loger


Recherches associées à loger: deloger, luger

loger

v.i. [ de loge ]
1. Avoir sa résidence permanente ou provisoire quelque part : Nous logeons à la campagne demeurer, habiter, résider descendre, séjourner
2. Trouver place : Le matériel informatique logera dans cette mallette tenir
v.t.
1. Procurer un lieu d'habitation, un abri à qqn : La municipalité loge les nouveaux arrivants à l'hôtel héberger, installer
2. Faire entrer ; faire pénétrer : Loger une idée dans la tête de qqn enfoncer ; déloger caser, placer

se loger

v.pr.
1. Avoir un endroit où habiter : Elle a trouvé à se loger dans un gîte rural.
2. Pénétrer quelque part : La balle s'est logée dans le cerveau s'enfoncer, se placer

loger


Participe passé: logé
Gérondif: logeant

Indicatif présent
je loge
tu loges
il/elle loge
nous logeons
vous logez
ils/elles logent
Passé simple
je logeai
tu logeas
il/elle logea
nous logeâmes
vous logeâtes
ils/elles logèrent
Imparfait
je logeais
tu logeais
il/elle logeait
nous logions
vous logiez
ils/elles logeaient
Futur
je logerai
tu logeras
il/elle logera
nous logerons
vous logerez
ils/elles logeront
Conditionnel présent
je logerais
tu logerais
il/elle logerait
nous logerions
vous logeriez
ils/elles logeraient
Subjonctif imparfait
je logeasse
tu logeasses
il/elle logeât
nous logeassions
vous logeassiez
ils/elles logeassent
Subjonctif présent
je loge
tu loges
il/elle loge
nous logions
vous logiez
ils/elles logent
Impératif
loge (tu)
logeons (nous)
logez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais logé
tu avais logé
il/elle avait logé
nous avions logé
vous aviez logé
ils/elles avaient logé
Futur antérieur
j'aurai logé
tu auras logé
il/elle aura logé
nous aurons logé
vous aurez logé
ils/elles auront logé
Passé composé
j'ai logé
tu as logé
il/elle a logé
nous avons logé
vous avez logé
ils/elles ont logé
Conditionnel passé
j'aurais logé
tu aurais logé
il/elle aurait logé
nous aurions logé
vous auriez logé
ils/elles auraient logé
Passé antérieur
j'eus logé
tu eus logé
il/elle eut logé
nous eûmes logé
vous eûtes logé
ils/elles eurent logé
Subjonctif passé
j'aie logé
tu aies logé
il/elle ait logé
nous ayons logé
vous ayez logé
ils/elles aient logé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse logé
tu eusses logé
il/elle eût logé
nous eussions logé
vous eussiez logé
ils/elles eussent logé

LOGER

(lo-jé. Le g prend un e devant a et o : logeant, logeons) v. n.
Habiter en une maison. Quand il vient à Paris, il loge chez son frère.
Je vous avoue que je comprends le plaisir de loger avec les gens qu'on aime [SÉV., 24 juill. 1680]
Le roi vient vers l'endroit où loge la princesse [QUINAULT, Agrippa, III, 1]
Loger à la belle étoile, coucher dehors, et aussi n'avoir point de lieu pour se retirer. Loger chez soi, habiter dans une maison à soi appartenant.
Fig. Être placé, en parlant des choses.
Et si tous ses appas sont encore en sa face, C'est que l'amour y loge [MALH., VI, 25]
Eh bien, aurait-on cru que sous tant de beauté Logeât tant de malice et de déloyauté ? [MAIRET, Sophon. I, 3]
Son miroir lui disait : prenez vite un mari ; Je ne sais quel désir le lui disait aussi : Le désir peut loger chez une précieuse [LA FONT., Fabl. VII, 5]
Loger se conjugue avec l'auxiliaire avoir quand il marque l'action : Il a logé longtemps dans cette rue ; avec l'auxiliaire être, quand il marque l'état : Il est logé depuis deux ans dans cette rue.
V. a. Donner à loger.
Où logerez-vous toutes les personnes qui vous arrivent ? Quand le roi lui-même vous logeant dans son palais et vous approchant de sa personne sacrée.... [TH. CORN., Disc. de réc. à l'Acad. franç.]
Toute ma maison est renversée ; et, malgré tous mes efforts, je n'aurai pas de quoi loger tous mes amis comme je voudrais [VOLT., Lett. Thiriot, 24 mars 1755]
Depuis mon voyage à Madrid, je suis exempt de loger des gens de guerre [BEAUMARCH., Barb. de Sév. II, 14]
En moins d'un mois, pour loger ma sagesse, J'ai mis à sec un tonneau de vin vieux [BÉRANG., le Nouveau Diogène.]
Absolument.
Qui voudra dire ces choses [que les organes ne sont pas faits en vue de leur usage], fera mieux de dire encore qu'un bâtiment n'est pas fait pour loger [BOSSUET, Connaiss. IV, 2]
Fig. Loger quelqu'un aux Petites-Maisons, dire qu'il est fou, et qu'il est bon à mettre dans les Petites-Maisons. Fig. et familièrement. Loger le diable dans sa bourse, n'avoir pas le sou.
Un homme n'ayant plus ni crédit ni ressource, Et logeant le diable en sa bourse, C'est-à-dire n'y logeant rien [LA FONT., Fab. IX, 16]
Fig. Recevoir en soi. Toutes les folies qu'un cerveau humain peut loger.
Une de ces femmes Put en son cœur loger d'honnêtes flammes [LA FONT., Court.]
Ce qui m'importe, c'est la santé du corps aimable qui loge une si belle âme [VOLT., Lett. Pr. roy. Prusse, 28 fév. 1739]
Mettre. Il lui logea une balle dans la poitrine. Cette petite fille a logé son volant dans un arbre. Fig.
Le soupçon, ce monstre sans pitié, Loge bientôt la haine où logeait l'amitié [MAIRET, Solim. II, 7]
Va, dans ce triste cœur je ne veux plus de place ; Si l'amour m'y logea, la trahison m'en chasse [ID., Mort d'Asdr. II, 3]
Se loger, v. réfl. Prendre un logement. Il s'est logé dans un hôtel garni. Il veut se loger sur le boulevard.
Je vous donne mon blé, par exemple ; mais j'aurai besoin d'un logement dans quelque temps ; je fais un échange avec Paul, afin de me loger [BOSSUET, Pensées chrét. et mor. 34]
Disposer, arranger un logement pour l'occuper. Il s'est logé fort bien, fort commodément. Se bâtir une maison. Il s'est logé très agréablement à la campagne. Fig.
Il y a une place d'attente dans leur cœur [des hommes], elle [la beauté] s'y logerait [PASC., Pass. de l'amour.]
Terme de guerre. Se loger sur la contrescarpe, sur la demi-lune, etc. s'y retrancher pour empêcher que les assiégés ne les reprennent.
Être mis, placé. La balle s'est logée dans le tibia, dans la poitrine, c'est-à-dire la balle qui l'a frappé lui est restée dans le tibia, dans la poitrine.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    As prez dessouz Golane est cele gent logie [, Saxons, VII]
  • XIIIe s.
    Et se logierent en une ille que l'en apele Saint-Nicholas ens le port [VILLEH., XXX.]
    Et nous lojames ou lieu dont nous avions chacié nos ennemis [JOINV., 230]
    Et à celle branche qui va a Rexi vint le roy de France à tout son ost, et si se logea entre le fleuve de Damiette et celui de Rexi [ID., 220]
    Il alerent logier desous Juilly [ID., 204]
  • XVe s.
    Quant le roi de France [apprit] que le roi anglois approchoit Saint-Quentin, et estoit logé sur le royaume [FROISS., I, I, 85]
    L'endemain les seigneurs de France, qui avoient perdu leurs tentes et leurs pourveances, eurent conseil qu'ils se logeroient d'arbres et de fueilles plus près de la ville [ID., I, I, 157]
    Vous ferez bien d'ung peu le resjoïr ; Tristesce s'est avecque lui logiée ; Ne lui veuillez à son besoing faillir [CH. D'ORL., Bal. 23]
    Et cuiderent repliquer ; mais à la fin ils se teurent et deporterent ; car autrement on en eust logé en prison [JUVÉNAL DES URSINS, Charles VI, 1420]
    Quant Julius Cesar, dus des Romains, Vint en Gaule la terre conquerir, Un jour loga entre Soissons et Rains, Sur un hault mont [E. DESCH., Conseils des François.]
    Et aussi l'armée du roy logée près de luy [COMM., V, 8]
  • XVIe s.
    Il les exempta de loger les gens de guerre [AMYOT, Sert. 9]
    Sçavoir bien choisir l'advantage d'un lieu fort d'assiette pour loger ou combattre [ID., ib. 14]
    Quand elle [cette idée] pourroit loger en la teste d'un homme.... [MONT., I, 75]
    L'ame qui loge la philosophie doibt.... [ID., I, 175]
    Il n'avoit que cette maison de bien logée et accommodée [ID., II, 77]
    L'ame loge au cerveau [ID., II, 295]
    Vous me voulez loger [marier] en si bas lieu ; par quoy, pour abreger, je vous dis que jamais je ne prendray mary, si je n'ay un roy comme mes autres sœurs [, Nuits de Straparole, t. I, p. 268, dans LACURNE]
    Ho, ho, va dire messer Sylvestre, en estes vous là logée ? [CHOLIÈRES, Contes, t. II, après-dîn. 3, p. 97, dans POUGENS]
    Estes-vous logez à ceste enseigne et vieux fatras, qui tant ont perdu de consciences ? [NOEL DU FAIL, Cont. d'Eutrap. ch. 30, f° 171, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Loge. On a voulu tirer loger du latin locare, placer ; il est bien vrai que, dans quelques formes, locare est représenté par loger (voy. LOUER 1) ; mais comment séparer loger de loge ?

loger

LOGER. v. intr. Séjourner, avoir sa demeure habituelle ou temporaire dans un logis. Où irez-vous loger? Loger chez un de ses amis, en hôtel garni, en garni. Les hôtels étaient si pleins, qu'il ne put trouver où loger. Il loge dans un taudis.

Fig., Rarement une âme forte loge dans un corps efféminé. L'amour et la raison ne logent guère ensemble.

Fig. et fam., Loger à la belle étoile, Coucher en plein air.

Il est aussi transitif et signifie Donner la retraite, le couvert à quelqu'un dans un logis. Où logerez-vous tout ce monde-là? J'ai réussi à le loger. Être logé commodément, confortablement. Il s'est logé dans un hôtel garni. Il s'est logé bien à l'étroit.

Fig., Toutes les folies qu'un cerveau humain peut loger sont rassemblées dans sa tête.

Prov. et fig., Loger le diable dans sa bourse. Voyez BOURSE.

LOGER signifie par analogie Mettre. L'assassin lui a logé une balle dans la tête. La balle s'est logée dans son épaule.

Il se dit particulièrement du Vin ou des liqueurs, vendus en bouteille ou en fût, sans qu'on ait à payer le récipient qui les contient. Ce vin se vend à tel prix, logé en barrique.

Fig., et fam., et ironiquement, Nous voilà bien logés, se dit en parlant d'une Affaire qui tourne mal, ou se trouve arrêtée par une difficulté imprévue.

Fig. et fam., Nous sommes logés à la même enseigne. Voyez ENSEIGNE.

loger

Loger, Excipere hospitio et Hospitio accipere, Hospitari, Stabulare, Stabulari Semble qu'il vient de Locare, c in g verso.

Loger aux faux-bourgs, Ad vrbem esse.

Loger en quelque lieu ou hanter, Diuersari.

Aller loger en quelque lieu, Immigrare.

Aller loger en un autre lieu, Commigrare.

Se loger chez quelqu'un, Se tectis alicuius credere.

Il est venu loger icy, Habitatum huc commigrauit.

Pour loger, non point pour demeurer, Commorandi natura diuersorium nobis, non habitandi dedit.

Quand les bestes se logent és estables, Stabulatio.

Estre bien logé, Avoir bonne maison, Bene habitare.

Bien logé, Qui a bon hoste ou hostesse, Apud elegantem et lautum hospitem, vel hospitam venustam collocatus, B.

Estre logé chez le Roy, Ius contubernij apud principem habere, vel in comitatu regio, B.

Estre logé magnifiquement et honorablement, Laute diuersari.

Celuy qui loge ou est logé, Hospes.

Synonymes et Contraires

loger

verbe intransitif loger
Avoir sa résidence quelque part.

loger

verbe transitif loger
1.  Procurer un lieu d'habitation.
2.  Placer quelque chose quelque part.
3.  Lancer un projectile dans.

loger (se)

verbe pronominal loger (se)
1.  Avoir un endroit pour habiter.
descendre, habiter, résider, trouver asile -littéraire: gîter, trouver le gîte et le couvert -populaire: crécher.
2.  Se placer quelque part.
Traductions

loger

(lɔʒe)
verbe transitif
1. donner un logement à qqn loger qqn chez soi
2. mettre, placer qqch dans un lieu loger qqch derrière les livres

loger

hausen, wohnen, lokalisieren, unterbringenlive, house, dwell, accommodate, lodge, put up, reside, staywonen, huisvesten, huizen, resideren, logeren, gevestigdzijn, onderbrengen, opslaan, plaatsen, gevestigd zijnאירח (פיעל), אכסן (פיעל), ארח (פ'), גר (פ'), דר (פ'), השתכן (התפעל), התאכסן (התפעל), התגורר (התפעל), שיכן (פיעל), הִתְגּוֹרֵר, דָּר, אִכְסֵן, אֵרֵחַ, שִׁכֵּן, גָּר, הִתְאַכְסֵןwoonhabitar, residirbydleti, bydliti, pojmoutbo, tilpasse (sig)loĝihabitar, morar, residir, alojarasua, majoittaabúaabitare, dimorare, stare, albergare, alloggiare, ospitarecolere, habitarebo, husemieszkać, zakwaterowaćacomodar, estar hospedado, habitar, morarlocuiпошить, шить, вместитьbo, bygga, inhysaκατοικώ, στεγάζωيَسَعُ لِsmjestiti宿を提供する숙박처를 제공하다จัดที่อยู่ให้barındırmakcung cấp chỗ ở容纳
verbe intransitif
habiter, vivre loger provisoirement chez des amis

loger

[lɔʒe]
vt
[+ ami, famille] → to put up; [+ officiel, représentant] → to provide accommodation for
(= placer, faire entrer) loger qch dans qch → to put sth in sth
Il a réussi à loger six valises dans le coffre → He managed to put six cases in the boot., He managed to get six cases in the boot.
loger une balle dans la tête de qn → to put a bullet in sb's head
vi → to live
loger quelque part (en permanence) → to live somewhere; (temporairement) → to stay somewhere
loger chez qn (en permanence) → to live with sb; (temporairement) → to stay with sb
Elle loge chez sa cousine quand elle revient dans la région → She stays with her cousin when she comes back to the area. [lɔʒe]
vpr/vi
trouver à se loger (temporairement) → to find somewhere to stay, to find accommodation; (définitivement) → to find somewhere to live, to find accommodation
J'ai eu du mal à trouver à me loger → I had difficulty finding somewhere to live.
vpr/pass
se loger dans [projectile, objet] → to lodge itself in