malfaire

MALFAIRE

(mal-fê-r') v. n.
Faire de méchantes actions.
Se garder de malfaire [DESC., Pass. 158]
S'il est quelque misérable état au monde où l'homme ne puisse pas vivre sans malfaire [J. J. ROUSS., Ém. III]

REMARQUE

  • L'Académie dit qu'il n'est usité qu'à l'infinitif ; mais rien n'empêcherait de l'employer en outre aux temps composés : il a malfait, etc.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La convoitise del monde qui tant a maufait, nes [ne les] lessa mie en pais [VILLEH., CXXVI]

ÉTYMOLOGIE

  • Mal, et faire ; provenç. malfar.

malfaire

MALFAIRE. v. n. Faire de méchantes actions. Il n'est usité qu'à l'infinitif. Être enclin à malfaire. Il ne se plaît qu'à malfaire.