mûri, ie

MÛRI, IE

(mu-ri, rie) part. passé de mûrir
Devenu mûr. Des fruits mûris dans une serre.
Fig. Devenu mûr, sage, en parlant des personnes.
Il arrivait de là que les Indiens mûris par l'âge ne pouvaient s'empêcher de haïr, de mépriser du moins des instituteurs si corrompus [RAYNAL, Hist. phil. II, 19]