manque


Recherches associées à manque: manquer

manque

n.m.
1. Fait de manquer, de faire défaut ; insuffisance ou absence de ce qui serait nécessaire : Le manque de cliniques dans la région oblige les malades à faire de nombreux kilomètres
pénurie ; abondance, prolifération : Un manque de fer entraîne une anémie
2. Ce qui manque à qqch pour être complet : Il y a beaucoup de manques dans son compte rendu
3. À la roulette, série de numéros de 1 à 18 (par opp. à passe) : Impair, rouge et manque.
État de manque,
état d'anxiété et de malaise physique ressenti par un toxicomane lors d'un arrêt volontaire ou accidentel d'une drogue.
Manque à gagner,
perte portant sur un bénéfice escompté et non réalisé.
Par manque de,
en raison de l'absence de ; faute de : Ils n'ont pas pu monter la pièce par manque de moyens.
loc. adj.
À la manque,
Fam. mauvais, défectueux : Ce maître-nageur à la manque ne les a même pas surveillés. Un spectacle à la manque.

MANQUE1

(man-k') s. m.
Absence, privation.
L'homme le plus parfait a manque de cervelle [RÉGNIER, Sat. IX]
Quoi ! le manque de foi vous semble pardonnable ? [CORN., Hor. I, 3]
Et dans un tel dessein le manque de bonheur Met en péril ta vie et non pas ton honneur [ID., Cinna, I, 3]
Il n'a manque d'amour ni manque de valeur [ID., Andromède, III, 2]
Pour ne hasarder pas en vous la majesté Au manque de respect d'un grand peuple irrité [ID., Nicom. V, 7]
Un coup d'œil en triomphe, et, dès que je vous voi, Il ne me souvient plus de vos manques de foi [ID., Pulch. V, 6]
Le manque d'héritiers ébranlait sa province [ID., Œdipe, V, 4]
Ce qui fait qu'on ne croit pas les vrais miracles, c'est le manque de charité [PASC., Pens. XXIII, 22, éd. HAVET.]
Ce n'est pas assez qu'une chose soit belle, il faut qu'elle soit propre au sujet, qu'il n'y ait rien de trop ni rien de manque [ID., Pens. XXIV, 87]
Trouver quelque chose de manque, le trouver de moins où il devrait être.
Rien ne se trouva de manque sur l'inventaire [J. J. ROUSS., Conf. II]
Il se dit aussi des personnes.
Quand on aime fortement, c'est toujours une nouveauté de voir la personne aimée ; après un moment d'absence, on la trouve de manque dans son cœur [PASC., Amour.]
Il se prend quelquefois pour manquement.
De quel manque, après tout, as-tu lieu de te plaindre ? En quelle occasion m'as-tu vu te contraindre ? As-tu reçu de moi ni froideurs ni mépris ? [CORN., l'Illus. com. V, 3]
Manque de, par manque de, loc. prép. signifiant que telle ou telle chose fait défaut, est absente. Manque par lui de fournir ses titres.
Vous donc, esprits légers, qui, manque de tombeaux, Tournoyez vagabonds à l'entour de ces eaux [CORN., Mél. IV, 6]
Notre imagination nous grossit si fort le temps présent, à force d'y faire des réflexions continuelles, et amoindrit tellement l'éternité, manque d'y faire réflexion.... [PASC., Pens. III, 6, éd. HAVET.]
Manque d'avoir contemplé ces infinis, les hommes se sont portés témérairement à la recherche de la nature, comme s'ils avaient quelque proportion avec elle [ID., ib. I, 1]
J'ai fait voir combien vous leur [aux gens de Port-Royal] aviez imputé d'hérésies, manque d'en trouver une que.... [ID., ib. XVIII]
Si.... manque de connaissance nous faisons des fautes irréparables [BOURDAL., Car. Pens. de la mort, 28]
Au billard, un manque-à-toucher, se dit lorsque le joueur ne touche pas la bille sur laquelle il pousse la sienne. En ce cas, manque ne prend pas la marque du pluriel, étant ici non le substantif manque, mais le verbe manquer. Dix manque-à-toucher. On dit aussi, et plus souvent aujourd'hui, manque de touche. Des manques de touche.
Manque à gagner, occasion qu'un marchand laisse échapper de faire un profit.
Terme d'eaux et forêts. Manque de mesure, moindre mesure.
Terme d'équitation. Un manque, faux pas qui peut entraîner la chute du cheval.
Dans un filet, dans un point de couture, manque se dit d'une maille, d'un point qui manque. Il y a des manques dans ce filet, dans cette tapisserie.

SYNONYME

  • MANQUER, MANQUEMENT. Le manque exprime l'absence, le défaut ; le manquement exprime qu'on a failli à quelque chose : ce manque de parole me mit dans l'embarras ; son manquement de parole m'irrita contre lui.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Là le manque de chevaux lui fit enterrer une coulevrine [D'AUB., Hist. I, 171]
    Le manque de pieté [ID., ib. II, 175]
    Et aurés doresnavant autant occasion de vous louer d'eux, que jusques icy vous avez eu de raisons et juste sujet de vous plaindre des manques que vous avez reçus [, Lettres missives de Henri IV, t. IV, p. 254, à la reine d'Anglet. 25 nov. 1594]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. MANQUER ; Berry, manque, s. f. L'ancienne langue avait l'adjectif manc, manque, qui signifiait estropié, défaillant, manquant de, et même gauche, du latin mancus :
    Tu m'as ouvert le manque flanc [DU BELLAY, Vers lyriques, ode X]

MANQUE2

(man-k') s. f.
Terme militaire. L'action de manquer à l'appel. Une manque.

manque

MANQUE. n. m. Le fait de manquer. Un manque de foi. Un manque de parole. Le manque d'argent est cause de l'abandon de ces travaux. Il y a là un manque de respect inexcusable.

À la manque se dit adjectivement d'une Personne qui veut jouer un grand rôle et ne réussit qu'à être la caricature de son modèle. Ce ministre est un Richelieu à la manque. Cette épistolière est une Sévigné à la manque. Il est très familier.

MANQUE DE, PAR MANQUE DE, loc. prép. Faute de. Ce n'est pas manque de soin s'il ne réussit pas dans cette affaire. C'est par manque de mémoire qu'il a échoué à cet examen.

Manque à gagner, Occasion qu'on laisse échapper de faire un profit.

En termes de Billard, Un manque à toucher, se dit Lorsque le joueur n'atteint pas la bille sur laquelle il joue. Manque, dans cette expression, ne prend pas la marque du pluriel. Il a fait dix manque à toucher dans la partie.

manque

Manque, Mancus.

manque


MANQUE, s. m. et adv. MANQUEMENT, s. m. MANQUER, v. act. et n. [Manke, ke-man, ; 1re lon. 2e e muet aux deux prem. é fer. au 3e.] Manque, subst. Défaut, en parlant des choses. Il régit l'art. indéfini de. "Le manque de foi, d'argent, de parole, etc. * "Le bon sens suplée au manque de l'éducation. ANON. = Il falait, au manque d'éducation. = De manque, de moins. "Il a trouvé dans ce sac de mille francs, dix écus de manque. = Manque de, adv. Faûte de. "Il n' a pu le faire manque d'argent, d'amis. "Il a fait cette erreur manque de mémoire, d'atention. — On dit, plus ordinairement: "Faûte de, que manque de. Ils régissent l'un et l'aûtre l'infinitif. "L'éternité nous touche peu, manque (ou faûte) d'y faire réflexion.
   MANQUEMENT, se dit des persones, comme manque des chôses. Faûte d'omission, par laquelle on manque de faire ce qu'on doit. "Il n'y a persone, qui ne soit sujet à quelque manquement. — On dit pourtant, manquement de parole, de foi, de respect. Mais on ne dit pas manquement, mais manque d'argent, d'amis, etc.
   MANQUER a divers sens suivant qu' il est neutre ou actif, sans régime, ou avec régime. = 1°. Manquer, fâillir, tomber en faûte. "Tous les hommes sont sujets à manquer. *Les gascons disent, se manquer. "Il s'est manqué dans cette ocasion. "Ce Prédicateur se manque souvent. = "Ses deux pistolets manquèrent; son fusil manqua, ils ne prirent pas feu; ils manquèrent de tirer. = 2°. Manquer de: avoir faûte de. "Manquer d'argent, de munitions; de coeur, de résolution, d'ocasion, etc. Manquer de parole, manquer de foi, ne pas tenir sa parole, n'avoir pas de bonne foi. L'article doit être indéfini. * "Elles manquent de l'équité et de la modération. Leibnitz. Il falait, d'équité et de modération. = 3°. Manquer à: ne pas faire ce qu'on doit. Manquer à son devoir, à ses amis, à ce qu'on a promis; à son honeur, à sa parole. "Celui, qui manque à aimer Dieu, manque à la principale obligation de la Loi. — L'Acad. ne done point d'exemple de ce régime des verbes. = Quand la phrâse est négative, on met la prép. de. "Il ne manquera pas de se plaindre. = Dans le sens de faillir, penser, être sur le point de; on met aussi la prép. de, quoique le sens soit afirmatif. "Il a manqué de tomber; d' être tué. = 4°. Tomber, périr. "Cette maison manque par les fondemens; ce cheval manque par les jambes. — Et sans régime. "Si cet homme vient à manquer, sa famille est ruinée. = 5°. Défaillir. "Les jambes lui manquent: le coeur lui manque. "La parole, les forces me manquent. "Les vivres manquent aux assiégés. La poudre leur manque. "Cet homme est parfait: il ne lui manque rien. = 6°. Laisser échaper; ne pas trouver. "Manquer son coup; manquer un homme, une ocasion. = Manquer une perdrix ou autre gibier; les tirer et ne pas les tuer. — Manquer des voleurs qu'on cherche, ne les pas prendre. = On dit, proverbialement, la manquer belle, échaper à un grand danger. On dit d'un portrait bien ressemblant, qu'il n'y manque que la parole.
   REM. Se manquer, pour manquer, faire une faûte, est un gasconisme. "Je me suis manqué. Voy. n°. 1°. Mais se manquer à soi-même, manquer à ce qu'on se doit, se faire tort, est une expression élégante. "Il s'est manqué à lui-même, encôre plus qu'aux aûtres. "La partie est arrangée, et certainement je n'y manquerai pas. — Pardonez-moi, vous y manquerez, pour ne pas vous manquer à vous-même. Marm. = On dit assez indiféremment; il manque d'argent, de poûdre, de munitions; ou l'argent, la poudre, les munitions lui manquent. Dans la 1re manière la persone est sujet, et la chôse régime; dans la 2de la personne est régime et la chôse sujet.

Synonymes et Contraires
Traductions

manque

Mangel, Fehlen, Fehler, Mankolack, shortage, absence, deficiency, shortcoming, want, irrelevance, defect, flaw, gapgebrek, afwezigheid, tekort, tekortkoming, euvel, gemis, lacune, schaarste, manco, mankementאזילה (נ), אי-ספיקה (נ), אפיסה (נ), היעדר (ז), העדר (ז), חוסר (ז), חיסרון (ז), חסך (ז), חסר (ז), מגרעת (נ), מחסור (ז), תורפה (נ), חֲסָךְ, חֶסֶר, חֹסֶר, חִסָּרוֹן, מַחְסוֹר, הֵעָדֵרfreturanedostatek, schodek, úbytekmangelmankoescasez, falta, carenciamancanza, difetto, esiguità, scarsitàbrakfalta, carência, falhalipsăbrist, lyte, saknadaçık, eksiklikέλλειψηنَقْصٌpuutenedostatak欠乏부족mangelнехваткаการขาดsự thiếu缺乏 (mɑ̃k)
nom masculin
1. fait d'être insuffisant ou absent le manque de nourriture
2. souffrir à cause de la privation de drogue

manque

[mɑ̃k]
nm
manque de qch → lack of sth
Le manque de sommeil peut provoquer toutes sortes de troubles → Lack of sleep can cause all sorts of problems.
par manque de → for want of
manque à gagner → loss of earnings
(= vide) → emptiness, gap
(MÉDECINE)withdrawal
en manque [drogué] → suffering withdrawal symptoms
être en manque de qch [+ affection, amour] → to be starved of sth manques
nmpl (= lacunes) → failings