marinisme

MARINISME

(ma-ri-ni-sm') s. m.
Style affecté et de mauvais goût, qui fut celui de Marini, autrement dit le cavalier Marin, poëte italien mort en 1628, et qui gâta la poésie italienne durant le XVIIe siècle.
Dût-on nous taxer de marinisme et de gongorisme, nous avouons que cette recherche extrême et pleine de trouvaille nous va mieux que les idées communes coulées comme une pâte baveuse dans le gaufrier du lieu commun [TH. GAUTIER, Moniteur universel, 17 sept. 1866]