lueur

lueur

n.f. [ du lat. lucere, luire ]
1. Clarté faible ou éphémère : Elle a aperçu un animal dans la lueur des phares halo
2. Éclat fugitif du regard : En nous parlant, elle avait une lueur de malice dans les yeux éclair, flamme
3. Manifestation faible et passagère de qqch : Nous gardons une lueur d'espoir rayon étincelle

LUEUR

(lu-eur) s. f.
Lumière qui n'a pas un plein éclat.
Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelants, Entrant à la lueur de nos palais brûlants [RAC., Andr. III, 8]
Il poursuit à la lueur du feu les troupes qui s'enfuient [FÉN., Tél. XVI]
La lueur douce et pure de la lune embellissait son visage [STAËL, Corinne, XIII, 4]
[Feux follets] Vous qui trompez par des lueurs perfides Le voyageur charmé dont l'erreur vous poursuit [C. DELAV., Paria, I, 5]
Soudain à leurs regards une lueur rampante En bleuâtres sillons sur la hauteur serpente [V. HUGO, Ball. VIII]
Fig.
Le reste de lueur qu'il [mon esprit] a paru jeter, S'éteint sous tant de coups qu'on vient de me porter [LEMERCIER, Charles VI, V, 4]
Légère apparence.
Je prie Dieu que les lueurs d'espérance pour une de vos filles [un mariage] puissent réussir [SÉV., 13 oct. 1675]
Il entrevoit les premières lueurs de sa grandeur future [de Jésus-Christ] [MASS., Pet. car. Tentat.]
Pendant ce temps-là, il eut des lueurs de fortune, dont il ne fut point ébloui [D'OLIVET, Hist. Acad. t. II, p. 396, dans POUGENS]
À de fausses lueurs vous laissez-vous séduire ? [CRÉBILLON, Catilina, V, 2]
Copernic avait eu quelque faible lueur de cette idée [gravitation] [VOLT., Newt. III, 3]
Je vois des singes, des éléphants, des nègres qui semblent tous avoir quelque lueur de raison imparfaite [ID., Traité métaph. ch. 1]
Le règne seul de Charlemagne eut une lueur de politesse qui fut probablement le fruit du voyage de Rome ou plutôt de son génie [ID., Mœurs, 17]
Ton feu n'est que lueur, ta beauté n'est que fard [A. CHÉN., Iambes, le jeu de paume.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il ne voit plus ne luor ne clarté [, Roncisv. 91]
  • XIIIe s.
    [La sainte Vierge] Solaux qui le monde enlumine, Lune sanz lueur transitoire [RUTEB., II, 12]
    Si cume li soleil le jur Tolt [enlève] as esteiles lur luur [MARIE, Purgat. 1877]
    Et se dormirent sanz fauser, Tant que li biaus jors parut cler, Qui lor a rendue luor [, Ren. 22633]
  • XIVe s.
    Une hache portoit qui getoit grant luour [, Baud. de Seb. IX, 41]
  • XVIe s.
    D'entre eulx plusieurs aveugles du coup du gresil et lueur de la neige [MONT., I, 262]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, lieur (monosyllabe) ; provenç. lugor ; de lucere, luire, par un substantif abstrait formé du radical du verbe. Lucere tient au sanscrit ruc, briller.

lueur

LUEUR. n. f. Lumière faible ou affaiblie. Lueur blafarde. Lueur passagère. On commence à voir quelque lueur du côté de l'Est. La lueur de la lune, des étoiles. La lueur d'un incendie. Lire à la lueur du feu.

Il signifie au figuré Légère apparence. Il y a quelque lueur de raison dans ce qu'il fit. Entrevoir quelque lueur de fortune. Avoir une lueur d'espérance.

lueur

Lueur, Candor, Fulgor, Nitor. Splendor.

Une lueur qui a comme des poinctes agues, Pinatus fulgor.

La lueur que rendent les yeux, Radius.

Lueur et jectement de rayons, Radiatio.

La lueur de l'or, Aura auri.

La lueur esblouit les yeux, Splendor perstringit aciem oculorum.

Jecter une lueur comme d'or, Rutilare, Rutilescere. B.

Jecter grande lueur et clarté, Praeradiare.

lueur


LUEUR, s. f. [Lu-eur.] Clarté faible. "La lueur de la lune, des étoiles, du feu. "Lire à la lueur du feu. = Figurément, légère aparence. "Il y a en cela quelque lueur d'esprit, de raison. "Il n'y a pas la moindre lueur de bon sens en tout ce qu'il dit. "Avoir quelque lueur d'espérance.

Synonymes et Contraires

lueur

nom féminin lueur
1.  Lumière faible.
2.  Éclat fugitif du regard.
3.  Petite quantité de.
brin, doigt, goutte, larme, nuage, soupçon, un peu de -populaire: chouia.
Traductions

lueur

Schein, Funkeschijnsel, licht, schittering [ogen], sprankje, vleugje, glimp, schijngleam, ray, sheen, glimmer, glowאור (ז), בזק (ז), ברק (ז), הבהק (ז), הבזק (ז), להבה (נ), נהרה (נ), נוגה (נ), ניצוץ (ז), רשף (ז), שביב (ז), נִיצוֹץ, בָּרָק, לֶהָבָה, נֹגַהּ, נְהָרָה, רֶשֶׁף, שְׁבִיב, הֶבְהֵק, הֶבְזֵקlumbriletoαναλαμπήbagliore, barlume, chiarore, spiraglio, sprazzo, vampa (lɥœʀ)
nom féminin
1. faible lumière à la lueur d'une bougie
2. figuré une petite quantité de Il reste une lueur d'espoir.

lueur

[lɥœʀ] nf
(chatoyante)glimmer no pl; (métallique, mouillée)gleam no pl; (rougeoyante)glow no pl; (pâle)faint light
(fig) une lueur de ... → a glimmer of ...
une lueur d'espoir → a glimmer of hope