maintenir


Recherches associées à maintenir: apercevoir, decouvrir, inscrire, remettre, survivre

maintenir

v.t. [ du lat. manutenere, tenir avec la main ]
1. Garder dans une position fixe, stable : Le tuteur maintient la plante verticale retenir, soutenir fixer, tenir
2. Empêcher de remuer, d'avancer : Des barrières maintiendront le public à distance bloquer, contenir retenir
3. Conserver dans le même état : Maintenir la production au niveau actuel perpétuer, préserver, sauvegarder garder confirmer ; annuler, changer, modifier
4. Affirmer avec force : Je maintiens qu'elle a raison soutenir répéter ; contredire, dénoncer, retirer

se maintenir

v.pr.
Rester dans le même état, dans la même situation : La candidate s'est maintenue au second tour se désister durer, persister ; se dégrader

maintenir


Participe passé: maintenu
Gérondif: maintenant

Indicatif présent
je maintiens
tu maintiens
il/elle maintient
nous maintenons
vous maintenez
ils/elles maintiennent
Passé simple
je maintins
tu maintins
il/elle maintint
nous maintînmes
vous maintîntes
ils/elles maintinrent
Imparfait
je maintenais
tu maintenais
il/elle maintenait
nous maintenions
vous mainteniez
ils/elles maintenaient
Futur
je maintiendrai
tu maintiendras
il/elle maintiendra
nous maintiendrons
vous maintiendrez
ils/elles maintiendront
Conditionnel présent
je maintiendrais
tu maintiendrais
il/elle maintiendrait
nous maintiendrions
vous maintiendriez
ils/elles maintiendraient
Subjonctif imparfait
je maintinsse
tu maintinsses
il/elle maintînt
nous maintinssions
vous maintinssiez
ils/elles maintinssent
Subjonctif présent
je maintienne
tu maintiennes
il/elle maintienne
nous maintenions
vous mainteniez
ils/elles maintiennent
Impératif
maintiens (tu)
maintenons (nous)
maintenez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais maintenu
tu avais maintenu
il/elle avait maintenu
nous avions maintenu
vous aviez maintenu
ils/elles avaient maintenu
Futur antérieur
j'aurai maintenu
tu auras maintenu
il/elle aura maintenu
nous aurons maintenu
vous aurez maintenu
ils/elles auront maintenu
Passé composé
j'ai maintenu
tu as maintenu
il/elle a maintenu
nous avons maintenu
vous avez maintenu
ils/elles ont maintenu
Conditionnel passé
j'aurais maintenu
tu aurais maintenu
il/elle aurait maintenu
nous aurions maintenu
vous auriez maintenu
ils/elles auraient maintenu
Passé antérieur
j'eus maintenu
tu eus maintenu
il/elle eut maintenu
nous eûmes maintenu
vous eûtes maintenu
ils/elles eurent maintenu
Subjonctif passé
j'aie maintenu
tu aies maintenu
il/elle ait maintenu
nous ayons maintenu
vous ayez maintenu
ils/elles aient maintenu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse maintenu
tu eusses maintenu
il/elle eût maintenu
nous eussions maintenu
vous eussiez maintenu
ils/elles eussent maintenu

MAINTENIR

(min-te-nir) v. a.Il se conjugue comme tenir.
Tenir ferme et fixe. Une barre de fer qui maintient la charpente.
Fig. Conserver dans le même état, entretenir, défendre.
[Sertorius] Maintient de nos Romains le reste indépendant [CORN., Sertor. I, 1]
Elle [la grandeur royale].... Maintient le laboureur, donne paie au soldat [LA FONT., Fabl. III, 2]
Le bon Dieu vous maintienne ! [MOL., le Dép. III, 4]
Mon enfant, le bon Dieu puisse-t-il vous bénir, Et dans tous vos attraits longtemps vous maintenir [ID., Éc. des f. II, 6]
Une coutume nouvelle était un prodige en Égypte ; tout s'y faisait toujours de même ; et l'exactitude qu'on y avait à garder les petites choses, maintenait les grandes [BOSSUET, Hist. III, 3]
Sa tranquille vertu.... Dans un cœur tous les jours nourri du sacrement, Maintient la vanité, l'orgueil, l'entêtement [BOILEAU, Sat. X]
Le Parnasse français, ennobli par ta veine, Contre tous ces complots saura te [Racine] maintenir [ID., Ép. VII]
Maintiendrai-je des lois que je ne puis garder ? [RAC., Bérénice, IV, 5]
Que le ciel vous maintienne en ces bons sentiments ! [REGNARD, Folies amour. II, 5]
Ce tribunal [la censure] maintenait les mœurs dans la république ; mais ces mêmes mœurs maintenaient ce tribunal [MONTESQ., Esp. VII, 10]
L'on compte plus de soixante et dix usurpations contre lesquelles les parlements ont toujours maintenu la liberté naturelle de la nation et la dignité de la couronne [VOLT., Louis XIV, 35]
Les manufactures de Van Robès et de beaucoup d'autres qu'il [Colbert] avait établies, n'étaient maintenues que par des gens de cette secte [protestants] [ID., Mél. hist. Frag. sur l'hist. XXVIII]
Terme de vénerie. Maintenir le change, se dit des chiens qui continuent de suivre la bête qu'ils ont lancée.
Affirmer, prétendre. Je maintiens qu'il en est ainsi.
Le peuple pour miracle osera maintenir Que le ciel par son fils l'aura voulu punir [CORN., Héracl. II, 2]
Nous maintenons que toutes les vérités ne sont pas bonnes pour le théâtre, et qu'il en est de quelques-unes comme de ces crimes énormes dont les juges font brûler les procès avec les criminels [, Académie, Sentim. sur le Cid]
On reparla de ce pauvre billet que vous m'écrivîtes.... je le soutiens conforme à notre amitié ; on me la disputa, je la maintins [SÉV., au comte de Guitaut, 20 avr. 1683]
Se maintenir, v. réfl. Demeurer, persister dans le même état de conservation. Ce vieillard se maintiendra longtemps. Ces murs se maintiennent bien. Conserver un poste, une position. Le régiment, attaqué par des forces supérieures, ne put se maintenir au delà du ravin. Fig.
Que cette religion se soit toujours maintenue et inflexible, cela est divin [PASC., Pensées, part. II, art. 4]
Thérèse a su se maintenir dans ces deux états de ferveur [FLÉCH., Panég. de Ste Thérèse.]
Ils [de jeunes magistrats qui achètent les magistratures] n'apportent d'autre préparation à leurs charges que celle de les avoir désirées ; ils s'y jettent sans discernement et s'y maintiennent sans mérite [ID., Lamoign.]
Les autres [hommes d'État, dans un changement]... ne pouvant ni soutenir leur dignité ni supporter leur disgrâce, ni se maintenir à la cour... [ID., le Tellier.]
L'âge viril, plus mûr.... Contre les coups du sort songe à se maintenir [BOILEAU, Art p. III]
Du moins un long combat pourra s'y maintenir [CRÉBILLON, Catilina, IV, 2]
L'événement fera connaître s'ils [les jésuites] sont assez forts pour se maintenir au Paraguai en dépit de l'Espagne [D'ALEMB., Destr. des Jésuites, Œuv. t. V, p. 242, dans POUGENS.]

SYNONYME

  • MAINTENIR, SOUTENIR. Ces deux mots le diffèrent que par le préfixe : le premier signifie tenir avec la main ; le second, tenir par dessous. Là est la nuance. On maintient ce qui est debout, on soutient ce dont la base n'est pas solide. Maintenir les lois, c'est les faire observer quand elles sont en vigueur ; soutenir les lois, c'est empêcher que ce qui les attaque ne triomphe.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De Jofroi de Paris [ils] firent lor justicier, Pour maintenir la guerre et pour eus enforcier [, Sax. IV]
    ...mais du servir est drois ; Maintenir le [service] devons, ce [je] temoigne et connois [, ib. XVIII]
    Quant il ont en bataille fiché leur estendart, [Si] Ne se maintiennent mie à guise de couart [, ib. XI]
    Ses eulx, son vis, qui de joie sautele, Son aler, son venir, Son biau parler, et son gent maintenir [, Couci, XVIII]
    Sire, funt il al rei, l'apostolie [au pape] mandez, Que Thomas l'arcevesque, qui si s'en est emblez, Ne seit de li oïz, maintenus ne privez [ne soit ni écouté, ni maintenu par le pape, ni son ami] [, Th. le mart. 54]
    En apert [ouvertement ils] mainteneient sa cause et en requei [en cachette] [, ib. 57]
  • XIIIe s.
    Encor le [l'impôt] maintient-on à Paris la garnie [, Berte, LX]
    Et li conta on coment li chastelains s'estoit maintenus [comporté], et li rois le refist chastelain [, Chr. de Rains, 241]
    Trois grans mescheances aviennent à ceus qui tiex [telles] vies maintiennent [, la Rose, 5144]
    Après ce que li roi fu revenu d'outremer, il se maintint si devotement que onques puis ne porta ne vair, ne gris, ne escarlatte [JOINV., 290]
  • XIVe s.
    Gregoire de Tours estoit accusé d'avoir dit de la royne Fredegonde, que Bertrand, archevesque de Bourdeaux, la maintenoit [était son amant] [, Chron. de St Denis, t. I, f° 49, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Le comte de Foix, qui est aujourd'hui entre les princes terriens un des grands et de prudence plein.... dit bien et maintient que la fortune est pour le roi de Portingal [FROISS., II, III, 32]
    Vous me sauvez et maintenez la vie, Quant il vous plaist d'ainsi me conforter [CH. D'ORL., Ball. 38]
    Et preschoit [le frère Hiéronyme] que l'estat de l'Eglise seroit reformé à l'espée ; cela n'est pas encores advenu : mais il en fut bien près : et encores le maintient [COMM., VIII, 2]
  • XVIe s.
    Ilz se maintindrent francs et libres au milieu de tant de grosses citez [AMYOT, Arat. 11]
    Ils n'ont peu croire que nostre societé se peust maintenir avec si peu d'artifice [MONT., I, 236]
    Fault il pas les punir [les faux devins] de ce qu'ils ne maintiennent l'effect de leur promesse ? [ID., I, 239]
    Maintenir, pour exercice, une opinion contraire à la sienne [ID., II, 324]

ÉTYMOLOGIE

  • Main, et tenir : tenir en main, ne pas lâcher ; provenç. mantener, mentener ; espagn. mantener ; portug. manter ; ital. mantenere.

maintenir

MAINTENIR. (Il se conjugue comme TENIR.) v. tr. Tenir ferme et fixe. Cette barre de fer maintient la charpente.

Il signifie figurément Conserver dans le même état. Il vous a nommé à cette place, il vous y maintiendra. Il a été maintenu en possession par arrêt de la Cour. Maintenir en état d'arrestation. Cette armée a maintenu ses positions, a maintenu son avance. Maintenir les lois, l'exécution des lois. Maintenir l'ordre, la discipline. Que Dieu vous maintienne dans cette bonne disposition! Ce vieillard se maintiendra longtemps.

Fig., Se maintenir dans les bonnes grâces de quelqu'un. La discipline s'est toujours maintenue dans cette armée.

Se maintenir signifie encore Conserver un poste, une position, un emploi. Ce régiment se maintint sur le plateau, sur ses positions. Malgré les efforts de l'opposition, il se maintint au ministère.

Il signifie, par extension, Affirmer, soutenir. Je maintiendrai partout que cela est vrai. Je maintiens que cette opinion est fausse.

maintenir

Maintenir, a Manu tenere. Inde, y tenir la main.

Maintenir aucun estre de franche condition, Asserere manu aliquem.

Maintenir ceux qu'on a autrefois defendu, Patrocinia tueri.

Garder et maintenir sa dignité, Obtinere dignitatem.

Maintenir justice, Iustitiam retinere.

Maintenir son opinion, et ce qui s'ensuit, Constare sibi.

Maintenir de faux, Tabulas accusare.

Maintenir quelque chose sur certaine peine, Sponsionem de re aliqua facere.

Cette ville-là se maintient en un estat, à cause des ordonnances de Pompée qu'elle garde, Institutis Pompeii seruandis stat ea vrbs.

Maintenir vertu, Virtutem retinere.

En quelque maniere qu'il se maintient en cette, etc. Quoque modo se in ea quaestione praebebat, tamen, etc.

Depuis qu'avons perdu ce qui nous maintenoit en estre, Posteaquam vnum quo tenebamur, amisimus.

Il se maintenoit de sorte que, etc. Ita se componebat vt, etc. Bud. ex Tacito.

Maintenir un heritage estre tenu en franc aleu, Liberali causa manu praedium asserere. B.

Maintenir fausse une piece produicte, Descendere ad authoritatem prolatam falsi insimulandam. B.

Je ne voudroy pas maintenir ce que j'ay dit, Quod a me dictum est iracunde, non criminis loco, sed maledicti obiectum est. Budaeus.

N'empescher que quelqu'un soit maintenu et gardé en ses possessions et saisines, Possessione iusta alicui decedere. B.

Estre maintenu au moyen de l'ordre, sans lequel on periroit, Ordine stare.

maintenir


MAINTENIR, v. act. MAINTENûE, s. fém. MAINTIEN, s. m. [Mein-teni, te-nû-e, tien: 1re lon. 2e e muet aux deux 1ers, 3e lon. au 2d.] Maintenir, c'est 1°. tenir au même état: "Cette bârre de fer maintient la charpente. "Maintenir les lois. "Il a été maintenu en possession par l'Arrêt. = Se maintenir. "Toute cette charpente se maintient bien. "Cette femme se maintient bien pour son âge. "Se maintenir dans les bones grâces de... "Les lois se maintiènent en vigueur. "La discipline s'est toujours maintenûe dans ce corps.
   2°. Afirmer. Je vous maintiens que cela est vrai. Il a les mêmes régimes qu'Affirmer. Voyez ce mot.
   MAINTENûE ne se dit qu'au Palais. "Arrêt de maintenûe, qui confirme la possession provisoire.
   MAINTIEN est, 1°. conservation: "Le maintien des lois, de l'autorité, de la discipline. = 2°. Contenance; l'air du visage, le port du corps. "Grâve, noble maintien. = Maintien, contenance (Synon.) Le maintien est pour montrer des égards aux aûtres hommes; la contenance est pour imposer. Le maintien est pour la société, il est de tous les tems; la contenance est pour la représentation: hors de là c'est pédantisme: "Il ne faut avoir de la contenance, que quand on est en exercice; mais il faut toujours avoir un maintien honête et décent. Encycl. Beauzée; (Synon.)
   Rem. Dans le sens d'air, mine, il ne se dit que dans le burlesque, dit La Touche. Il cite en preuve ce vers de Boileau.
   Il est vrai que Quinaut est un esprit profond,
   A repris certain fat, qu'à sa mine discrète,
   À~ son maintien jaloux j' ai reconnu Poète.
   On ne voit pas aisément ce qu'il y a de burlesque dans cette expression. Ce Gramairien entendait sans doute par ce mot, le style critique ou satirique; et voulait doner à entendre que maintien ne se disait qu'en dénigrement — D'abord l'Acad. ne le désaprouvait pas: dans les éditions postérieures, elle dit qu'il vieillit. Dans la dernière, elle l'a mis sans remarque. Il est aujourd'hui, plus que jamais, employé sans dificulté, et dans tous les styles, et se dit en bien comme en mal, suivant l'épithète qui le modifie.

Synonymes et Contraires

maintenir


maintenir (se)

verbe pronominal maintenir (se)
Traductions

maintenir

erhalten, aufbewahren, behalten, bergen, fortfahren, fortführen, konservieren, stemmen, unterhalten, unterstützen, fortsetzen, weiterführenmaintain, keep, sustain, conserve, continue, go on, preserve, proceed with, support, uphold, abet, back, cache, countenance, espouse, save, second, stand by, store, hold, stetonderhouden, behouden, bergen, bewaren, conserveren, doorgaan, dragen, ondersteunen, overhouden, ruggesteunen, schoren, schragen, steunen, vervolgen, voortgaan, voortzetten, handhaven, vasthouden, verdergaanmet, voortgaanmet, in stand houden, volhouden, verder gaan metהחזיק (הפעיל)behou, bêre, bewaar, ondersteunconservar, continuar, donar suport, fer durar, sostenirbeholde, fortsætte, konservere, bevaredaŭrigi, konservi, subtenimantener, conservar, continuar, sostenerjatkaa, säilyttää, ylläpitäätámogatmantenere, appoggiare, conservare, continuare, poggiare, sostenerekontynuować, utrzymywać, utrzymaćamparar, avançar, conservar, continuar, escorar, guardar, prosseguir, suportar, sustenar, manterbehålla, förvara, konservera, underhållaδιατηρώ, συντηρώيَصُونُudržovatodržavati維持する유지하다opprettholdeподдерживатьดูแลรักษาsürdürmekduy trì维持 (mɛ̃təniʀ)
verbe transitif
1. retenir, empêcher de bouger maintenir qqn avec force
2. faire durer maintenir une coutume
3. affirmer Il maintient qu'il a raison.

maintenir

[mɛ̃t(ə)niʀ] vt
[+ assemblage, élément] → to hold in place, to secure; [+ édifice] → to support
maintenir en place [+ échafaudage] → to support; [+ os] → to hold in place
(dans son état actuel ou dans un certain état) → to keep
maintenir à ébullition → to keep at boiling point
maintenir les yeux fermés → to keep one's eyes shut
(= préserver) [+ traditions, ordre] → to maintain
(= affirmer) → to maintain
maintenir que → to maintain that
Il maintient qu'il n'était pas là le jour du crime → He maintains he wasn't there on the day of the crime. [mɛ̃t(ə)niʀ]
vpr/pass
[paix, temps] → to hold
Espérons que le beau temps va se maintenir pour le week-end! → Let's hope the good weather holds over the weekend!
[préjugé] → to persist
vpr/vi [malade] → to remain stable