menuisier

menuisier, ère

n.
Artisan ou industriel qui produit des ouvrages en bois pour le bâtiment, constitués de pièces relativement petites (par opp. au charpentier), ou des meubles utilitaires, sans placage ni ornement (par opp. à l'ébéniste).

MENUISIER

(me-nui-zié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des me-nui-zié-z habiles) s. m.
Artisan qui travaille en bois, et qui fait dans l'intérieur des maisons les ouvrages qui ne sont pas de la charpente, par exemple les parquets, les armoires, les lambris, les tables, etc.
Ils [les ébénistes] sont du corps des maîtres menuisiers ; mais, pour les distinguer de ceux qu'on nomme menuisiers d'assemblage, on les appelle menuisiers de placage ou de marqueterie [, Dict. des arts et m. 1767, ébéniste]
S. f. Menuisière, femme d'un menuisier.
Adj. Fourmis menuisières, fourmis qui se construisent, dans le tronc de vieux arbres, des habitations où elles vivent en société. Abeilles menuisières, abeilles qui coupent et perforent le bois pour y déposer leurs larves.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un arrêt du 4 sept. 1382, qui a augmenté les statuts des huchers, contient cette remarque, qu'on les appelloit alors menuisiers [, Dict de ; arts et m. Menuisier.]
  • XVe s.
    Au jour du Saint-Sacrement, les menuisiers accompagneront la procession avec un gros cierge [, Ordonn. oct. 1497]
  • XVIe s.
    À Marcel Frerot, menusier, pour ung jeu de bille qu'il a faict en la salle du bal au chasteau de Blois [DE LABORDE, Émaux, p. 387]

ÉTYMOLOGIE

  • Menuiser ; génev. et Berry, menusier ; bourguig. menuisei.

menuisier

MENUISIER. n. m. Celui qui travaille les menues pièces de bois, par opposition au charpentier, et qui fait des ouvrages nécessaires à l'installation extérieure ou intérieure des maisons, tels que portes, croisées, parquets, meubles d'appartement ou de magasin, lambris, etc. Ouvrier menuisier.

menuisier

Menuisier, m. acut. Est l'artisan qui besogne en bois, de petis ouvrages, comme huis, fenestres, caisses, clostures de choeur d'eglise couches, chaires, et autres telles besognes, et en iceux fait les fringoteries qu'on y veut mettre, et à tel nom particulier à la difference du charpentier, et du charron, par ce que ceux ci besognent en grosses pieces de bois et lourde besogne qu'on appelle charpenterie et charronerie, tout ainsi que celle du Menuisier, menuiserie, le nom Latin Faber lignarius est commun à tous, voyez Charpentier.

Traductions

menuisier

(mənɥizje) masculin

menuisière

Tischler, Schreiner, Zimmermannschrijnwerker, timmermanjoiner, carpenterחרש עץ (ז), נגר (ז), נַגָּר, חָרַשׁ עֵץنجار, نـَجَّار, نـَجَّارٌlignaĵistocarpintero, carpintero de obraasztalosfalegname, minusiere (TO)snekkermarceneiro, carpinteiroξυλουργός, κατασκευαστής ξύλινων κουφωμάτωνплотник, столярtesař, truhlářsnedker, tømrerpuuseppästolar, tesar大工, 建具屋목수, 소목장이stolarzgrovsnickare, inredningssnickareช่างไม้, ผู้เข้าร่วมdoğramacı, marangozthợ mộc木匠Дърводелец木匠 (mənɥizjɛʀ) féminin
nom
personne qui travaille le bois

menuisier

[mənɥizje] nmjoiner, carpenter [mepʀɑ̃dʀ] vpr/vi → to be mistaken
se méprendre sur → to be mistaken about