mansuétude


Recherches associées à mansuétude: dorénavant, pérennité

mansuétude

[ mɑ̃sɥetyd] n.f. [ lat. mansuetudo, de manus, main, et suetus, habitué ]
Litt. Disposition d'esprit qui incline à la patience, au pardon : Vous faites preuve de trop de mansuétude à l'égard de cet enfant bienveillance, indulgence ; inflexibilité, sévérité

MANSUÉTUDE

(man-su-é-tu-d') s. f.
Douceur d'âme sereine et inaltérable.
Mon premier souci doit être de conserver au Christ son caractère de mansuétude [DIDEROT, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 225, dans POUGENS]
Titre que l'on donnait à certains personnages.
Nous [Constantin] avons jugé utile de donner au successeur des apôtres une plus grande puissance que celle que notre sérénité et notre mansuétude ont sur la terre [VOLT., Mœurs, IV]

SYNONYME

  • MANSUÉTUDE, DOUCEUR. Ce qui distingue la mansuétude de la douceur, c'est que la mansuétude a en sus la sérénité et l'égalité.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Que nos [nous] mansuetume et humiliteit apregnons à [de] nostre signor Jhesu Crist [ST BERNARD, p. 560]
    Quantes foy nous rastrendrons les turbilhous movemenz del corage desoz la vertut de mansuetudine [, Job, p. 513]
  • XIIIe s.
    De ire et de mansuetude [BRUN. LATINI, Trésor, p. 289]
  • XIVe s.
    Et la vertu moienne, nous l'appellons mansuetude ou debonnaireté [ORESME, Eth. 49]
  • XVIe s.
    La mansuetude dont ilz usarent envers les Bretons [RAB., Garg. I, 50]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. mansuetudinem, de mansuetus, mansuet.

mansuétude

MANSUÉTUDE. n. f. Douceur d'âme qui porte à être indulgent, patient, clément. La mansuétude est une vertu chrétienne. Un langage plein de mansuétude. Implorer la mansuétude du vainqueur.

mansuétude

MANSUÉTUDE, s. f. Douceur d'âme. Il est vieux.

Synonymes et Contraires

mansuétude

nom féminin mansuétude
Littéraire. Caractère indulgent.
Traductions

mansuétude

mansuetude

mansuétude

mansuetude

mansuétude

[mɑ̃sɥetyd] nfleniency