meubler

meubler

v.t.
1. Garnir, équiper de meubles : Ces jeunes mariés meublent leur appartement progressivement.
2. Remplir un vide ; occuper une période de temps : Les enfants ne savaient comment meubler les journées de pluie.
v.i.
Produire un effet d'ornementation : Ces tableaux meublent bien.

meubler


Participe passé: meublé
Gérondif: meublant

Indicatif présent
je meuble
tu meubles
il/elle meuble
nous meublons
vous meublez
ils/elles meublent
Passé simple
je meublai
tu meublas
il/elle meubla
nous meublâmes
vous meublâtes
ils/elles meublèrent
Imparfait
je meublais
tu meublais
il/elle meublait
nous meublions
vous meubliez
ils/elles meublaient
Futur
je meublerai
tu meubleras
il/elle meublera
nous meublerons
vous meublerez
ils/elles meubleront
Conditionnel présent
je meublerais
tu meublerais
il/elle meublerait
nous meublerions
vous meubleriez
ils/elles meubleraient
Subjonctif imparfait
je meublasse
tu meublasses
il/elle meublât
nous meublassions
vous meublassiez
ils/elles meublassent
Subjonctif présent
je meuble
tu meubles
il/elle meuble
nous meublions
vous meubliez
ils/elles meublent
Impératif
meuble (tu)
meublons (nous)
meublez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais meublé
tu avais meublé
il/elle avait meublé
nous avions meublé
vous aviez meublé
ils/elles avaient meublé
Futur antérieur
j'aurai meublé
tu auras meublé
il/elle aura meublé
nous aurons meublé
vous aurez meublé
ils/elles auront meublé
Passé composé
j'ai meublé
tu as meublé
il/elle a meublé
nous avons meublé
vous avez meublé
ils/elles ont meublé
Conditionnel passé
j'aurais meublé
tu aurais meublé
il/elle aurait meublé
nous aurions meublé
vous auriez meublé
ils/elles auraient meublé
Passé antérieur
j'eus meublé
tu eus meublé
il/elle eut meublé
nous eûmes meublé
vous eûtes meublé
ils/elles eurent meublé
Subjonctif passé
j'aie meublé
tu aies meublé
il/elle ait meublé
nous ayons meublé
vous ayez meublé
ils/elles aient meublé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse meublé
tu eusses meublé
il/elle eût meublé
nous eussions meublé
vous eussiez meublé
ils/elles eussent meublé

MEUBLER

(meu-blé) v. a.
Garnir de meubles. Meubler un appartement.
Il meuble un grand hôtel, il invite chez lui Les hommes à talent que l'on cite aujourd'hui [AL. DUVAL, Manie des grand. I, 3]
Absolument. Cette étoffe meuble bien, elle fait bon effet employée en tenture, en garnitures de meubles. Meubler une ferme, la garnir de ce qui est nécessaire pour la faire valoir. Meubler de bestiaux une ferme.
Fig. Orner, enrichir, emplir. Se meubler la mémoire de beaux morceaux de poésie.
Il [le duc de Bourgogne] me donna parole de lire le tout d'un bout à l'autre, de le lire pour s'en meubler la tête [SAINT-SIMON, 310, 53]
Les honnêtes gens ne meublent pas volontiers leurs bibliothèques de ces honteuses rapsodies qui ne décrient pas moins le libraire qui les imprime que l'auteur qui les a faites [J. B. ROUSS., Lett. à Fritsch et Bohm Soleure, 13 août 1711]
Quelque personne honnête Des bons écrits ayant meublé sa tête [VOLT., Ép. 35]
Quiconque croirait connaître la nature en lisant Lucrèce, meublerait sa tête d'erreurs [ID., Phys. Singular. 15]
V. réfl. Se meubler, se faire des meubles, s'acheter des meubles.
Le poil de ces animaux, qui est fin et moelleux, et qui se renouvelle tous les ans par une mue complète, leur [aux habitants] sert à faire les étoffes dont ils se vêtent et se meublent [BUFFON, Quadrup. t. V, p. 13]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils vouloient estre vestus richement, meublez en leurs maisons de lits et de tapisseries somptueusement [AMYOT, Philop. 14]
    Le soing et la despense de nos peres ne vise qu'à nous meubler la teste de science [MONT., I, 142]
    Le mediter est un puissant estude.... j'aime mieulx forger mon ame que la meubler [ID., III, 276]
    Il faut premierement que l'esprit se meuble et se garnisse par l'ouye... [CHARRON, Sagesse, I, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Meuble.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MEUBLER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
    Si n'avoit pas tot despendut [dépensé], à amasser avoit tendut, S'estoit riches hons et moblés, Bues et vaches et riches blés Avoit tant c'on n'en savoit conte [, Li Dis de la vescie à prestre, dans Trouvères belges du XIIe au XIVe siècle, publ. par Scheler, Bruxelles, 1876, p. 204]

meubler

MEUBLER. v. tr. Garnir de meubles. Meubler une maison, une chambre, etc. Appartement meublé, ou simplement Meublé. Habiter en meublé. Louer meublé.

Absolument, Cette étoffe meuble bien, Elle fait bon effet, employée en tenture, en garniture de meubles.

Par extension, Meubler une ferme, La garnir de ce qui est nécessaire pour la faire valoir. Meubler une ferme de bestiaux.

SE MEUBLER signifie spécialement Acquérir des meubles, s'installer. En parlant des Personnes, on dit dans le même sens Être bien, être mal meublé.

Fig., Meubler sa tête, sa mémoire, L'enrichir de connaissances. Il s'était meublé la mémoire de beaux morceaux de poésie.

Fam. et par extension, Une cave bien meublée, Une cave garnie de beaucoup de vins de différentes espèces.

Fig. et fam., Avoir la bouche bien meublée, Avoir de belles dents.

meubler

Meubler, Suppellectile instruere.

Traductions

meubler

möblieren, Meublementfurnishmeubileren, aankleden, inrichten, mooi staan [stof], vullen, stofferenריהט (פיעל), רִהֵטmeblimobiliarmöbleraammobiliare, arredare提供 (mœble)
verbe transitif
1. mettre des meubles dans meubler une maison
2. figuré occuper, remplir meubler la conversation

meubler

[mœble] vt
[+ pièce, appartement] → to furnish
(fig) → to fill
meubler qch de → to fill sth with [mœble] vpr/vi → to furnish one's house