mare

mare

n.f. [ de l'anc. scand. marr, lac ]
1. Petite étendue d'eau dormante : Les canards barbotent dans la mare.
2. Grande quantité de liquide répandu : La voiture laissa une mare d'huile derrière elle.

MARE

(ma-r') s. f.
Petit amas d'eau dormante, naturel ou artificiel. Mener les bestiaux boire à la mare. Par extension.
Après avoir vu cette mare presque imperceptible pour eux [les deux géants de Sirius et de Saturne] qu'on nomme la Méditerranée, et cet autre petit étang qui, sous le nom de grand océan, entoure la taupinière [VOLT., Microm. 4]
Fig. et par exagération. Une mare de sang. Sur le lieu du meurtre il y avait une mare de sang.
Auge circulaire dans laquelle les olives sont écrasées par une meule.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À une mare sunt venu, Gardent de loin, si unt veü Raines [grenouilles] qui furent ensamblées [MARIE, Fable 30]
  • XVe s.
    Chascun se pare, Et veult aller à la tentare, Et semblent bouhoureaux [canards] en mare [A. CHART., Poés. p. 665]
  • XVIe s.
    La mare est une large fosse, cavée en douce pente de tous costés, afin que le bestail y puisse descendre aisement ; elle est enfoncée au milieu, toutesfois moderément, où l'eau des sources s'assemble avec celle de la pluie [O. DE SERRES, 782]

ÉTYMOLOGIE

  • Basse-Norm. moire ; bourg. maire ; holland. maer, maar ; bas-lat. mara. D'après Diez, mara est une forme féminine du latin mare, mer, Isidore ayant, au VIe siècle, dit : Omnis congregatio aquarum, sive salsae sint, sive dulces sint, abusive maria nuncupantur.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. barbare mareare (voy. MARÉE).

mare

MARE. n. f. Petit amas d'eau dormante qui se forme naturellement par l'abaissement du sol, ou qu'on produit artificiellement dans les villages et dans les fermes, pour des usages communs ou domestiques. Dans ce village, on abreuve les bestiaux à une mare, à la mare. Une marc stagnante. La mare est à sec.

Fig., Une mare de sang, Beaucoup de sang répandu. Sur le lieu du meurtre il y avait une mare de sang.

mare

Une Mare, Palus paludis, Piscina.

mâre


MâRE, s. f. [1re lon. 2e e muet.] Amâs d'eau dormante. "Une mâre; abreuver les bestiaux à la mâre.

Traductions

mare

plas, vijverpond, pool, waterholeרקק (ז), שלולית (נ), שְׁלוּלִית, רְקָקTümpel, Teichlabajo, estanquestagno, guazzo, pozzaبِرْكَةrybníkdamλιμνούλαlampiribnjak연못tjernstawlagoпрудdammสระน้ำgölcükao池塘馬雷 (maʀ)
nom féminin
1. petite étendue d'eau mare aux canards
2. grande quantité de liquide sur une surface une mare de sang

mare

[maʀ] nfpond
une mare de sang → a pool of blood