mieur, euse

MIEUR, EUSE

(mi-eur, eû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui fait des vers à soie à moitié, c'est-à-dire qu'un propriétaire fournit de la graine [œufs de bombyx] et des feuilles de mûrier à un paysan qui fait éclore ; le paysan est dit le mieur de ce propriétaire.

ÉTYMOLOGIE

  • Mi, demi.