mastic

Recherches associées à mastic: mastique

mastic

n.m. [ du gr. mastikhê, gomme de lentisque ]
1. Pâte malléable à base de carbonate de calcium et d'huile de lin pure, durcissant au contact de l'air, qui sert à boucher des trous ou des joints, à faire adhérer des objets de nature différente, etc.
2. Résine jaunâtre qui s'écoule du lentisque.
3. En imprimerie, erreur de composition, d'impression, mélange de lignes ou de caractères.
adj. inv.
D'un gris tirant sur le beige clair : Des gants mastic.

mastic

(mastik)
nom masculin
pâte qui sert à fixer faire un joint avec du mastic

MASTIC

(ma-stik) s. m.
Résine qui découle d'incisions faites au térébinthe lentisque (terebinthus lentiscus, pistacia lentiscus, L.).
Composition de cire, de résine et de poudre de briques dont on se sert pour différents usages. Le mastic des lapidaires. Joindre avec le mastic les dalles d'une terrasse.
Mastic des vitriers, ou, simplement, mastic, composition de craie et d'huile de lin.
On forme avec ce lut [composé de craie et d'huile de lin cuite] que les vitriers nomment mastic, un petit bourrelet que l'on met autour du carreau, et que l'on aplatit ensuite avec le doigt, [, Dict. des arts et mét. Vitrier]
Pour que le mastic soit bon et adhère bien au bois, il faut rendre l'huile siccative en la faisant bouillir sur de la litharge, dont elle dissout une petite portion [LEGOARANT, ]
Espèce de thym qui exhale l'odeur du mastic.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    L'isle de Scio où croist le mastic, au droict de Turquie [, Bouciq. II, 9]
  • XVIe s.
    Le sel est un mastic qui lie et mastique toutes choses [PALISSY, 244]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. mastic, mastec ; cat. masteg ; port. mastique ; ital. mastice, mastico ; du lat. mastix, mastiche ; le terme grec est un dérivé du verbe(grec) pétrir, mâcher.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    MASTIC. Ajoutez :
    Arbre au mastic, l'amyris elemifera, [BAILLON, Dict. de botan. p. 257]

mastic

MASTIC. n. m. Résine en larmes ou en grains jaunâtres qui découle d'une espèce de pistachier appelé Lentisque. Mâcher du mastic.

Il se dit aussi d'une Composition ou ciment formé de cire, de résine et de poudre de briques dont on se sert pour différents usages. Joindre avec du mastic les dalles d'une terrasse.

Il désigne encore la Composition formée de blanc d'Espagne et d'huile dont les vitriers se servent pour fixer les vitres aux fenêtres et empêcher le passage de l'air. Le mastic de ces vitres s'est détaché.

mastic

Mastic, Mastiche.

L'arbre de laquelle degoutte le mastic, qui porte trois fois l'an, Lentiscus.

Mastic dont les faiseurs d'images, de pierres, collent les pierres ensemble, Lithocolla Dioscor. lib. 5.

mastic


MASTIC, s. m. MASTIQUER, v. act. [Mastik, tiké.] Mastic est une gomme qui vient d'un arbrisseau apelé lentisque. = Il se dit aussi de certaines compositions, dont on se sert pour coller, enduire, boucher. = Mastiquer, joindre, coller avec du mastic. "Mastiquer des morceaux de marbre.

Traductions

mastic

putty

mastic

stopverf, kit

mastic

[mastik] nm (pour vitres)putty; (pour fentes)filler