mestier

mestier

MESTIER. s. m. Art mecanique. Bon mestier. mauvais mestier. de quel mestier est-il? son maistre luy a fait apprendre le mestier de Cordonnier. mestier de Tisseran. mestier de Chandelier. il est passé maistre en ce mestier. on l'a mis en mestier. les jurez du mestier. ce mestier ne vaut plus rien. le mestier va bien. un homme de mestier. gens de mestier. vous gastez le mestier.

Mestier, signifie aussi, L'assemblée, la compagnie de gens d'un corps qui exercent un mesme mestier. Il y eut dispute entre tel & tel mestier pour la préseance tous les mestiers de la ville se trouverent à la Procession. les Corps des mestiers.

Il signifie aussi quelquefois La profession que l'on fait, quoy qu'elle ne soit pas mécanique. Le mestier des armes. le mestier de poëte. il s'en faut rapporter aux gens du mestier, aux maistres du mestier. vous ne me tromperez pas, je suis du mestier. que chacun fasse son mestier. meslez-vous de vostre mestier. de quel mestier est-il? quel mestier fait-il? il porte l'espée. cet Advocat fait son mestier. il est habile homme en son mestier. de quel mestier se mesle-t-il? on dit qu'il fait de la fausse monnoye, c'est un meschant mestier, il fait pendre son maistre.

On dit figur. d'Un homme qui a accoustumé de faire quelque chose, qu'Il en fait mestier & marchandise.

On dit prov. d'Un homme intriguant, Il est de tous mestiers, & si, il ne peut vivre.

On dit prov. Quand chacun fait son mestier les vaches en sont bien gardées, pour dire, Que toutes choses sont bien reglées quand chacun ne se mesle que de ce qu'il doit faire.

On dit aussi prov. Un mestier ne vaut rien qui ne nourrit pas son maistre, pour dire, que C'est un mauvais employ que celuy qui ne donne pas dequoy subsister.

On dit populairement, d'Une femme desbauchée, qu'Elle est du mestier.

On dit prov. Donner, apporter. un plat de son mestier, pour dire, Quelque chose du mestier ou de la profession dont on est.

On dit aussi, C'est un tour de son mestier, pour dire, Une adresse, une subtilité du mestier dont un homme est.

Mestier, Espece de machine qui sert à faire certaines manufactures. Un mestier de Brodeur, de Tisseran. mestier de Tapissier. mestier de Passementier. sa toile est sur le mestier. monter un mestier. il fait de diverses sortes d'estoffes, il en a de quatre ou cinq sortes sur le mestier.

On dit fig. Quand on voit une femme grosse, qu'Il y a un enfant sur le mestier.

On appelle, Petit mestier, ou simplement, Mestier, Certaine sorte de pastisserie qui est une espece de gauffre.

Mestier, signifie aussi quelquefois, Besoin. Il en avoit bon mestier. il n'a pas mestier de fort hiver, de grand hiver. En ce sens il est vieux.

mestier

Mestier, Artificium, Ars.

Mestier de peu d'estime, Ars humilis.

Gens de mestier, Opifices et tabernarij. B. ex cic.

Cela ne se doit dire qu'entre ceux de mestier, Acroamata sunt. B.

Delaisser son mestier, Se arte sua remouere.

Faire mestier de desrober et emmener le bestiail, Pecora abigere, Exercere abigeatum.

Vivre sans faire vil mestier, Liberaliter viuere.

Sçavoir quelque mestier, Artificij aliquid habere.

Ils ne sçavent encore de quel mestier ils sont et profession, Quam personam tenent non intelligunt.

Né d'un pere qui est d'ord et vilain mestier, Sordido loco natus.

S'il en est mestier ou besoin, Si vsus veniat.

Si mestier est, s'il y eschet, Si res ita nata sit, B.