montant


Recherches associées à montant: cordialement, desaveu, inoubliable, malheureusement, marrant, passeur, prochainement

1. montant, e

adj.
Qui monte : La marée montante descendant qui couvrent la cheville

2. montant

n.m.
1. Élément vertical d'un ensemble, destiné à servir de support ou de renfort : Montant d'une étagère. Les montants d'une échelle.
2. Élément vertical, central ou latéral du cadre d'un vantail ou d'un châssis de fenêtre, de porte.

3. montant

n.m.
Total d'un compte, d'une recette, d'une somme quelconque : Le montant des bénéfices.
Montants compensatoires monétaires,
taxes et subventions destinées à harmoniser la circulation des produits agricoles au sein de la Communauté européenne.

MONTANT2

(mon-tan) s. m.
Terme d'académiste. Nom qu'on donnait autrefois à ceux qui apprennent à monter à cheval. Il y a cinquante montants chez un tel.
Terme de fauconnerie. Le montant, l'ascension du faucon. Prendre le montant, se dit de l'oiseau de proie qui s'élève au-dessus du gibier qu'il poursuit. L'oiseau a pris le montant sur le héron.
C'était une ambition sans bornes, et, quand il pouvait prendre le montant, une hauteur, un mépris des autres insupportable [SAINT-SIMON, 116, 15]
Surville, ne se sentant pas le plus fort, voulut capituler ; mais il trouva un homme [Villars] aisé à prendre le montant et qui ne pardonnait point [ID., 245, 12]
Un montant, fonctionnaire, magistrat, militaire, ecclésiastique, à qui il appartient par droit d'ancienneté de monter à quelque emploi en cas de vacance (acception vieillie). Ce lieutenant est le premier montant.
Temps pendant lequel la marée monte. Il y a encore une heure de montant.
Pièce de bois, de pierre ou de fer qui est posée verticalement et à plomb dans certains ouvrages de menuiserie, de serrurerie. Terme de menuiserie. Petit montant, petit bâti de remplissage dans une feuille de parquet. S. m. pl.Terme de maçonnerie. Montants, corps ou saillies aux côtés des chambranles, qui servent à terminer les corniches et les frontons qui les couronnent.
Les montants d'une échelle, les deux grandes pièces qui en font les côtés.
Montant de la bride, partie de la bride qui s'élève des côtés de la bouche au sommet de la tête.
Montants d'une presse, les jumelles.
Montant, nom des cordes longitudinales, dans une raquette.
10° Terme d'horlogerie. Barres de fer ou de cuivre qui font partie de la cage des horloges à poids.
11° Terme de métallurgie. Montant de l'ordon, pierre qui en soutient la partie supérieure.
12° Tige des plantes.
Ils répètent que, pour avoir une futaie, il faut se garder de couper le sommet des jeunes plants, et qu'il faut conserver avec grand soin le montant, c'est-à-dire le jet principal [BUFF., Expos. sur les végét. 2e mém.]
13° Total d'un compte. Le montant de la note est de 400 francs.
14° Goût relevé de certaines choses, de la vapeur qui sort de certaines substances. Ce vin a du montant, n'a pas de montant. Le montant de la moutarde.
On ajoute à la bière différentes substances pour augmenter l'agrément et la force de cette boisson, la colorer et lui donner du montant [GENLIS, Maison rust. t. III, p. 326, dans POUGENS]
Fig.
Si tu voulais de moi faire un petit essai, J'ai du montant de reste, et le vin assez gai [REGNARD, le Bal, SC. 4]
15° Ortolan des roseaux.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et chil [ceux] qui laiens estoient ne lor daignerent respondre, fors que.... il ne prisoient l'empereour le montant d'un denier [H. DE VALENC., XXVII]
  • XVe s.
    Ung quartier [de pension] montant neuf mil francs [COMM., I, 1]
  • XVIe s.
    La pecune et deniers que la femme auroit apportez en mariage, leur [aux heritiers] sera rendue avec les autres biens par elle apportez, simplement sans aucun montant [addition] [, Coust. génér. t. II, p. 609]
    Le seigneur prend pour son droit de lods le tiers denier en montant, qui est la moitié de la chose totale [, ib. t. II, p. 404]

ÉTYMOLOGIE

  • Montant 1.

montant

MONTANT, ANTE. adj. Il se dit de Tout ce qui monte. Un chemin montant. La marée montante.

Robe montante, Robe dont le corsage monte jusqu'au cou.

En termes de Musique, Gamme montante, Gamme qui va des notes graves aux notes élevées.

En termes de Maçonnerie, Joint montant, Joint vertical de deux pierres.

En termes militaires, Garde montante, Celle qu'on place dans un poste, par opposition à celle qu'on relève et qu'on appelle Garde descendante.

En termes de Chemins de fer, Train montant, Voie montante, Train, Voie qui vient de Paris ou de l'origine de la ligne, par opposition à Train descendant, Voie descendante, Train, Voie qui va vers Paris ou vers l'origine de la ligne.

MONTANT s'emploie aussi comme nom masculin et se dit d'une Pièce de bois, de pierre ou de fer qui est posée verticalement dans certains ouvrages de menuiserie, de serrurerie, etc. Les montants d'une porte cochère, d'une devanture de boutique. Les montants d'une grille, d'une porte de fer. Les montants d'une échelle.

Les montants d'une raquette, Les cordes qui vont du haut en bas.

MONTANT désigne aussi le Total d'un compte, d'une recette, d'une dépense, etc. Le montant de ces sommes, de la recette, de la dépense est de deux cent mille francs.

MONTANT se dit, par extension, du Goût relevé de certaines choses. Ce vin a du montant. Donner du montant à une sauce.

Il se dit figurément dans le même sens. Ce causeur a beaucoup de montant. Ce récit manque de montant.

montant

Montant, m. acut. Est proprement la participe present du verbe Monter, celuy ou celles ou ce qui tire à-mont, Quod sursum vergit, Ascendens. Pour ce les Escrimeurs appellent, Montant le coup et ru d'espée, qui est tiré en amont. Les bateliers appellent Montants les bateaux qui vont contremont la riviere, Nauigia aduerso flumine ducta, comme, Avallans ceux qui vont a-val l'eauë, voyez Amont. Montans aussi en cas de charpenterie, sont les pieces qui sont assises tout debout sur la plateforme, et sont dictes montans en difference des autres pieces de charpente, qui vont par travers entre deux montans, soient en croix de saint André, ou autrement, Erecte ac sursum tendentes trabes.

montant

Le montant d'un tertre, Accliuitas collis.

montant


MONTANT, s. m. [2 longues: on ne prononce point le t final.] 1°. Pièce de bois ou de fer, qui est posée de haut en bâs, dans certains ouvrages de menuiserie, serrurerie, etc. "Les montans d'une croisée, d'une grille de fer, etc. = 2°. Le total d'un compte, d'une recette: "Le montant est de tant. — En ce sens, il est participe indéclinable. "Toutes les sommes ci-dessus montant (et non pas montantes) à tant. Le Gendre le décline: "Il se trouvoit, à la mort d'Henri II, des dettes montantes à 41 millions 183,000 livres. = Adj. Qui monte. "Bateau montant. "Il y dans ce puits un seau montant et un descendant. = Substantif, Celui à qui il apartient de monter à quelque place, en câs de vacance. "Ce Chanoine, ce Lieutenant, ce Conseiller est le premier montant.

Synonymes et Contraires

montant

nom masculin montant
Total d'une somme.
Traductions

montant

(mɔ̃tɑ̃)

montante

(mɔ̃tɑ̃t)
adjectif
qui monte un col montant la marée montante

montant

Betrag, Summe, Zeltstangeamount, rising, upright, sum, ascending, soaring, jamb, tent polebedrag, opklimmend, som, totaalbedrag, post, somma, summa, totaal, totaalcijfer, (het) klimmen [valk], boom, doelpaal [sport], paal [tent], pikante smaak, raam], rijzend, stijgend, stijl [deur, stroomopwaarts varend, stijl, tentstokסך (ז), עמוד השער (ז), סָךְascendaascendente, entità, importo, staggio, paletto da tendaعَمُودُ الـخَيْمَةstanová tyčteltstangστύλος για αντίσκηνοpalo de la tiendatelttakeppistup šatoraテントポール천막 기둥teltstangmaszt namiotumastro de barraca, mastro de tendaшест для палаткиtältstångไม้ค้ำเต็นท์çadır direğicọc trụ lều帐篷杆
nom masculin
total d'une somme d'argent

montant

[mɔ̃tɑ̃, ɑ̃t]
adj
[mouvement, marée] → rising
la marée montante → the rising tide
[chemin] → uphill
[robe, corsage] → high-necked
un pull à col montant → a high-necked jumper
nm
(= somme) → amount
le montant total → the total amount
[fenêtre] → upright
[lit] → post
Mont Blanc nm
le Mont Blanc → Mont Blanc