lollard

(Mot repris de lollards)

LOLLARD

(lol-lar) s. m.
Nom donné à des hérétiques du commencement du XIVe siècle en Belgique et en Allemagne, et qu'on dit provenir d'un certain Gautier Lolhard, allemand ; cette doctrine abolissait la messe, les sacrements, l'ordination des prêtres, niait l'intercession des saints et prêchait la pauvreté. Sectateur de Wikleff, en Angleterre, au XIVe siècle, ainsi dit parce que ces sectateurs prirent le costume pauvre des lollards.