mouler

mouler

v.t. [ de 1. moule ]
1. Obtenir un objet grâce à un moule : Mouler une cloche couler, fondre
2. Prendre l'empreinte de : Mouler une main.
3. Accuser les contours en épousant la forme de : Chemise qui moule le corps sangler, serrer

mouler


Participe passé: moulé
Gérondif: moulant

Indicatif présent
je moule
tu moules
il/elle moule
nous moulons
vous moulez
ils/elles moulent
Passé simple
je moulai
tu moulas
il/elle moula
nous moulâmes
vous moulâtes
ils/elles moulèrent
Imparfait
je moulais
tu moulais
il/elle moulait
nous moulions
vous mouliez
ils/elles moulaient
Futur
je moulerai
tu mouleras
il/elle moulera
nous moulerons
vous moulerez
ils/elles mouleront
Conditionnel présent
je moulerais
tu moulerais
il/elle moulerait
nous moulerions
vous mouleriez
ils/elles mouleraient
Subjonctif imparfait
je moulasse
tu moulasses
il/elle moulât
nous moulassions
vous moulassiez
ils/elles moulassent
Subjonctif présent
je moule
tu moules
il/elle moule
nous moulions
vous mouliez
ils/elles moulent
Impératif
moule (tu)
moulons (nous)
moulez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais moulé
tu avais moulé
il/elle avait moulé
nous avions moulé
vous aviez moulé
ils/elles avaient moulé
Futur antérieur
j'aurai moulé
tu auras moulé
il/elle aura moulé
nous aurons moulé
vous aurez moulé
ils/elles auront moulé
Passé composé
j'ai moulé
tu as moulé
il/elle a moulé
nous avons moulé
vous avez moulé
ils/elles ont moulé
Conditionnel passé
j'aurais moulé
tu aurais moulé
il/elle aurait moulé
nous aurions moulé
vous auriez moulé
ils/elles auraient moulé
Passé antérieur
j'eus moulé
tu eus moulé
il/elle eut moulé
nous eûmes moulé
vous eûtes moulé
ils/elles eurent moulé
Subjonctif passé
j'aie moulé
tu aies moulé
il/elle ait moulé
nous ayons moulé
vous ayez moulé
ils/elles aient moulé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse moulé
tu eusses moulé
il/elle eût moulé
nous eussions moulé
vous eussiez moulé
ils/elles eussent moulé

MOULER1

(mou-lé) v. a.
Jeter en moule, faire au moule. Mouler une figure. Mouler des ornements en plâtre, en terre pour les frises.
On ne saurait douter que, depuis l'époque où les anciens ont commencé à fabriquer des monnaies, jusqu'au siècle de Constantin, on n'ait moulé les médailles sans les frapper, ou qu'on ne les ait moulées et ensuite frappées, sauf quelques exceptions peu nombreuses [MONGEZ, Instit. Mém. Acad. inscr. t. IX, p. 201]
(Quand il s'agit de métaux, on dit plutôt fondre ou couler). Par extension.
La nature n'a pas craint de mouler la croix sur une multitude de ses ouvrages [CHATEAUBR., Génie, IV, I, 2]
Terme de sculpture. Mouler à creux perdu, couler du plâtre dans un moule, sans le soutenir par une garniture intérieure ; il se dit par opposition à mouler à bon fond. Mettre de la terre dans le moule à potier. Pot à mouler, vase pour verser le suif fondu dans les moules à chandelle. Terme de fausse monnaie. Jeter des pièces fausses dans du sable bien préparé et mis avec des planches entre deux châssis ou moules.
Mouler un bas-relief, une statue, etc. y appliquer une matière propre à en recevoir l'empreinte en creux et à servir de moule pour les reproduire exactement. Mouler la figure d'une personne, appliquer sur son visage des couches de plâtre pour en avoir la ressemblance ; opération qui se pratique sur les morts et même sur les vivants.
Il se dit des vêtements qui expriment la forme du corps.
Elle [une robe de chambre] moulait tous les plis de mon corps sans le gêner ; j'étais pittoresque et beau [DIDER., Sur sa robe de chambre.]
L'Asiatique prétendait que les longs plis d'une tunique qui moulerait ses membres, en descendant mollement jusqu'à ses pieds, auraient infiniment plus de grâce [ID., Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 190, dans POUGENS]
Chez les cartiers, appliquer la feuille sur le moule.
Terme de jardinage. Mouler des ifs, des orangers, des arbrisseaux à fleurs, les tailler en boules, en pyramides, etc. Terme de pêche. Mouler le hareng, le presser fortement entre les doigts pour en détacher les corps étrangers et en ôter les écailles.
Terme de tailleur de pierre. Mouler une pierre, y tracer des panneaux pour l'usage des tailleurs de pierre.
Mouler du bois, le mesurer dans le moule ; locution aujourd'hui vieillie ; on dit : corder du bois.
Il se fait mouler, se disait d'un homme qui faisait imprimer quelque chose de lui.
Fig. Former sur un certain modèle.
Quand on a une fois l'entendement ouvert par l'habitude de réfléchir, il vaut toujours mieux trouver de soi-même les choses qu'on trouverait dans les livres ; c'est le vrai secret de les bien mouler à sa tête et de se les approprier [J. J. ROUSS., Hél. I, 12]
Elle cherchait à mouler son âme sur la sienne [ID., ib. VI, 14]
10° Se mouler, v. réfl. Être moulé.
Ils [les excréments du dindon] ont assez de consistance pour se mouler en sortant par l'anus [BUFF., Ois. t. III, p. 207, dans POUGENS]
11° Être appliqué exactement sur.
Cet habit serrait si bien le corps et s'y moulait de façon qu'il en était indécent [SAINT-FOIX, Ess. Paris, Œuvr. t. IV, p. 114, dans POUGENS]
12° Fig. Se conformer.
Les grands en toutes choses se forment et se moulent sur de plus grands [LA BRUY., XIV]
Certains particuliers, qui.... se moulent sur les princes pour leur garde-robe et pour leur équipage [ID., VII]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Gros a le piz [la poitrine], belement est mollet [, Ch. de Rol. CCXXVII]
  • XIIe s.
    Sur celes dis bases furent dis vaissels posez, e d'une entaille e à une furme furent mollez [, Rois, p. 256]
  • XIIIe s.
    ...cil qui a le cuer dolent, Sachiés de voir [vrai], il n'a talent De doneier [servir des dames], ne karoler, Ne nus [nul] ne se porroit moller, Qui duel [deuil] eüst, à joie faire ; Car duel et joie sont contraire [, la Rose, 336]
  • XIVe s.
    Il [Clodomir] tourna envers ses anemis, puis se moula en armes, et s'acesma [se disposa] à combattre [DU CANGE, molare 4]
  • XVIe s.
    Il defendit que l'on ne feist ny peindre ny mouler aucune image de son corps [AMYOT, Agésil. 2]
    Il avoit son esprit moulé au patron d'aultres siecles que ceulx-cy [MONT., I, 221]

ÉTYMOLOGIE

  • Moule 1.

MOULER2

(mou-lé) v. a.
Repasser sur la meule. Mouler une faucille, la passer sur la meule pour faire paraître les dents.

ÉTYMOLOGIE

  • Meule à repasser.

mouler

MOULER. v. tr. Jeter en moule, faire au moule. Mouler une figure, des médailles. Mouler en plâtre, en terre. Quand il s'agit des Métaux, on dit plutôt Fondre ou Couler.

Mouler un bas-relief, une statue, etc., Y appliquer une matière propre à en recevoir l'empreinte en creux et à servir de moule pour les reproduire exactement. On dit aussi Mouler une chose sur une autre, La former sur une autre, faire qu'elle en reçoive l'empreinte. Son buste a été fait d'après le masque qu'on avait moulé sur son visage.

Fig. et fam., Se mouler sur quelqu'un, Se former sur lui, le prendre pour modèle.

MOULER signifie aussi Épouser les contours. Elle a une robe qui lui moule le buste. Elle est moulée dans son corsage.

Lettre moulée, Lettre imprimée. Il ne sait lire que la lettre moulée. Il signifie aussi Écriture à la main, dont les caractères sont de la même forme que ceux des livres imprimés. Cet écrivain public faisait très bien la lettre moulée.

Écriture moulée, Écriture régulière et bien formée.

mouler

Mouler, ou jetter en moule.

mouler


MOULER, v. act. [Mou-lé: 2eé fer.] Jeter en moule. "Mouler une figûre, des médailles, des chandelles, etc. "Figûre, médaille, chandelle moulée. = Lettre moulée, imprimée. "Sa lettre est aussi lisible que si elle étoit moulée. C'est aussi une écriture à la main, où l'on imite les caractère des livres imprimés. = On dit, en plaisantant; il faut bien que cela soit vrai, puisqu'il est moulé; et d'un homme qui défère à l'autorité de quelque livre que ce soit; il croit tout ce qui est moulé. = Le bâs peuple dit, lire le moulé, dans le moulé.
   Rem. Suivant La Touche, se mouler sur n' est pas une expression fort noble. Le Dict. de Trév. dit qu'elle n'est pas du beau style. L'Acad. la met sans remarque, et sans dire à quel style elle apartient. Depuis quelque tems, certains Auteurs on dit, se modéler. = Les bons Auteurs n'emploient pas se mouler sur, sans correctif. "Les courtisans se mouloient, si j'ose me servir de cette expression, sur leur maître. L' Ab. Grosier.

Synonymes et Contraires

mouler

verbe mouler
Épouser la forme de.

mouler (se)

verbe pronominal mouler (se)
S'ajuster à un modèle.
Traductions

mouler

mould, cast, mold

mouler

een afdruk maken (van), in een vorm gieten, nauw omsluiten [kleding], vormen, gieten

mouler

gießen

mouler

muldi

mouler

acu, mengacu

mouler

moldar

mouler

成型

mouler

成型

mouler

[mule] vt
[+ brique] → to mould (Grande-Bretagne), mold (USA)
[+ statue] → to cast; [+ visage, bas-relief] → to make a cast of
[+ lettre] → to shape with care
(fig) mouler qch sur → to model sth on
[vêtement] → to hug, to fit closely round