logement

logement

n.m.
1. Action de loger ; fait de se loger : Je lui ai offert le logement pendant son séjour
hébergement : Le droit au logement.
2. Lieu où l'on habite : Elle vient d'emménager dans le logement d'en face
3. Lieu, en partic. cavité, où vient se loger qqch : Faire entrer un cliquet dans son logement.

LOGEMENT

(lo-je-man) s. m.
Le lieu où on loge. Un logement composé de six pièces. Chercher un logement pour la nuit. Le logement du concierge, du jardinier.
Mon logement que je prendrai dans l'abbaye [BOSSUET, Lett. abb. 5]
Le duc d'Orléans, instruit de son innocence [de Voltaire enfermé a la Bastille], lui rendit sa liberté, et lui accorda une gratification : Monseigneur, lui dit Voltaire, je remercie Votre Altesse royale de vouloir bien continuer à se charger de ma nourriture, mais je la prie de ne plus se charger de mon logement [CONDORCET, Vie de Voltaire.]
Un beau logement au Louvre, que lui fit donner le comte d'Angiviller, son ami et le mien [MARMONTEL, Mém. VII]
Logement garni, celui qui se loue meublé. Il y a beaucoup de logement dans cette maison, il y a place pour loger beaucoup de personnes.
Appartements désignés pour un roi et pour les personnes de sa suite dans un voyage. Autrefois les maréchaux des logis marquaient à la craie les logements. Faire les logements, dresser la liste des personnes de la cour que les maréchaux des logis doivent faire loger. Envoyer aux logements, envoyer un domestique avec les maréchaux des logis, pour reconnaître le logement destiné à son maître.
Action d'assigner à des soldats en marche les maisons des particuliers où ils seront reçus et logés. Exemption de logement des gens de guerre. Billet de logement, billet avec lequel un soldat se fait recevoir dans une maison.
Présentez-vous chez le docteur en habit de cavalier, avec un billet de logement [BEAUMARCH., Barb. de Sév. I, 4]
Terme de marine. Se dit de la chambre de bord, des appartements, salles, carrés, chambres, portes, cabanes, couchettes d'un navire.
Terme de guerre. Endroit dont on s'est saisi pendant un siége, et dans lequel on se couvre, contre le feu des assiégés, par des gabions, des palissades, des fascines, etc. pour conserver le terrain et pousser librement le travail. Les assiégeants ont fait un logement sur la contrescarpe, sur la demi-lune, etc.
La prise d'un ouvrage à corne [à Philisbourg]..., on ne croit pas que la place dure longtemps après ce logement [SÉV., 25 oct. 1688]

ÉTYMOLOGIE

  • LOGEMENT, APPARTEMENT. Logement se dit de toute espèce de logis dans une maison, grand ou petit ; appartement ne se dit que d'un logis composé de plusieurs pièces.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    On fit un ban de par Philippe d'Artevelle.... que nul ne se logeast au logement d'autrui [FROISS., II, II, 158]

ÉTYMOLOGIE

  • Loger.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • LOGEMENT. Ajoutez :
  • Terme d'artillerie. Dégradation des bouches à feu en bronze ; c'est une dépression du métal produite à l'emplacement du projectile par la pression que les gaz de la poudre exercent sur lui en s'échappant.
    Terme de commerce. Emballage, récipient de marchandises.
    ... Que la gomme, aussitôt son entrée [en magasin], ayant été changée de logement [elle était d'abord logée en caisse] et mise en sacs, il ne restait plus aucune trace de ce cachet de provenance [, Gaz. des Trib. 17 oct. 1873, p. 1006, 1re col.]

logement

LOGEMENT. n. m. Partie d'un immeuble habitée généralement par des artisans, par opposition à Appartement, qui désigne une partie d'immeuble habitée bourgeoisement. Cette maison ne contient que des logements. Cette société a entrepris la construction de logements ouvriers.

Logement garni ou, elliptiquement, Un garni, Celui qui se loue meublé.

On dit encore, d'une façon générale, Il y a beaucoup de logement dans cette maison pour signifier Il y a place pour loger beaucoup de monde. Il est familier.

LOGEMENT se dit aussi, en termes militaires, de l'Action de loger des troupes chez l'habitant. S'occuper du logement des troupes. Billet de logement. Voyez BILLET.

Synonymes et Contraires

logement

nom masculin logement
Local d'habitation.
Traductions

logement

Wohnung, Unterkunft, Wohnhaus, Logis, Quartieraccommodation, abode, dwelling, residence, housing, domicile, home, apartment, flat, accommodationswoning, kwartier, logies, onderkomen, onderdak, woonruimte, huisvesting, inwoning, lager [techniek], ruimte, verblijfאכסון (ז), בית-מגורים (ז), דיור (ז), התאכסנות (נ), התארחות (נ), התגוררות (נ), מגורים (ז״ר), שיכון (ז), הִתְגּוֹרְרוּת, דִּיּוּר, אִכְסוּןwoningbolig, tilpasningloĝejobústaðuralloggio, abitazione, appartamento, alloggiamentoatriumbolig, husrommieszkanie, kwateraaposento, habitação, morada, alojamentoboning, bostad, inkvarteringστέγασηسَكَنubytováníalojamientomajoitussmještaj住む場所숙박 시설помещениеที่พักอาศัยkalacak yerchỗ ở住宿房屋 (lɔʒmɑ̃)
nom masculin
lieu où l'on habite

logement

[lɔʒmɑ̃] nm
(appartement)flat (Grande-Bretagne), apartment (USA); (terme générique)accommodation no pl (Grande-Bretagne), accommodations pl (USA)
chercher un logement → to look for a flat (Grande-Bretagne), to look for an apartment (USA), to look for somewhere to live
logement de fonction (ADMINISTRATION)company flat (Grande-Bretagne), company apartment (USA), company accommodation
les logements anciens → old housing stock
les logements neufs → modern housing, new build
les logements vacants → vacant accommodation
(du point de vue social) le logement → housing
construire des logements bon marché → to build cheap housing sg
logements sociaux → council housing (Grande-Bretagne), public housing (USA)
crise du logement → housing crisis