monoptère

MONOPTÈRE

(mo-no-ptè-r') adj.
Terme d'architecture ancienne. Temple monoptère, temple rond, dont la couverture n'était soutenue que par un seul rang de colonnes, sans muraille.
Les temples circulaires dont Vitruve a donné les règles n'ont rien de commun avec le Panthéon de Rome ; les uns sont ce qu'il appelle monoptères, c'est-à-dire formés d'un rang circulaire de colonnes sans mur, et n'étaient rien moins qu'obscurs [QUATREMÈRE DE QUINCY, Instit. Mél. hist. et litt. anc. t. III, p. 183]
S. m. Un monoptère.
Adj.Terme d'histoire naturelle. Qui n'a qu'une seule aile, une seule nageoire. S. m. Poisson du genre des gades.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé de deux mots grecs se traduisant par unique et aile.

monoptère

MONOPTÈRE. adj. des deux genres. T. d'Architecture. Il se dit d'un Édifice qui n'a qu'une seule rangée de colonnes; et surtout d'un Édifice rond formé d'une simple colonnade. Temple monoptère à six, à huit colonnes, surmonté d'une coupole, d'un toit.