marier


Recherches associées à marier: se marier

marier

[ marje] v.t. [ lat. maritare ]
1. Unir un homme et une femme par le mariage : Le maire en personne les a mariés.
2. Donner en mariage : Ils marient leur fille en juin.
3. Au Québec, en Belgique et dans le nord de la France, épouser : Il a marié une amie d'enfance.
4. Associer des choses qui peuvent se combiner : Il a marié la couleur de sa cravate à celle de son gilet assortir, harmoniser ; dépareiller allier, joindre

se marier

v.pr. (avec)
1. S'unir à qqn par les liens du mariage : Elle s'est mariée avec son ami d'enfance épouser ; divorcer
2. S'associer, se combiner : Ce tableau se marie bien avec la pièce s'harmoniser ; détonner, jurer

marier


Participe passé: marié
Gérondif: mariant

Indicatif présent
je marie
tu maries
il/elle marie
nous marions
vous mariez
ils/elles marient
Passé simple
je mariai
tu marias
il/elle maria
nous mariâmes
vous mariâtes
ils/elles marièrent
Imparfait
je mariais
tu mariais
il/elle mariait
nous mariions
vous mariiez
ils/elles mariaient
Futur
je marierai
tu marieras
il/elle mariera
nous marierons
vous marierez
ils/elles marieront
Conditionnel présent
je marierais
tu marierais
il/elle marierait
nous marierions
vous marieriez
ils/elles marieraient
Subjonctif imparfait
je mariasse
tu mariasses
il/elle mariât
nous mariassions
vous mariassiez
ils/elles mariassent
Subjonctif présent
je marie
tu maries
il/elle marie
nous mariions
vous mariiez
ils/elles marient
Impératif
marie (tu)
marions (nous)
mariez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais marié
tu avais marié
il/elle avait marié
nous avions marié
vous aviez marié
ils/elles avaient marié
Futur antérieur
j'aurai marié
tu auras marié
il/elle aura marié
nous aurons marié
vous aurez marié
ils/elles auront marié
Passé composé
j'ai marié
tu as marié
il/elle a marié
nous avons marié
vous avez marié
ils/elles ont marié
Conditionnel passé
j'aurais marié
tu aurais marié
il/elle aurait marié
nous aurions marié
vous auriez marié
ils/elles auraient marié
Passé antérieur
j'eus marié
tu eus marié
il/elle eut marié
nous eûmes marié
vous eûtes marié
ils/elles eurent marié
Subjonctif passé
j'aie marié
tu aies marié
il/elle ait marié
nous ayons marié
vous ayez marié
ils/elles aient marié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse marié
tu eusses marié
il/elle eût marié
nous eussions marié
vous eussiez marié
ils/elles eussent marié

MARIER

(ma-ri-é) , je mariais, nous mariions, vous mariiez ; que je marie, que nous mariions, que vous mariiez v. a.
Unir un homme et une femme par le mariage. Le maire, le curé les a mariés.
Il dit, faisons le contrat ; on y consentit, et puis il dit : mais qui nous empêche de les marier demain ? [SÉV., 557]
Le duc son père avait fondé dans ses terres de quoi marier tous les ans soixante filles [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Sous prétexte de conduire en Hollande la princesse royale, sa fille aînée, qui avait été mariée à Guillaume, prince d'Orange [ID., Reine d'Anglet.]
Il sera marié cette année, se dit, en plaisantant, d'une personne qui jette au plafond des choses qui s'y attachent. Se dit aussi d'une personne qui a le fond de la bouteille lorsqu'on lui verse à boire.
Il se dit de ceux qui font ou qui procurent mariage, soit par autorité paternelle, soit par office d'amitié. Son père l'a marié avantageusement. On cherche à marier ce jeune homme.
Agnès : ....Mariez-moi donc promptement, je vous prie. - Arnolphe : Si vous le souhaitez, je le souhaite aussi, Et pour vous marier on me revoit ici [MOL., Éc. des f. II, 6]
Je crois, si je me l'étais mis en tête, que je marierais le Grand Turc avec la république de Venise [ID., l'Avare, II, 6]
Le roi se réjouit de tout cela et marie sa fille, en faisant des compliments comme un autre [SÉV., 394]
Si vous saviez, mon pauvre cousin, ce que c'est que de marier son fils, vous m'excuseriez d'avoir été si longtemps sans vous écrire [ID., 4 déc. 1683]
Cette fille est bonne à marier, elle est en âge de prendre mari.
Fig. Allier deux choses ensemble, les joindre l'une avec l'autre.
Les sens n'ont point de part à toutes mes ardeurs, Et ce beau feu ne veut marier que les cœurs [MOL., F. sav. IV, 2]
Vous avez passé ce diantre de Rhône, si fier, si orgueilleux, si turbulent ; il faut le marier à la Durance ; ha, le bon ménage ! [SÉV., 470]
Elle mariait le luth avec la voix et le spirituel avec la grossièreté [ID., 4 mai 1672]
Au pampre tu [France] peux marier Olive, épi, rose et laurier [BÉRANG., Vendanges.]
Marier la vigne, la cultiver sur hautains. Marier la vigne à l'ormeau.
Je dirai sous quel signe Il faut ouvrir la terre et marier la vigne [DELILLE, Géorg. I]
Marier des couleurs, les assortir. Terme de marine. Marier deux cordages, deux bouts de cordages, en opérer la jonction. Terme de chasse. Marier les pièces, c'est, en tendant les toiles ou panneaux pour prendre des animaux, joindre les pièces au moyen d'œillets et de bâtonnets faits exprès. Marier des ruches, faire passer les abeilles d'une ruche dans une autre.
V. réfl. Se marier, en parlant d'un homme, prendre une femme, en parlant d'une femme, prendre un mari.
Massinisse en un jour voit, aime et se marie [MAIRET, Sophon. IV, 5]
M. de Basville se marie à Mlle de Chalucel [SÉV., 130]
Alcippe, il est donc vrai, dans peu tu te maries [BOILEAU, Sat. X]
Presque tous les hommes ont l'inclination de se marier ; il n'y a que la misère qui les en empêche [FÉN., Tél. XI]
Fig.
Mariez-vous, ma sœur, à la philosophie [MOL., F. sav. I, 1]
Se marier, se prendre réciproquement pour mari et femme. Ils se sont mariés l'an dernier.
Ils mangeaient, ils buvaient, ils se mariaient ; c'étaient des occupations innocentes ; que sera-ce, quand en contentant nos impudiques désirs.... [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Fig. Être uni, en parlant des choses. Sa voix se marie bien avec cet instrument, à cet instrument.
Elle avait l'esprit très agréable ; la gaieté, l'étourderie et la naïveté s'y mariaient heureusement [J. J. ROUSS., Conf. IX]

REMARQUE

  • On a essayé d'établir une différence entre marier à et marier avec ; mais il n'y en a aucune.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Droite est voirement, chier frere, nostre sente, et plus seure de [que] la voie des mariez [ST BERNARD, p. 567]
  • XIIIe s.
    Et eschei li roausmes à une siene sereur qui estoit en la tiere de Surie et estoit mariée à monsign. Guion de Lusinan [, Chr. de Rains, 18]
    Après [ils] le marierent pour son cors honorer [, Berte, III]
    Vous m'aviez mariée à un riche mari, Mais je sui mariée à Dieu qui n'a menti [, ib. LIX]
  • XVe s.
    Et fit le roi de France seoir à table les deux mariés et les deux mariées [FROISS., II, II, 223]
    Combien que feu Simon Bradieu fu marié en femme dont il devoit estre content [DU CANGE, maritare.]
  • XVIe s.
    Ce grand Monmorency, le Nestor de la France, Qui sçait au bon conseil marier la vaillance [DU BELLAY, III, 63, verso.]
    Vous verrez aucune fois des hommes rebours de nature, qui rejettent au loing ceulx qui leur parlent de marier et engendrer enfans legitimes [AMYOT, Solon, 10]
    La nouvelle mariée [ID., ib. 37]
    Souvent par gens mariez prestres et gens d'armes ne sont aymez [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 249]
    Incontinent qu'ils sont mariez, les oreilles leur pendent d'un pied [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 320]
    Dites toujours nenni, vous ne serez jamais marié [ID., ib. p. 89]
    Qui loing se va marier sera trompé ou veut tromper [ID., ib.]
    Qui en haste se marie à loisir se repent [ID., ib. p. 390]
    Qui mal se marie tost se marie [ID., ib. p. 395]
    Qui tard se marie mal se marie [ID., ib. 407]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et esp. maridar ; ital. maritare ; du lat. maritare, de maritus, mari.

marier

MARIER. v. tr. Unir un homme et une femme par le lien conjugal, selon les lois de l'État, ou leur administrer le sacrement de mariage, en parlant de l'Officier de l'état civil ou du prêtre qui remplissent l'une ou l'autre de ces fonctions. L'adjoint les a mariés à défaut du maire. C'est le curé de la paroisse qui les a mariés. Un homme marié, une femme mariée.

Le participe passé s'emploie comme nom. Un nouveau marié. Une nouvelle mariée. De nouveaux mariés. Nous sommes déjà de vieux mariés. Toilette de mariée. Robe, voile, bouquet de mariée.

Il s'emploie absolument pour désigner la Personne, homme ou femme, qui se marie ou qui s'est mariée le jour même. Voilà le marié, la mariée.

Fig. et fam., Se plaindre que la mariée est trop belle, Se plaindre d'une chose dont on devrait se louer.

Il se dit aussi de Ceux qui font, qui arrangent un mariage, soit par autorité paternelle, soit par office d'amitié. Son père l'a marié avantageusement, l'a marié à la fille, avec la fille d'un de ses amis. Il a fort bien marié sa nièce. C'est un ami de son père qui l'a marié. Cette dame a la manie de marier tout le monde.

Cette jeune fille est bonne à marier, Elle est en âge d'être mariée.

SE MARIER signifie Contracter un mariage. Il est d'âge à se marier. Quand vous marierez- vous? Il s'est marié richement. Il ne se mariera pas. Quand nous marierons-nous? Ils se sont mariés l'an dernier.

MARIER signifie, au figuré, Allier deux choses ensemble, les joindre l'une avec l'autre. Marier la vigne avec l'ormeau, à l'ormeau. Ces deux mots ne se marient pas bien. Sa voix se marie bien avec son instrument, à cet instrument, au son de cet instrument. Ce livre est d'une lecture agréable : le sérieux et la gaieté s'y marient heureusement.

Marier des couleurs, Les assortir.

marier

Marier, Maritare, In nuptias coniicere, Filiam in matrimonium collocare, Dare nuptum.

Marier richement une fille sans luy rien bailler, Dare in diuitias filiam sine dote.

Se marier, Connubere, Coniungere sibi foeminam matrimonio, Vxorem sibi adiungere, Vxorem ducere, Denubere.

Quand les gens de grand estat se marient avec ceux de bas estat ou au contraire, Connubia promiscua.

L'homme qui se marie, Innubus.

Qui ne se marie point, Exors matrimonij.

Avoir faim d'estre marié, Cupere nuptias, Nupturire.

Estre marié, Permisceri connubio, Esse maritum.

Estre mariée à un compagnon de famille bien renommée, Nubere familiam claram.

Nouveau marié, Nouus nuptus, Recens nuptus.

Qui n'est point marié, Caelebs.

Mariée, Nupta, Marita, Nympha.

Le marié, ou la mariée, Coniunx.

Nouvelle mariée, Noua nupta.

Mal mariée, Male nupta.

Synonymes et Contraires

marier

verbe marier

marier (se)

Traductions

marier

heiraten, sich trauen lassen, trauen, zum Ehemann machen, unter die Haube bringenmarry, wed, get married, be marriedtrouwen, uithuwelijken, in de echt verbinden, indeechtverbinden, inhethuwelijktreden, combineren (met), in het huwelijk tredenהכניס לחופה, השיא (הפעיל), זיווג (פיעל), חיתן (פיעל), הִשִּׁיא, זִוֵּג, חִתֵּןtrougifte sigedzigi, geedziĝicasar, casarsemennä naimisiingifta sigsposare, accasareożenićcasar, casarem-secăsătoriвыдать замуж, выйти замуж, женить, жениться结婚παντρεύωсе ожени결혼 (maʀje)
verbe transitif
1. unir deux personnes par le mariage le maire qui les a mariés
2. figuré mettre ensemble, unir marier des couleurs

marier

[maʀje] vt
[maire, prêtre] → to marry
(fig) [+ genres, goûts] → to blend