lutte


Recherches associées à lutte: lute

lutte

n.f.
1. Opposition violente, affrontement plus ou moins brutal entre deux personnes, deux groupes, dont chacun s'efforce de faire triompher sa cause ou d'imposer sa domination à l'autre : La lutte entre un adolescent et sa famille conflit bataille, combat, pugilat
2. Sport de combat dans lequel deux adversaires s'affrontent à mains nues, chacun cherchant à renverser l'autre sur le dos : Lutte gréco-romaine.
3. Ensemble d'actions menées pour triompher d'un mal, de difficultés ou pour atteindre un but que l'on s'est fixé : La lutte contre la pollution combat bataille antagonisme, duel
4. Action de deux forces agissant en sens contraire : La lutte entre le bien et le mal antagonisme, opposition
Remarque: Ne pas confondre avec lut ou luth.
De haute lutte,
à la suite d'un effort vigoureux et continu : Les syndicalistes l'ont emporté de haute lutte.
Lutte pour la vie,
combat que mène chaque individu, chaque espèce contre les autres en vue d'assurer sa survie ; sélection naturelle.

LUTTE

(lu-t') s. f.
Sorte d'exercice, où l'on cherche à se terrasser en se prenant corps à corps.
Le premier combat fut celui de la lutte ; un Rhodien d'environ trente-cinq ans surmonta tous les autres qui osèrent se présenter à lui [FÉN., Tél. V]
Lutte au sac suspendu. Le lutteur se place devant un sac rempli de sable et suspendu ; il saisit les parois du sac, l'entraîne en arrière avec lui, puis va au-devant du sac, quand il revient, pour l'arrêter brusquement. Cette lutte demande de l'attention, et le sac doit être proportionné à la force du lutteur.
Rixe dans laquelle on se prend corps à corps.
Enfin, pour arrêter cette lutte barbare, De nouveau l'on s'efforce, on crie, on les sépare [BOILEAU, Sat. III]
Fig. Guerre, dispute, controverse, conflit.
Sa vie entière fut une lutte, et il fut infatigable [MARMONTEL, Mém. X]
La douleur me tuerait ; il y a trop de lutte en moi contre elle [STAËL, Corinne, XIV, 3]
On ne m'abuse point ; et la lutte est prochaine [ANCELOT, Fiesque, IV, 1]
Sentais-tu la lutte éternelle Du bonheur et de la vertu, Et la lutte encor plus cruelle Du cœur par le cœur combattu ? [LAMART., Harm. I, 1]
Fig. De haute lutte, par force, par autorité.
Mme de Guise voulait enlever M. de Nemours à sa parole [d'épouser Mlle de la Gamache] de haute lutte [SAINT-SIMON, 57, 205]
Faire quelque chose de bonne lutte, le faire sans employer de fraude.
Dans un style léger et même un peu libre. La lutte amoureuse, les ébats et les plaisirs de l'amour.
Accouplement des béliers avec les brebis.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cum que lor seit l'ovre contraire, Mettre covendra peine et luite, Qu'il [le roi] quit [croie que] tote seit sue quite Normandie senz parçonnier [BENOIT, II, 14703]
  • XIIIe s.
    Tant sot renart d'engins plusors, De luite, de jambet [croc en jambe], de tors [, Ren. 14560]
    Quant toute la gent fu assemblée, dont il y avoit assez pour veoir celle luite..., si prirent l'un l'autre à bras [MARC POL, p. 729]
  • XVIe s.
    Qu'il n'entre en discours et contestations que où il verra un champion digne de sa luicte [MONT., I, 167]
    Ce que l'empereur n'avoit peu par surprise, il l'essaya de haute luitte [D'AUB., I, 21]
    Comme un bon et gentil champion de lucte [AMYOT, Caton, 10]
    À trois fois voit-on la lutte ; à trompeur trompeur et demi [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 231]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. lucha, locha, loita ; anc. catal. lluyta ; espagn. lucha ; portug. luta ; ital. lutta, lotta ; du lat. lucta, lutte.

lutte

LUTTE. n. f. Sorte d'exercice, de combat, où deux hommes se prennent corps à corps et cherchent à se terrasser l'un l'autre. S'exercer à la lutte. Être fort adroit à la lutte. Lutte à main plate. Voyez MAIN.

Il signifie, au figuré, Guerre, dispute, controverse, conflit. La paix mit fin à la lutte sanglante qui existait depuis vingt ans entre les deux nations. La doctrine de Luther occasionna une lutte violente entre les théologiens. La lutte du jour et de l'ombre. Aimer, redouter la lutte.

Fig. et fam., Emporter quelque chose de haute lutte, Venir à bout de quelque chose par autorité, par force.

lutte


LUTTE ou LUTE, s. f. LUTTER ou LUTER, v. n. LUTTEUR ou LUTEUR, s. m. [2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Lutte, sorte d'exercice gymnastique ou de combat où l'on se prend corps à corps pour se terrasser l'un l' aûtre. Lutter, combattre à la lutte. Lutteur, celui qui lutte. — Celui-ci ne se dit qu'au propre, du moins dans le sérieux. Luter est beau au fig. "Luter contre les passions, contre les dificultés, contre la tempête, contre les flots, etc. Depuis quelque tems, lutte est à la mode dans le sens métaphorique. "Les querelles de littératûre ont ouvert dans tous les tems un champ de discorde aux luttes de l'amour propre. L'Abé Royou. — M. l'Abé de Boismont parle aussi de la lutte pénible contre l'adversité.
   De haute lutte, adv. Par autorité, sans ménagement. "Emporter ou faire quelque chôse de haute lutte. = De bonne lutte, sans fraude. — L'Acad. ne met point celui-ci.

Synonymes et Contraires

lutte

nom féminin lutte
1.  Fait de défendre une cause.
2.  Volonté de vaincre des difficultés.
3.  Action de deux forces contraires.
Traductions

lutte

worsteling, geworstel, strijd, gevechtstruggle, fight, wrestling, battleהיאבקות (נ), התאבקות (נ), התגוששות (נ), התמודדות (נ), לחימה (נ), מאבק (ז), מלחמה (נ), לְחִימָה, הִתְגּוֹשְׁשׁוּת, הִתְמוֹדְדוּת, מִלְחָמָה, מַאֲבָק, הִתְאַבְּקוּתluktadoборьбаKampfαγώνας, πάληluchalottaكِفَاحúsilíkampkamppailuborba苦闘고투besværwalkaesforçokampความพยายามmücadelecuộc đấu tranh挣扎戰鬥 (lyt)
nom féminin
1. combat, bataille la lutte entre les peuples
2. action menée contre ou pour qqch la lutte contre le racisme la lutte pour la justice
3. sport sport de combat lutte gréco-romaine

lutte

[lyt] nf
(= combat) → struggle
de haute lutte → after a hard-fought struggle
lutte des classes → class struggle
la lutte contre le racisme → the fight against racism
(SPORT) la lutte → wrestling
lutte libre → all-in wrestling
une épreuve de lutte → a wrestling bout