macérer

macérer

v.t. [ du lat. macerare, rendre doux ]
Opérer une macération : Macérer des raisins secs dans du rhum. Des fruits macérés.
v.i.
En parlant d'un aliment, baigner longuement dans un liquide : Les morceaux de porc macèrent dans la saumure mariner

macérer

(maseʀe)
verbe intransitif
cuisine laisser tremper un aliment dans un liquide faire macérer des cornichons dans du vinaigre

MACÉRER

(ma-sé-ré. La syllabe cé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je macère ; excepté au futur et au conditionnel : je macérerai, je macérerais) v. a.
Terme de pharmacie. Soumettre à une macération. Macérer une plante dans du vin, dans de l'alcool. Par extension.
Lorsque l'animal [le chameau] est pressé par la soif et qu'il a besoin de délayer les nourritures sèches et de les macérer par la rumination.... [BUFF., Quadrup. t. V, p. 24]
Fig. Affliger son corps par diverses austérités.
Je ne vous dis pas, chrétiens, que vous abandonniez vos richesses, ni que vous macériez vos corps par de longues mortifications [BOSSUET, Panég. Ste Thér. 3]
Se macérer, v. réfl. Être macéré. Cela se macère dans l'eau. Fig. Se mortifier.
On sut qu'il [l'évêque d'Orléans] se macérait habituellement par des instruments de pénitence [SAINT-SIMON, 155, 21]
Ils vivent dans la solitude, ils contemplent, ils se macèrent [DIDER., Opin. des anc. phil. (Malabares).]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'on remettra avec le marc du bois ja cuit autant d'eau, sans le laisser plus tremper, parce qu'il est assez maceré [PARÉ, XVI, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. macerar, mazerar ; espagn. macerar ; ital. macerare ; du lat. Macerare , qui a le 1er a long, tandis que macer, maigre, l'a bref. Curtius le rapproche du grec, pétrir, dans lequel est un radical ; il en rapproche le grec, bouillie (voy. MACARON), (voy. MÂCHER), et maxilla, mâchoire (mak-silla).

macérer

MACÉRER. v. tr. T. de Médecine et de Chimie. Soumettre à la macération. Faire macérer une plante dans du vin. On emploie parfois Macérer intransitivement. Cette plante a macéré assez longtemps. Par extension, Faire macérer des cornichons dans du vinaigre.

MACÉRER s'emploie figurément dans le langage ascétique et signifie Affliger son corps par diverses austérités pour se rendre agréable à Dieu. Macérer son corps. Ce saint macérait sa chair par les jeûnes, par les disciplines, se macérait par les jeûnes, etc.

macerer

Macerer, actif. acut. C'est amaigrir et attenuer sa chair par abstinence ou autrement, et vient du Latin Macer, qui signifie maigre. Macerer son corps, Afficere corpus. Budaeus ex Cic. Macerare se. Terent.

Synonymes et Contraires

macérer

verbe macérer
Être plongé dans un liquide.
Traductions

macérer

macerate, steep

macérer

macerare

macérer

[maseʀe]
vi → to macerate
vt → to macerate; (dans du vinaigre) → to pickle