lisse


Recherches associées à lisse: muscle lisse

1. lisse

adj.
Qui n'offre pas d'aspérités ; qui est uni et poli : Une chevelure lisse raide ; crépu, frisé grenu
Muscle lisse,
muscle dont la contraction est involontaire ou inconsciente (par opp. à muscle strié).

2. lisse

ou

lice

n.f. [ du lat. licium, fil ]
Sur un métier à tisser, fil de métal portant un maillon ou une lamelle allongée percée d'un trou dans lesquels passe le fil de chaîne.
Remarque: Ne pas confondre avec lice ou lis.
Métier de basse lisse,
métier de tapisserie dans lequel l'ouvrage est disposé horizontalement.
Métier de haute lisse,
métier de tapisserie dans lequel l'ouvrage est disposé verticalement.

LISSE1

(li-s') adj.
Qui n'offre aucune aspérité. Surface lisse.
Les cheveux noirs et lisses, la peau basanée [BUFF., Hist. nat. de l'homme, t. V, p. 3]
Quelque pesant, quelque opaque, quelque lisse qu'un caillou puisse être, il est percé comme un crible [VOLT., Phil. Newt. singul. nat. chap. 8]
Yeux lisses, dans les insectes, deux ou trois points luisants et convexes, placés à la partie supérieure de la tête. Colonne lisse, colonne dont le fût est uni, sans cannelures et sans ornements. Qui est sans poil ni plume.
Le phatagin, comme tous les autres quadrupèdes, a du poil sur toutes les parties inférieures du corps ; le pangolin n'a qu'une peau lisse et sans poils [BUFF., Quadrup. t. IV, p. 74]
S. m. Le lisse, l'état d'une surface sans aspérité, l'éclat uniforme de toute une pièce d'émail. Cette table, cette boîte d'émail est d'un lisse parfait.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À fin de rendre le cuir plus lice et l'amollir [PARÉ, XV, 67]
    Une bouteille d'argent bien liz et polly [RAB., Pant. IV, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. lis, liz ; esp. liso ; port. lizo ; ital. liscio ; du germanique : ancien haut allem. lîse, doux ; allem. mod. leise, d'après Diez. À la vérité, on pourrait introduire le terme grec traduit par lisse, poli. Mais, le terme grec n'ayant pas pénétré dans le latin, on ne voit pas comment il serait entré dans les langues romanes : l'étymologie germanique est donc préférable. D'ailleurs leise et le terme grec sont alliés.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. LISSE.
    Ajoutez :
  • Canon lisse, voy. CANON.
  • S. m.Terme de filature.
    Fil de coton retors à quatre, six, neuf fils et au-dessus, dit cordonnet ou lisse [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. IV, p. 320]

LISSE2

(li-s') s. f.
Terme de manufacture. Voy. LICE 2.

LISSE3

(li-s') s. f.
Terme de marine. Sorte de préceinte ou de renfort dont le nom indique la place et le but : lisse de plat-bord, lisse de couronnement, etc. Sorte de ceinture en bois que, pendant la construction d'un navire, on établit extérieurement de l'avant à l'arrière, pour tenir à leurs places respectives les couples dressés sur la quille. Fausse lisse, la lisse du fond ; elle est placée, sur les membres d'un bâtiment en construction, entre la lisse qui passe à l'extrémité des varangues, et la quille.
Terme de construction. Pièce courante qui couronne à hauteur d'appui le garde-fou d'un pont de bois. Planche transversale clouée sur les poteaux pour maintenir les barrières.

ÉTYMOLOGIE

  • Lice 1, la lice étant une pièce de bois employée à former la lice où se passe la joute.

LISSE4

(li-s') s. f.
Synonyme de liste, bande de poils blancs chez le cheval.
Nom donné quelque fois aux petites moulures d'une pièce d'artillerie.

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que liste.

LISSE5

(li-s') s. f.
Ficelle qui sert à lier les paquets de marchandises.

ÉTYMOLOGIE

  • Probablement le latin licium, fil.

LISSE6

(li-s') s. f.
Couleuvre brune tachetée de roux.

lisse

LISSE. adj. des deux genres. Qui n'offre pas de rugosités. Surface lisse. Une étoffe lisse. Du papier lisse. Tronc lisse. Écorce lisse. Peau lisse.

Colonne lisse, Colonne dont le fût est uni, sans cannelures et sans ornements.

lisse

LISSE. n. f. T. de Marine. Voyez PRÉCEINTE.

lisse

Lisse, f. penac. Qu'on escrit aussi Lice, Curriculum equestre aut lancearium, voyez Lice. Et en fait de navires, Lisse est une corde servant à guinder et amener la vergue de la grand voile, laquelle passe par l'un des deux rouets estans au cul de la polie des Estagues, et revient tomber au Roc passant par le rouet d'iceluy, et de là retourne à mont à l'autre rouet de ladite polie, dont redescent à l'autre rouet dudit Roc. Et entre bauldroyeurs lisse est une masse ou rouleau de verre massif, plat par dessous, avec lequel les bauldroyeurs lissent, polissent et donnent lustre au cuyr, qui est la deuxiesme façon à force de bras qu'ils luy donnent, voyez Estire, et Bauldroyer.

lisse


LISSE, adj. LISSER, v. act. LISSOIR, s. m. [Li-ce, , soar; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Lisse, uni et poli. Lisser, rendre lisse. Lissoir, instrument avec lequel on lisse la toile, le papier. "Étofe lisse. "Lisser du linge, de la dentelle, du papier. "Passer le lissoir sur, etc. = Trév. et le Rich. Port. mettent lissoir, s. m. ou lissoire, s. f. le Dict. d' Ortog. ne met que le 2d; l'Acad. que le 1er.

Synonymes et Contraires
Traductions

lisse

glatt, geläufig, ebensmooth, sleek, baldglad, effen, gelijk, sluik, vlot, zondermoeilijkheden, vlak, zonder moeilijkhedenחלק (ת), חלקלק (ת), חָלָקllis, pla plana, planerglatglataliso, finosileä, tasainenliscio, nettoliso, plano, polidoгладкийglatt, slätlainiنَاعِمhladkýλείοςgladak滑らかな매끄러운smidiggładkiเรียบpürüzsüznhẵn光滑的 (lis)
adjectif
uni, doux une surface lisse

lisse

[lis] adjsmooth