masse

1. masse

n.f. [ lat. massa, gr. maza ]
1. Grande quantité d'une matière, d'une substance sans forme précise, mais compacte : Mesurer la masse d'eau tombée pendant la nuit volume amas, congère flux
2. Ensemble imposant dont on ne distingue pas les parties : Malgré un épais brouillard, nous distinguions la masse du château d'eau.
3. Réunion d'éléments distincts de même nature, rassemblés en un tout indistinct : Ils cherchent leur valise dans la masse des bagages amoncellement, entassement
4. Grande quantité d'éléments formant un tout : Il a une masse de linge à repasser monceau, paquet
5. Grande quantité de choses ou de personnes : Elle a des masses de factures à payer beaucoup de ; multitude de, tas foule
6. (Précédé de l'art. déf.) Le commun des hommes, le plus grand nombre (souvent péjor.) : Ce style de film plaît à la masse au grand public ; élite
7. En physique, grandeur qui caractérise la quantité de matière constituant un corps ; grandeur qui caractérise l'attraction qu'un corps subit de la part d'un autre corps : L'unité de masse est le kilogramme.
8. En électrotechnique, ensemble des pièces conductrices qui, dans une installation électrique, sont mises en communication avec le sol.
Comme une masse,
sans réagir ; de tout son poids, comme une chose inanimée, inerte : J'étais si épuisée que je suis tombée comme une masse sur le lit.
Dans la masse,
dans un seul bloc de matière homogène : Cette artiste sculpte dans la masse.
De masse,
qui concerne la grande majorité du corps social, considérée comme culturellement homogène : Communication, culture de masse.
En masse,
en grand nombre ; massivement : Les électeurs ont voté en masse.
Masse monétaire,
en économie, ensemble des billets de banque en circulation.
Plan de masse,
en architecture, plan à petite échelle, ne donnant d'un ensemble de bâtiments que les contours et souvent, par des ombres, une indication des volumes plan-masse

masses

n.f. pl.
Le peuple dans sa majorité ; les classes populaires : Ce discours est fait pour plaire aux masses.
Des masses,
Fam. beaucoup : Il n'y a pas des masses de place dans le train.

2. masse

n.f. [ lat. mattea, de mateola, outil pour enfoncer ]
Gros maillet servant à enfoncer ; gros marteau servant à casser, à tailler : Enfoncer un piquet dans la terre à l'aide d'une masse.

MASSE

(ma-s' ; plusieurs prononcent mâ-s' ; ce qui est fautif, et confond ce mot avec le suivant) s. f.
Amas de parties qui font un corps ensemble.
Et remettre ce tout en sa masse première [TRISTAN, Mariane, V, 3]
[Les hommes] étant tous pétris d'une même masse, et ne pouvant pas y avoir grande différence entre de la boue et de la boue [BOSSUET, Sermons, Septuag. 2]
Il faut que trois de nous.... du lutrin rompu réunissant la masse, Aillent d'un zèle adroit le remettre en sa place [BOILEAU, Lutr. I]
Les éléments, le feu, l'air et la terre et l'eau, Enfoncés, entassés, ne faisaient qu'un monceau, Une confusion, une masse sans forme, Un désordre, un chaos, une cohue énorme [RAC., Plaid. III, 3]
Les masses nous frappent dans la nature et dans l'art ; nous sommes frappés de la masse énorme des Alpes et des Pyrénées [DIDER., Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 234, dans POUGENS]
Recélant dans son sein l'appareil des batailles, La masse énorme [le cheval de Troie] avance et franchit les murailles [DELILLE, Énéide, II]
Terme de botanique. Masses polliniques, réunion d'une grande quantité de petits corpuscules polyédriques ou arrondis, adhérant ensemble par leur extrémité, serrés en dedans, libres par leur partie extérieure.
Il se dit aussi d'un seul corps compacte. Une masse de plomb.
Où trouver d'assez grosses masses de pierres pour remplir ces abîmes ? [VAUGEL., Q. C. livre IV, dans RICHELET]
Terme de serrurerie. Enlever une ferrure dans la masse, la découper à froid dans un morceau de fer. Faire de la menuiserie en masse, se dit de tout ouvrage qui n'est point fait d'assemblage et dont les pans et les panneaux sont tirés d'un seul morceau. Contrepoids de métal d'un peson.
Un corps informe. L'ours, en naissant, paraît n'être qu'une masse. Familièrement. C'est une masse de chair, se dit d'une personne qui a le corps et l'esprit lourds, ou seulement dont le corps est très gros, très pesant.
Rien ne le rebuta, ni sa vue éraillée [d'une femme], Ni sa masse de chair bizarrement taillée [BOILEAU, Sat. X]
Terme de physique. Somme des points matériels que chaque corps renferme, par opposition à volume qui exprime l'espace occupé. La gravitation s'exerce en raison directe des masses et en raison inverse du carré des distances.
C'est suivant les rapports de la masse et de la vitesse que tous les mouvements sont reçus [MONTESQ., Esp. I, 1]
Au lieu que Mersenne, Descartes, Newton, Mariotte, Varignon ont toujours, après Archimède, mesuré le mouvement d'un corps en multipliant sa masse par sa vitesse, les Leibnitz, les Bernouilli, les's Gravesande, les Wolf, etc. ont multiplié la masse par le carré de la vitesse [VOLT., Phil. Newt. I, 10]
La totalité d'une chose dont les parties sont de même nature. La masse de l'air. La masse du sang.
Si l'on compare la masse de l'or et de l'argent qui est dans le monde avec la somme des marchandises qui y sont, il est certain que chaque denrée ou marchandise en particulier pourra être comparée à une certaine portion de la masse entière de l'or et de l'argent [MONTESQ., Esp. XXII, 7]
La somme de coups dont je vous ai vue charger mon voisin m'apprend trop combien il est dangereux de se faire connaître ; hélas ! vous avez déchiré toute la masse de ses chairs [GILB., Le carnaval des auteurs.]
Soudain [au moindre ébranlement] ces rocs émus tressaillent et s'écroulent ; En masse de frimas, ils glissent, tombent, roulent, Et couvrent l'insensé qui, dans ces lieux déserts, Croit sonder la nature et braver les hivers [MASSON, Helv. III]
Des masses, de grandes quantités.
Comment peut-on se figurer qu'il soit possible que ces eaux [du déluge] aient amené des masses et des bancs de coquilles de cent lieues de longueur ? [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. terr. Œuvres t. I, p. 292]
Fig. La masse des connaissances humaines.
Réunion d'hommes considérés comme faisant un corps.
Tous ces mutins ne sont que de simples soldats ; Aucun des chefs ne trempe en leurs vains attentats ; Ainsi ne craignez rien d'une masse d'armée Où déjà la discorde est peut-être allumée [CORN., Othon, V, 2]
Ayant vu que la dilation du baptême laissait un grand nombre d'enfants dans la malédiction d'Adam, elle [l'Église] a voulu les délivrer de cette masse de perdition en précipitant le secours qu'elle leur donne [PASC., Compar. des chrét.]
Les prétendus disciples de saint Augustin veulent que Dieu ne tire de la masse de perdition condamnée pour le péché originel, que les seuls prédestinés [FÉN., t. III, p. 359]
À leur approche, les Perses jettent leurs arcs, serrent leurs rangs, se couvrent de leurs boucliers, et forment une masse dont la pesanteur et l'impulsion arrêtent et repoussent la fureur de l'ennemi [BARTHÉL., Anach. Introd. part. 2, sect. 2]
Et de ses escadrons la formidable masse S'ébranle l'arme haute, et vole sur sa trace [MASSON, Helv. VII]
Ces masses inertes [les Russes à la Moskowa] se laissèrent écraser pendant deux heures, sans autre mouvement que celui de leur chute [SÉGUR, Hist. de Nap. VII, 10]
Enfin, avant minuit, toutes ces masses qui s'étaient presque mêlées se débrouillèrent ; cet amas de troupes s'écoula vers Ostrowno ; au tumulte le plus effroyable succéda le plus profond silence [ID., ib. IV, 7]
La masse des créanciers, tous les créanciers d'un failli.
Sont nuls et sans effet, relativement à la masse, ....tous actes translatifs de propriétés mobilières ou immobilières [faits par le failli].... [, Code de commerce, art. 446]
Terme militaire. Se dit d'une colonne très serrée. Les masses se portèrent sur tel point. Fig. Le public, le commun des hommes. Cela est bon pour la masse. On l'emploie au pluriel dans un sens analogue. S'adresser aux masses. Émouvoir les masses.
L'ensemble d'un ouvrage d'architecture considéré par rapport aux proportions.
L'âme reste incertaine entre ce qu'elle voit et ce qu'elle sait, et elle reste surprise de voir une masse [St-Pierre de Rome] en même temps si énorme et si légère [MONTESQ., Goût, Progression.]
Il y a quelque chose de plus fier et de plus imposant dans la masse des Invalides [que dans l'hôpital de Greenwich] [CHATEAUBRIAND, Génie, III, I, 6]
Terme de sculpture. Se dit des grandes parties d'un bas-relief, de l'ensemble d'un bas-relief, de l'ensemble d'un groupe. En termes de peinture, on appelle masse les parties considérables d'un tableau, qui contiennent de grandes lumières ou de grandes ombres. En peignant des arbres, on doit moins s'attacher aux détails qu'aux masses.
C'est ainsi que la peinture divise en grandes masses ses clairs et ses obscurs [MONTESQ., Goût, variété.]
Il se dit aussi figurément et en dehors du langage des beaux-arts. Il faut moins considérer les détails que les masses. S. f. pl. Terme de musique. Se dit de plusieurs parties marchant ensemble, soit dans un chœur, soit dans l'orchestre. Cet instrument fait bien dans les masses. Un solo de hautbois se dessine avec grâce sur les masses de l'orchestre.
Lits de pierre d'une carrière.
Quantité de marchandises semblables, dont le nombre ou le poids est fixé par l'usage. Une masse de plumes, la quantité de cinquante plumes.
On en employait beaucoup autrefois pour faire des aigrettes nommées masses de héron, dont les gens d'épée ornaient un des côtés de leur bonnet, [, Dict. des arts et mét. Plumassier]
Des soies, des plumes, des pelleteries en masse.
10° Fonds d'argent d'une succession, d'une société. Toute la masse est de cent mille écus.
La masse des biens [PATRU, Plaid. 4, dans RICHELET]
Il avait une terre de la maison de Bellièvre qu'on lui avait fort bien donnée ; il l'a remise dans la masse des biens des créanciers, disant qu'il ne saurait aimer ce présent, quand il songe qu'il fait tort à des créanciers, qui ont donné leur argent de bonne foi [SÉV., 225]
Masse active, ensemble de l'avoir d'un négociant. Masse passive, ensemble des dettes. On dit en style de pratique faire masse de, pour faire un total qu'on partage ensuite. Faire masse des dépens pour les défendeurs ; faire masse des frais pour les partager entre les héritiers, etc.
11° Terme d'administration militaire. Somme formée par les retenues faites sur la paye de chaque soldat, ou allouée par abonnement pour une dépense spéciale. Masse d'habillement. Masse de ferrage.
12° Terme de métallurgie. Grande masse, partie de la cuve d'un haut fourneau comprise entre le ventre et la partie supérieure du gueulard.
13° Terme de marine. Masse de mire, partie saillante de métal qu'on voit à la plupart des bouches à feu.
14° Masse d'un pont, se disait des piliers d'un pont.
15° Cône tronqué dans lequel on fait cristalliser l'alun.
16° En masse, loc. adv. Tous ensemble, en totalité. Aller, se porter, se lever en masse. On a fait une levée en masse des citoyens. En masse, en bloc, dans l'ensemble. À voir les choses en masse et sans considérer les détails, on doit être satisfait.
La nature.... lui [à l'homme] communiquant en bloc et en masse toutes les vertus et propriétés qu'elle avait particulièrement distribuées à toutes les espèces de ses créatures [NAUDÉ, Rosecroix, III, 4]

SYNONYME

  • MASSE, POIDS. Tout le monde sait ce que c'est que le poids : c'est la résistance que nous éprouvons quand nous soulevons un corps. La masse est l'ensemble des molécules matérielles, et, comme nous ne pouvons les apprécier que par le poids, le poids et la masse sont la plupart du temps synonymes. En ce sens un kilogramme de marbre et un kilogramme de plomb ont le même poids ou la même masse. Mais, si on les plonge tous deux dans l'eau, le plomb perdra un cinquième de son poids, tandis que le marbre en perdra environ un tiers ; les masses n'auront pas changé, mais les poids seront fort différents.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    De son avoir [il] ne velt doner grant masse [, Ch. de Rol. XI]
  • XIIe s.
    De ce dist sainz Paules : un pou de levains mainet tote la masse [, Job, p. 442]
    Et la reïne encor l'en prie, Et tuit li chevalier à masse, la Charr. 144. Trop par avez encor poi [peu] dit ; Assez sui-je grant masse pire Que ne vos oï encor dire [, Grégoire le grand, p. 90]
  • XIIIe s.
    Et le fit [il fit le monde] au commencement D'une mace tant solement Qui toute ert [était] en confusion [, la Rose, 16950]
    Renart i vint, outre s'en passe, Chaoir se laisse à une masse, Por ce que la gent ne le voient [, Ren. 1320]
    Il avoit fait fondre grant partie de son or en pez de terre, et fist brisier les poz ; et les masses d'or estolent demourées à descouvert en mi un sien chastel [JOINV., 218]
  • XIVe s.
    Embrion est une masse qui est ou ventre de la mere, et de laquelle masse sera formé l'enfant ou la beste [ORESME, Eth. 30]
  • XVe s.
    Et vecy une grosse masse de fevre [enclume], sur quoy il avoit feru [, Perceforest, t. III, f° 46]
  • XVIe s.
    Il sembloit que ce fust une seule masse de toute la multitude, et un seul corps cloué ensemble [AMYOT, Pyrrhus, 76]
    ....Pour attendre une grande part des Suisses qui venoient à la file, et là en faire une masse pour les mener la part qu'il luy seroit mandé [M. DU BELLAY, 471]
    Ils portent dans leurs coffres une masse de pilules [MONT., I, 281]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. massa ; espagn. masa ; ital. massa ; du lat. massa ; le terme grec signifie pâte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. MASSE.
    Ajoutez : Être bien dans la masse, peindre dans la masse, s'attacher aux masses, à l'ensemble du tableau.
    Le paysage a de la grandeur, et tout est bien dans la masse, suivant un terme d'atelier [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 141]
    M. de Knyf est plus sobre : comme les maîtres paysagistes de l'école française, il peint dans la masse, et il donne l'impression de l'ensemble [ID., ib. p. 510]
    17° Nom donné, dans la manufacture des tabacs, à des meules de tabac qui a passé par le hachoir ; ces meules contiennent chacune en moyenne 40 ou 50 mille kilogrammes, et sont construites pour que la fermentation s'y établisse.
    18° Terme de lapidaire.
    Bloc de verre de toute couleur, plus ou moins pesant et volumineux, composé spécialement par des moyens chimiques pour la fabrication, la production de la pierre fausse [CHRITEN, Art du lapidaire, p. 417]
    19° Dans les contributions directes, plans par masses, plans contigus, où les cultures et autres natures de sol, sont données en bloc, sans distinction des parcelles.

MASSE2

(ma-s') s. f.
Gros marteau de fer carré des deux côtés et emmanché de bois. Gros marteau que le sculpteur emploie pour dégrossir son ouvrage en frappant sur les ciseaux. Gros maillet de charpentier. Gros marteau de bois pour forger le plomb. Masse à pic, instrument propre aux oiseleurs.
Masse d'armes, ou, simplement, masse, ancienne arme faite de fer et qui avait la forme d'une sorte de massue.
Espèce de bâton à tête d'or ou d'argent qu'on porte par honneur dans certaines cérémonies. Les masses d'un appariteur de faculté.
Les titres qu'il ne changerait pas contre les masses d'un chancelier [LA BRUY., XI]
Terme de blason. Se dit des bâtons à tête garnie d'argent, que l'on mettait en sautoir derrière l'écu du grand maître de France.
Instrument pour jouer au billard.
Qu'il joue avec nos masses sur un billard haut de trois pieds [J. J. ROUSS., Ém. II]
Gros bout de la queue ordinaire. Jouer de la masse, avec la masse.
Terme de botanique. Masse d'eau, voy. MASSETTE. Ancien nom de quelques espèces de champignons appartenant au genre clavaire, notamment du clavaria militaris, L., masse à guerrier. Masse à bedeau, nom vulgaire donné à l'érucage des moissons et aussi à la massette à larges feuilles.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Or est ce [prudence] une masse quarrée por garder l'ome tout environ [BRUN. LATINI, Trésor, p. 345]
    Il se combatent à ceval, armé de toutes armeüres, teles comme il lor plest, excepté coutel à pointe et mache [BEAUMANOIR, LXI, 7]
    Tant crieront : trahi ! trahi ! Qu'ele [la mort] a jà entesé [brandi] sa mache [RUTEB., 104]
    Lors vint un serjant à mace.... [JOINV., 227]
  • XVIe s.
    Guillaume comte de Salsberi ne combattoit que de masse [MONT., I, 313]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. massa, maça ; esp. maza ; port. maça ; ital. mazza. Diez remarque que la forme italienne ne peut se rapporter qu'à un mot latin matea (comme piazza, de platea), radical supposé du latin mateola, bâton, qui est évidemment un diminutif. De son côté, le vieux français, tandis que de massa il tire masse, pour cette masse-ci dit souvent mache ; il dit aussi machue, et non massue.

masse

MASSE. n. f. Amas de plusieurs parties qui font corps ensemble. La masse informe et confuse du chaos. Ce bâtiment n'est qu'une grosse masse de pierres.

Il se dit aussi d'Un seul corps compact. Une masse de plomb. Une masse de métal au sortir de la fournaise.

Il signifie aussi, par extension, un Corps informe. L'ours en naissant paraît n'être qu'une masse.

Fam., C'est une masse de chair, se dit d'une Personne qui a le corps et l'esprit lourds, ou seulement dont le corps est très gros, très pesant.

MASSE, en termes de Physique, désigne la Quantité de matière d'un corps. En Mécanique classique, la masse d'un point matériel est un coefficient attaché à ce point, tel que, dans un champ constant, la force agissant sur le point est égale au produit de la masse par l'accélération du mouvement produit. La masse d'un point matériel est invariable.

MASSE signifie aussi la Totalité d'une chose dont les parties sont de même nature. Ainsi on dit : La masse de l'air. La masse du sang.

Fig., La masse des connaissances humaines.

MASSE se dit encore d'un Groupe d'hommes. La masse des mécontents.

Les masses, Les foules populaires. Cet orateur s'adresse aux masses; il excelle à remuer les masses.

La masse des créanciers, Tous les créanciers d'un failli.

MASSE se dit, en outre, de l'Ensemble d'un ouvrage d'architecture considéré sous le rapport des proportions. Cet ensemble de bâtiments forme une masse imposante.

En termes de Peinture, il signifie la Réunion de plusieurs parties considérées comme ne faisant qu'un tout. Les lumières de ce tableau sont disposées par grandes masses. Les masses d'ombre soutiennent bien cette composition. Ces figures font masse. En peignant des arbres, on doit moins s'attacher aux détails qu'aux masses. Fig., Il faut moins considérer les détails que les masses.

Il se dit particulièrement des Lits de pierre d'une carrière. Cette pierre a été prise dans la masse.

En termes de Commerce, il désigne une Certaine quantité de marchandises semblables, dont le nombre ou le poids est fixé par l'usage. Une masse de plumes. Des soies, des perles, des pelleteries en masse.

MASSE désigne encore le Fonds d'argent d'une succession, d'une société ou encore Ce qu'on met au jeu. Toute la masse est de cent mille francs. On a tiré tant de la masse. Il faut qu'il rapporte cela à la masse. La seconde masse était de cent francs.

Il signifie aussi Bourse commune. La masse d'un atelier de peinture. Voyez MASSIER.

Il désigne, en termes d'Administration militaire, une Somme formée par les retenues faites sur la paye de chaque soldat, ou allouée, par abonnement, pour une dépense spéciale. Masse d'habillement. Masse de chaussure.

EN MASSE, loc. adv. Tous ensemble, en totalité. Aller, se porter, se lever en masse. Devant l'imminence du péril, on a décrété la levée en masse.

masse

MASSE. n. f. Gros marteau de fer qui est carré des deux côtés et emmanché de bois. Briser des rochers avec une masse.

Masse d'armes, ou simplement Masse, Ancienne arme, faite de fer, fort pesante par un bout, qui ne pouvait ni percer ni trancher, mais avec laquelle on assommait. Il l'assomma d'un coup de masse.

MASSE se dit aussi d'une Sorte de bâton à tête d'or, d'argent, etc., qu'on porte en certaines cérémonies. On portait des masses devant le chancelier de France. Dans les occasions solennelles, les appariteurs de chaque faculté de l'Université portent des masses.

MASSE se dit encore, au Billard, du Gros bout de la queue ordinaire.

masse

Masse, Il vient de madza, par mutation de dz en ss, Massa.

Une masse de quelque chose que ce soit, faite en forme de pain, Pastillus.

Masse d'arain, ou masse d'argent, AEs graue.

Une masse d'or, Palacra.

Petite masse, Massula.

Petites masses de pur or, Palae palarum.

Une masse de chair sans aucune forme, qui s'engendre au ventre d'une femme sans semence d'homme, Mola.

Masses de terre de quoy se fait le fer, Stricturae.

masse


MASSE, s. f. MâSSER, v. act. MASSIER, s. m. MASSIF, IVE, adj. [mace, mâcé, cié, cif, cîve: 1re lon. au 2d, 2e e muet au 1er, é fer. au 2d et au 3e, lon. au dern.] Masse est 1°. Amas de plusieurs parties, qui font corps ensemble. "Ce bâtiment n'est qu'une grôsse masse de pierres. = 2°. Il se dit d'un seul corps, mais très-solide et compacte. "Une masse de plomb. = 3°. Corps informe. "L'ours en naissant n'est qu'une masse informe. "Cet homme n'est qu'une masse de chair. = 4°. Totalité. "La masse de l'air; la masse du sang. = 5°. Fonds d' argent d'une succession, d'une société. "La masse est de cent mille écus. "Tirer de la masse. "Raporter à la masse. = 6°. Espèce de massûe. "Il l'assoma d' un coup de masse. = 7°. Il se dit encôre et d'un grôs marteau de fer, et du grôs bout du billard. = 8°. Bâton surmonté d'une grôsse pomme d'argent ou de vermeil doré, qu'on porte dans les cérémonies, devant le Roi, le Chancelier, le Recteur de l'Université, etc. = 9°. Mâsse (l' â est long.) Somme d'argent qu'on met aux jeux de hazard. "La première mâsse étoit de vingt louis.
   REM. Masse, dans son sens le plus naturel, est un terme à la mode. "Le vulgaire ne voit que des masses: les détails de la natûre sont un spectâcle réservé pour nous, (dit le soi-disant Philosophe.) Marm.
   MâSSER ne se dit que dans la dernière acception de mâsse. Faire une mâsse au jeu. "Il a mâssé dix louis.
   MASSIER, Oficier qui porte une masse. (n°. 8°.) en certaines cérémonies.
   MASSIF, Épais et pesant. "Bâtiment massif. "Tour massive. = Fig. Grossier, lourd. "Cet homme est bien massif. "Il a l'esprit massif. = En parlant des figures de métal; qui n'est point creux en dedans, ni formé d'une aûtre matière. Figure d'or massif. "Croix d' argent massif. = S. m. Chose pleine et solide. "Un massif de maçonerie. = Absolument, plein bois, qui ne laisse point de passage à la vûe. "Cette allée est terminée par un massif.

Synonymes et Contraires

masse

nom féminin masse
3.  Le commun des hommes.
commun des mortels, grand public, peuple -familier: vulgum pecus -littéraire: commun, multitude -populaire: populo.
Traductions

masse

Masse, Haufen, Menge, Stapelmass, lump, accumulation, crowd, heap, multitude, pile, bulk, mace, body, lot, mallet, sledgehammer, swarm, raft, weight, groundmassa, menigte, hoop, moker, boel, drom, schare, smeedhamer, smidshamer, stapel, tas, troep, voorhamer, aardleiding [techniek], boedel [juridisch], geheel, grote hoeveelheid, inleg, inzet, klophamer [techniek], pot, staf met gouden/zilveren knop, totaliteit, stootגוש (ז), מסה (נ), מקשה (נ), ערימה (נ), עשת (ז), פטיש (ז), פַּטִּישׁ, מַסָּה, מִקְשָׁהmassa, menigte, skare, stapelmassa, multitud, munt, pilamasse, mængdeamaso, martelego, masomasa, acervo, cúmulo, montón, pilakasa, leka, massa, suuri joukkotömegmassa, folla, mazza, cumulo, molemassa, multitudo, turbamasa, mnóstwomassa, montão, acervo, acúmulo, chusma, conjunto, cúmulo, multidão, pilha, rumamulţimeбалда, туча, массаhop, mängd, massabalyoz, kütleμάζαمِقْدَارٌ كَبِيرٌmasamasa大量풍성한mengdeจำนวนมากkhối lượng大量маса大眾 (mas)
nom féminin
grande quantité une masse d'informations
en grand nombre

masse

[mas]
nf
(PHYSIQUE)mass
[muscles, air, eau] → mass
On distinguait la masse du bâtiment dans la brume → You could make out the mass of the building in the mist.
[individus] → crowd, mass
la grande masse de → the bulk of
(le plus grand nombre) la masse → the masses pl
se fondre dans la masse → to get lost in the crowd
(ÉLECTRICITÉ, ELECTRONIQUE)earth (Grande-Bretagne), ground (USA)
mettre à la masse → to earth (Grande-Bretagne), to ground (USA)
(= outil) → sledgehammer
une masse de, des masses de (= beaucoup de) → masses of, loads of
J'ai une masse de choses à faire → I've got masses of things to do.
(locutions) en masse [venir] → en masse
Les gens sont venus en masse pour l'accueillir → People came en masse to welcome him.
produire en masse → to mass-produce
Ces jouets sont produits en masse en Chine → These toys are mass-produced in China.
produit en masse → mass-produced
de masse [production, exécutions] → mass modif
dans la masse [sculpté] → from the block masses
nfpl (= population) → masses
les masses populaires → ordinary people
les masses laborieuses → the working classes
masse monétaire nf (ÉCONOMIE)money supply