillant. Un équipage leste, une voiture légère attelée de chevaux vifs et rapides.
Remarquez qu'il n'y avait rien de plus leste que cet équipage [MARIV., Paysan parv. 5e part.]
Terme de marine. Navire leste, navire gréé légèrement, où tout est libre, facile, dégagé.
Il se dit des vêtements qui, légers et dégagés, laissent aux mouvements toute leur liberté. Un habillement leste.
Ajustement moins superbe que leste [LA FONT., Or.]
En un sens qui vieillit, il se dit de toilettes élégantes de femmes.
Victoria, le plus diligemment qu'il lui fut possible, se fit extrêmement leste, et s'ajusta autant que le peu de temps qu'elle avait le put permettre [SCARR., Rom. com. I, 22]
Vous souffrez que la vôtre aille leste et pimpante [MOL., Éc. des maris, I, 2]
Ta forte passion est d'être brave et leste [ID., Éc. des femmes, V, 4]
Fig. Adroit, prompt à trouver des expédients. C'est un homme leste en affaires.
Fig. Qui passe sur les principes, les égards et les convenances, sans scrupule et avec une facilité comparée à celle d'un homme leste. Il est leste en procédés. Cette femme est fort leste dans ses actions.
Ils sont fort gais. - Pas vrai ? lestes dans le propos ; Mais un fonds excellent, amis sûrs, amis chauds [PICARD, Entrée dans le monde, III, 2]
Il se dit des choses dans le même sens. Une conduite fort leste. Plus particulièrement, qui dépasse la réserve prescrite par l'honnêteté du langage. Des propos lestes.
Mon cortége, au lieu de prier, Chante là mes vers les plus lestes [BÉRANG., Mon enterrement.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La reine entra.... accompagnée d'une cavalcade fort leste [, Mém. s. du G. ch. 18]
  • XVIe s.
    Il envoya à Perigueux son bagage et ce qu'il avoit de moins leste, et puis partagea ses forces en deux [D'AUB., Hist. I, 271]
    Les capitaines commencent à faire reveue par les bandes, pour choisir les plus lestes et mieux aconchés [habillés], pour contenter M. de Vieilleville en son entreprise [CARLOIX, VI, 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. listo ; portug. et ital. lesto ; napolit. listo, liesto ; de l'allem. listig, rusé, habile, de List, ruse, habileté. L'allemand leicht, léger, dont on a parlé, ne donnerait pas les consonnes st.

leste

LESTE. adj. des deux genres. Qui a de la facilité, de la légèreté dans ses mouvements.

Ce vieillard est encore fort leste. Il marche d'un pas leste. Avec ce vêtement chaud et léger, on se sent très leste.

Avoir la main leste, Être prompt à frapper.

Il signifie figurément Qui est adroit, prompt à trouver des expédients pour terminer une affaire. C'est un homme leste en affaires.

Il se dit aussi, figurément et en mauvaise part, d'une Personne légère, peu scrupuleuse sur les principes, les égards et les convenances. C'est un homme leste dans ses procédés, dans ses propos. Cette femme est fort leste, on dit qu'elle est fort leste dans ses actions et dans ses discours.

Il signifie, par extension, Qui dénote un manque de respect, de courtoisie, un mépris des convenances. Il a usé à mon égard d'un procédé un peu leste. Sa conduite a été jugée fort lesté. Voilà de la part d'un jeune homme s'adressant à un vieillard une réponse bien leste.

Il s'emploie spécialement dans le sens de Trop libre, d'inconvenant. Un propos leste. Une plaisanterie leste. Une chanson leste. Il y a dans cette pièce de théâtre des mots très lestes.

leste


LESTE, adj. LESTEMENT, adv. [Lèste, teman: 1re è moy. 2e e m. 3e l.] Leste, proprement vétu. "Vous voilà bien leste. "Son équipage étoit fort leste. = Bien en ordre. "Troupes fort lestes. = Adroit; c'est un homme fort leste. = Lestement, proprement. "Lestement vétu. — Avec adresse: "Il s'est tiré lestement de cet embârras. = Depuis quelque tems on le dit du ton et des propôs. Hardi, sans façon, sans égard. C'est un mot à la mode. "Le propôs est leste. Jugem. de Midas. "Ces lettres renferment... un ton des plus lestes sur les matières les plus serieuses. "Ses procédés étoient lestes, parce que ses desirs étoient vifs. Mercure.

Synonymes et Contraires

leste

adjectif leste
1.  Qui se meut avec agilité.
Traductions

leste

קל רגליים (ת), קליל (ת)

leste

lesto

leste

[lɛst] adj
[personne, mouvement] → nimble
(= désinvolte) [manières] → offhand
(= osé) [plaisanterie] → risqué