mouchoir

mouchoir

n.m.
1. Petit carré de tissu fin ou de papier servant à se moucher.
2. En Afrique, étoffe dont les femmes se servent pour se couvrir la tête (on dit aussi un mouchoir de tête) ; foulard.
Arriver dans un mouchoir,
dans un peloton très serré ; obtenir des résultats très voisins dans une épreuve, un concours.
Grand comme un mouchoir de poche,
de très petites dimensions.

MOUCHOIR

(mou-choir) s. m.
Linge pour se moucher.
Mais que veut cette esclave avecque ce mouchoir ? [MAIRET, Soliman, III, 2]
Vous pouvez resserrer vos mouchoirs, je ne vous ferai plus pleurer [par mes récits] [SÉV., 219]
Picrochole, saignant du nez, croyait que son âme allait sortir dans son mouchoir [FÉN., t. XIX, p. 124]
J'ai beau vous dire des choses touchantes ; elles ne vous feront point tirer votre mouchoir de votre poche [FONTEN., Lett. galantes, Œuv. t. I, p. 552, dans POUGENS]
Et vous êtes colin-maillard, monsieur ; tiens, Mathurin, voilà un mouchoir blanc ; bouche-lui bien les yeux [DANCOURT, Colin-maillard, sc. 23]
Quelques larmes, amenées du spectacle [la mort du Dauphin] et souvent entretenues avec soin, fournissaient à l'art du mouchoir pour rougir et grossir les yeux [de la duchesse de Bourgogne] [SAINT-SIMON, 293, 213]
Mouchoir à tabac, mouchoir d'une couleur ordinairement rembrunie, où le tabac paraît moins.
En se mouchant malproprement dans leurs vilains mouchoirs à tabac de couleur de suie de cheminée [CAILLIÈRES, Mots à la mode, Convers. 1re.]
Le mouchoir se dit aussi mouchoir de poche, pour le distinguer du mouchoir de cou. Du temps de Ménage, les dames disaient mouchoir à moucher. Jeter le mouchoir, donner la préférence à une femme ; locution prise de la Turquie, où les sultans, lorsqu'ils vont à leur sérail voir leurs femmes, jettent un mouchoir à celle à qui ils donnent la préférence. On dit dans un sens analogue : briguer, refuser le mouchoir.
Les dames de la cour.... Attendent ses regards et briguent son mouchoir [VOLT., Éd. d'un prince.]
Mouchoir de cou, morceau d'étoffe dont les femmes se couvrent le cou.
Son mouchoir, par le vent soulevé dans la rue, M'a laissé voir le haut de son épaule nue [HAUTEROCHE, Espr. foll. I, 1]
Lui fit envelopper son enfant dans son mouchoir de col, et le fit partir avec grande précipitation [SCARR., Rom. com. I, 13]
[Le seigneur] Auprès de lui la fait asseoir [la fille du jardinier], Prend une main, un bras, lève un coin de mouchoir ; Toutes sottises dont la belle Se défend avec grand respect [LA FONT., Fabl. IV, 4]
Le nombre excessif des manufactures de toiles rayées et à carreaux, siamoises, stinkerques, mouchoirs, fichus... [, Arrêt du conseil, 28 juin 1723]
Mouchoir, en ce sens, n'est plus guère employé que par les paysannes ; on dit fichu.
Terme de marine. Morceau de madrier à peu près triangulaire, qui sert à remplir des vides de même forme dans le bordage d'un navire.
Terme de maçonnerie. En mouchoir, obliquement. Refaire un vieux mur en mouchoir, c'est-à-dire en conservant ce qui, restant de bon, fait une ligne oblique du pied au sommet.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Oudit coffre a [il y a] troys mouchouers brodez d'or et de soye [, Bibl. des ch. 6e sér. t. I, p. 354]
  • XVIe s.
    Voicy ung mouchouer, essuiez vostre visaige, car vous suez fort [PALSGR., p. 783]

ÉTYMOLOGIE

  • Moucher 1 ; Berry, mouchouer, mouchoué ; bourguig. moucheu ; picard, moukoir. Rabelais, I, 13, dit un mouchenez, usité encore en Saintonge, au rapport de Burgaud des Marets.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • MOUCHOIR. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    Emunctorium, mouscoirs [ESCALLIER, Vocabulaire latin-français 897]
    Monctorium, moschoirs [ID., ib. 1700]

mouchoir

MOUCHOIR. n. m. Carré de toile de fil ou de coton, et quelquefois de tissu de soie, dont on se sert pour se moucher. Mouchoir de toile, de batiste. Mouchoir de soie. Mouchoir blanc. Mouchoir de couleur. Mouchoir de poche.

Par extension, Mouchoir de cou, Carré ou triangle d'étoffe de la forme d'un mouchoir, dont les femmes se couvrent le cou et la gorge.

Fig. et fam., Jeter le mouchoir, Choisir à son gré, entre plusieurs femmes, celle qu'on préfère; par allusion à la manière dont on prétend qu'en usait le sultan pour choisir parmi ses femmes la favorite d'un soir.

mouchoir

Mouchoir, Sudarium, Sudariolum.

mouchoir


MOUCHOIR, s. m. [Mou-choar.] Linge dont on se sert pour se moucher. C'est sa signification, quand on le dit tout seul. — Mouchoir de cou; linge dont les femmes se couvrent le cou et la gorge.

Traductions

mouchoir

Taschentuch, Sacktuchhandkerchief, hankiezakdoek, hoofddoekje, zakdoekjeמטפחת (נ), ממחטה (נ), מִטְפַּחַת, מִמְחָטָהkapesníklommetørklædeμαντίλι, μαντήλι, χαρτομάντηλοnaztukopañuelo, pañuelo de bolsillozsebkendőlommetørklelenço, lencinhofazzoletto, pezzuolaمِنْدِيلnenäliinamaramica, rupčićハンカチ손수건chusteczkaносовой платокnäsdukผ้าเช็ดหน้าmendilkhăn mùi xoa手帕, 手绢手帕 (muʃwaʀ)
nom masculin
objet pour se moucher mouchoir en papier

mouchoir

[muʃwaʀ] nmhandkerchief
mouchoir en papier → tissue