molester


Recherches associées à molester: molesté

molester

v.t. [ du lat. molestare, ennuyer ]
Faire subir des violences physiques à : Des voyous ont molesté le vendeur d'un magasin brutaliser, malmener, rudoyer

molester

(mɔlɛste)
verbe transitif
frapper qqn en public Ce vieux monsieur s'est fait molester avant de se faire arracher sa sacoche.

molester


Participe passé: molesté
Gérondif: molestant

Indicatif présent
je moleste
tu molestes
il/elle moleste
nous molestons
vous molestez
ils/elles molestent
Passé simple
je molestai
tu molestas
il/elle molesta
nous molestâmes
vous molestâtes
ils/elles molestèrent
Imparfait
je molestais
tu molestais
il/elle molestait
nous molestions
vous molestiez
ils/elles molestaient
Futur
je molesterai
tu molesteras
il/elle molestera
nous molesterons
vous molesterez
ils/elles molesteront
Conditionnel présent
je molesterais
tu molesterais
il/elle molesterait
nous molesterions
vous molesteriez
ils/elles molesteraient
Subjonctif imparfait
je molestasse
tu molestasses
il/elle molestât
nous molestassions
vous molestassiez
ils/elles molestassent
Subjonctif présent
je moleste
tu molestes
il/elle moleste
nous molestions
vous molestiez
ils/elles molestent
Impératif
moleste (tu)
molestons (nous)
molestez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais molesté
tu avais molesté
il/elle avait molesté
nous avions molesté
vous aviez molesté
ils/elles avaient molesté
Futur antérieur
j'aurai molesté
tu auras molesté
il/elle aura molesté
nous aurons molesté
vous aurez molesté
ils/elles auront molesté
Passé composé
j'ai molesté
tu as molesté
il/elle a molesté
nous avons molesté
vous avez molesté
ils/elles ont molesté
Conditionnel passé
j'aurais molesté
tu aurais molesté
il/elle aurait molesté
nous aurions molesté
vous auriez molesté
ils/elles auraient molesté
Passé antérieur
j'eus molesté
tu eus molesté
il/elle eut molesté
nous eûmes molesté
vous eûtes molesté
ils/elles eurent molesté
Subjonctif passé
j'aie molesté
tu aies molesté
il/elle ait molesté
nous ayons molesté
vous ayez molesté
ils/elles aient molesté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse molesté
tu eusses molesté
il/elle eût molesté
nous eussions molesté
vous eussiez molesté
ils/elles eussent molesté

MOLESTER

(mo-lè-sté) v. a.
Tourmenter, inquiéter par des contrariétés suscitées mal à propos.
Je demande comment on a souffert qu'un homme tel que Jurieu molestât un homme tel que Bayle ? [VOLT., Dict. phil. David.]
Un édit pour légitimer vos mariages [des protestants] a été mis trois fois sur le tapis devant le roi à Versailles ; il est vrai qu'il n'a point passé ; mais on a écrit à tous les gouverneurs de province, procureurs généraux, intendants, de ne vous point molester [ID., Lett. Olivier des Monts, 25 déc. 1767]
Le grand point est de ne jamais molester ni le corps ni l'âme de son prochain [ID., Lett. M***, 4 mai 1772]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Anchois [auparavant] li fist donner boine sureté que jamais il n'en seroit molestié [, Chr. de Rains, p. 56]
  • XIVe s.
    Pour fuir et eschever [éviter] que il ne molestent ou contristent ceux avecques qui il conversent [ORESME, Eth. 135]
  • XVIe s.
    De repoulser ceulx qui nous molestent impudemment et effrontéement, en ne nous laissant point vaincre à la honte [AMYOT, De la mauvaise honte, 15]
    Vray est que ils molestent tout leur voisinage à force de trinqueballer leurs cloches [RABEL., Garg. I, 40]
    L'expulsion des humeurs qui molestent la nature [PARÉ, Au lecteur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. molestar ; ital. molestare ; du lat. molestare.

molester

MOLESTER. v. tr. Il signifiait autrefois Tourmenter de quelque manière que ce soit, inquiéter par des embarras suscités mal à propos. Il signifie aujourd'hui plus ordinairement Houspiller, maltraiter quelqu'un en paroles ou en actions. Il les a fort molestés par ses chicanes, par ses propos, par ses sarcasmes.

molester

Molester quelqu'un, Infestare, Inquietare, Molestiam exhibere, Vrgere, Molestare, Negotium facessere.

Molester et tormenter aucun, et quasi comme tuer, Occidere.

C'est trop molester et presser un homme, Vis est haec quidem, B.

Qui est fort molesté pour quelque chose, Molestia magna affectus ex re aliqua.

molèster


MOLèSTER, v. act. [Molèsté: 2e è moy. 3e é fer.] Suivant La Touche, on se sert rârement de ce mot aujourd' hui: on dit plutôt chagriner, tourmenter: mais le 1er ne dit pas assez, et l'aûtre dit trop: molester tient le milieu entre les deux. — L'Académie dit qu'on ne s'en sert guère qu'au Palais. Il me semble pourtant qu'il est assez d'usage dans le style familier. "Molester quelqu'un par ses chicanes, en lui suscitant des procês, etc.

Synonymes et Contraires

molester

verbe molester
Faire subir des violences.
Traductions

molester

manhandle, molest

molester

malmenare

molester

[mɔlɛste] vt → to manhandle, to maul