malverser

(Mot repris de malversassions)

MALVERSER

(mal-vèr-sé) v. n.
Commettre des malversations, s'approprier une portion des fonds dont on a le maniement.
S'il a malversé dans le maniement des deniers du roi.... [VAUBAN, Dîme, p. 88]
Malborough fut accusé, comme Scipion, d'avoir malversé ; mais il se tira d'affaire à peu près de même, par sa gloire et par la retraite [VOLT., Louis XIV, 23]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils le chargèrent d'avoir mal versé et desrobbé en son offlce [AMYOT, Arist. 10]
    Ils punissent ceulx qui malversent en leur charge [MONT., IV, 242]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. male, mal, et versari, se comporter, passif quant à la forme, mais moyen quant au sens, de versare, verser, retourner (voy. VERSER).

malverser

MALVERSER. v. intr. Commettre une ou plusieurs malversations. Il est accusé d'avoir malversé dans sa gestion. Il vieillit.