licorné

licorne

LICORNE. n. f. Quadrupède fabuleux, portant une corne au milieu du front et dont il est souvent question dans les Bestiaires et les légendes du moyen âge.

Licorne de mer, Cétacé, nommé autrement Narval, qui porte à l'extrémité de sa mâchoire supérieure une dent en forme de corne, droite et très longue.

licorne

Licorne, f. penac. Est une espece de beste, laquelle comme Pline a mis par escrit au livr. 8. chap. 21. a la teste de Cerf, a une corne noire de deux couldées de long, yssant du milieu du front (dont elle au combat transperce l'Elephant, l'ayant affilée à quelque rocher) les pieds d'Elephant, la queuë de Sanglier, au reste du corps rapportant au Cheval. Furieuse et d'horrible muglement, Vnicornis. Dont vient ledit mot François, par apocope et mutation de la lettre n, en l, tout ainsi que de Bononia, nous disons Bologne. Aucuns prononcent Alicorne, par mutation de V, en A, le tout est dit par representation du mot Grec monokérôs, voyez AElian. Il se prend aussi pour la seule corne de ladite beste, qui est prinse, mise en pouldre contre le poison, et a autres effects.

licorne


LICORNE, s. f. Animal sauvage, qui a une corne au milieu du front, et qui ressemble à un petit cheval.