moyen


Recherches associées à moyen: Moyen Age, moyenne

1. moyen, enne

adj. [ du lat. medianus, du milieu ]
1. Qui se situe entre deux extrêmes : Une femme de taille moyenne, d'âge moyen. Un Français moyen représentatif de la masse des Français
2. Qui n'est ni bon ni mauvais : Cet étudiant est moyen ordinaire ; extraordinaire acceptable, passable ; exceptionnel, remarquable
3. Qui est obtenu en calculant une moyenne : La température moyenne du mois extrême
Cours moyen,
dans l'enseignement primaire français, cours réparti sur deux ans et succédant au cours élémentaire (abrév. C.M.).
Moyen terme,
parti que l'on prend pour éviter deux inconvénients extrêmes.
Poids moyen,
catégorie de poids dans divers sports individuels, comme la boxe ; sportif appartenant à cette catégorie.

2. moyen

n.m. [ de 1. moyen ]
1. Procédé qui permet de parvenir à un but : Je ne connais pas d'autre moyen de le convaincre façon, manière expédient, procédé
2. Ce qui permet d'accomplir qqch : Moyen de pression. La peinture est un moyen d'expression. Moyen de transport véhicule permettant de se déplacer
3. Pouvoir, possibilité de faire qqch : A-t-elle le moyen de refuser ? facilité, liberté
Au moyen de ou par le moyen de,
en faisant usage de, par l'entremise de.
Il y a moyen, il n'y a pas moyen de,
il est possible, il n'est pas possible de : Il y a moyen, il n'y a pas moyen de débloquer la situation.

moyens

n.m. pl.
1. Ressources pécuniaires : Vivre au-dessus de ses moyens revenus
2. Aptitudes physiques ou intellectuelles : La peur lui fait perdre tous ses moyens capacité
Employer les grands moyens,
prendre des mesures énergiques.
Moyens du bord,
ceux dont on peut disposer immédiatement.
Par ses propres moyens,
avec ses seules ressources, sans aucune aide.

MOYEN2

(mo-iin ; plusieurs prononcent moiiin ; au pluriel, l's se lie : des mo-iin-z odieux) s. m.
Entremise qui est comme moyenne, intermédiaire pour ce qui est à faire. Construit avec par et formant une locution prépositive. Il a réussi par le moyen d'un tel. Il s'est avancé par le moyen de l'intrigue.
J'ai de la joie de vous voir en bonne intelligence, et que ce soit par mon moyen [HAUTEROCHE, le Coch. sc. 18]
Par ce moyen les mutins virent Que celui qu'ils croyaient oisif et paresseux à l'intérêt commun contribuait plus qu'eux [LA FONT., Fabl. III, 2]
Construit avec la préposition à. Au moyen de, loc. prép. En conséquence de, avec, par. Le prisonnier s'est évadé au moyen d'intelligences qu'il avait au dehors.
Ce qui sert pour parvenir à quelque fin.
Être allié de Rome et s'en faire un appui, C'est l'unique moyen de régner aujourd'hui [CORN., Nicom. III, 2]
Le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin [PASC., Pens. III, 5, éd. HAVET.]
On me mande que le pape a assemblé ses amis.... et une autre congrégation pour prendre les moyens de faire la paix générale dans la chrétienté [SÉV., 6 nov. 1689]
Une foi vive dans l'intérieur, les pratiques extérieures de la piété dans les saintes observances de l'église, et la fréquentation des sacrements, trois moyens de conserver l'innocence [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Charles 1er.... très instruit de ses affaires et des moyens de régner [ID., Reine d'Anglet.]
Elle allait s'acquérir deux puissants royaumes [l'Angleterre et la France] par des moyens agréables : toujours douce, toujours paisible autant que généreuse et bienfaisante, son crédit n'y aurait jamais été odieux [ID., Duch. d'Orl.]
Dieu trouve dans nos passions les moyens mêmes de notre pénitence [MASS., Panégyr. Ste Mad.]
Voudra-t-il qu'on s'abaisse à ces honteux moyens ? [VOLT., Zaïre, II, 1]
Le premier caractère distinctif d'un bon moyen, c'est d'être suffisant [DIDER., Suffis. de la relig. nat. n° 16]
Mais vous voulez connaître, avant de rien oser, Vos forces, vos moyens ; je vais les exposer [LEGOUVÉ, Épich. et Nér. IV, 1]
Les petits moyens, les moyens au-dessous de ce qu'il faudrait pour réussir.
Le cardinal de Fleuri, qui l'entreprit malgré lui, et dont le caractère était de croire soutenir de grandes choses par de petits moyens, mit de l'économie dans cette guerre importante [VOLT., Louis XV, 40]
Petits moyens, se dit aussi des moyens qui mettent en œuvre de petites choses.
C'est surtout en ne négligeant aucun des petits moyens qu'on réussit [GENLIS, Théât. d'éduc. l'Intrigante, I, 4]
Nous voyons tous les jours que la nature, qui peut disposer d'un temps illimité, produit des effets immenses avec de très petits moyens [BECQUEREL, Instit. Mém. acad. des scienc. t. XI, p. 33]
Familièrement, les grands moyens, les moyens dont on ne se sert qu'à la dernière extrémité et dont l'effet est décisif. Il fallut employer les grands moyens. Le moyen court, sorte de pratique de la dévotion quiétiste, où surtout l'on supprime toute demande à Dieu.
L'abbé de Fénelon m'avait dit que le moyen court contenait les mystères de la plus sublime dévotion [MAINTENON, Lett. à Mme de St-Géran, 12 mai 1694]
La fin et les moyens, le but auquel on tend et ce qui sert à l'atteindre.
Comme il est impossible d'aimer la fin sans aimer le moyen, aussi est-il impossible d'honorer Dieu sans honorer la religion [BOURDAL., Serm. 20e dim. après la Pentecôt. Domin. t. IV, p. 212]
J'ai vu évidemment des fins et des moyens : ceux qui disent que ni l'œil n'est fait pour voir, ni l'oreille pour entendre, ni l'estomac pour digérer, m'ont paru des fous ridicules [VOLT., Memmius, 3e lettre.]
La fin justifie les moyens, maxime à l'aide de laquelle on se permet une action mauvaise en vue d'un résultat honnête.
Le pouvoir, la faculté de faire quelque chose.
Avez-vous le moyen de faire cela ? Il n'est moyen qu'un homme à chacun puisse plaire [RÉGNIER, Sat. IV]
Vous recevrez des marques de mon affection, quand j'aurai moyen de vous témoigner que je suis, etc. [BALZ., liv. I, lettre 1]
Rome que tu [Annibal] tenais t'échappe ; et le destin ennemi t'a ôté tantôt le moyen, tantôt la pensée de la prendre [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
S'il y avait le moyen de retrouver cet enfant, ce serait faire le bonheur de sa tendre mère [J. J. ROUSS., Lett. à Mme de Luxembourg, 12 juin 1761]
Il n'y a pas moyen de faire cela, il n'y a pas moyen, la chose dont il s'agit ne se peut faire.
Il n'y avait plus moyen de se sauver [BOSSUET, Hist. II, 9]
Il n'y a pas moyen, l'époux est trop sot [HAMILT., Gramm. 4]
Je souhaite à Votre Majesté impériale pour l'année 1772, non pas augmentation de gloire, car il n'y a plus moyen... [VOLT., Lett. Cather. 1er janv. 1772]
Dans le même sens, le moyen, ou quel moyen ?
Hé ! seigneur, le moyen que l'on vous satisfasse ? [TRISTAN, Mariane, V, 3]
Seigneur, et le moyen que je vous obéisse ? [CORN., Othon, I, 4]
On les fera passer eux-mêmes [les parlements] pour hérétiques ; car le moyen de faire croire qu'une autorité infaillible se soit trompée ? [PASC., Prov. XIX.]
J'aurais cent choses à vous dire ; mais le moyen quand on a le cœur pressé ? [SÉV., 25 août 1679]
Monsieur le Prince [Condé] fut voir l'autre jour Mme de la Fayette.... le moyen de n'être pas flattée d'une telle estime, et d'autant plus qu'il ne la jette pas à la tête des dames ? [ID., 29 juill. 1676]
Mais le moyen de sauver des gens si obstinés à se perdre ? [BOSSUET, Hist. II, 8]
Hélas ! de tant d'amour et de tant de bienfaits, Mon père, quel moyen de m'acquitter jamais ? [RAC., Ath. IV, 3]
Au plur. Moyens, richesses, facultés pécuniaires.
[Servius Tullius] mettant les riches, mais en plus petit nombre, dans les premières centuries.... il jeta toute la foule des indigents dans la dernière ; et, chaque centurie n'ayant qu'une voix, c'étaient les moyens et les richesses qui donnaient le suffrage [MONTESQ., Esp. II, 2]
Il se dit dans le même sens au singulier. Il a le moyen de faire cette dépense.
Elle n'avait pas le moyen de la mener à Paris pour la faire voir à des chirurgiens [GENLIS, Veillées du château t. II, p. 479, dans POUGENS]
Terme de législation et de finance. Voies et moyens, façon d'obtenir les revenus de tout genre que l'État applique à ses dépenses. Moyens de guerre, toutes les ressources dont un État, une armée disposent pour faire la guerre.
L'effort qu'il venait de faire pour atteindre Moscou avait usé tous ses moyens de guerre ; Moscou avait été le terme de ses projets, le but de toutes ses espérances, et Moscou s'évanouissait [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 7]
Au plur. Facultés naturelles, morales ou physiques. Cet enfant a des moyens. C'est un homme sans moyens.
Je crois qu'il fait une sottise ; il n'a pas assez de moyens pour jouer la tragédie, et il était si bien dans les petits-maîtres [PICARD, Vieux coméd. sc. 7]
Terme de palais. Raisons qu'on apporte pour établir les conclusions que l'on a prises. Produire ses moyens dans une requête. Moyens de nullité. Moyens de cassation.
Se dit, au trictrac, des différents coups qui servent à obtenir un avantage déterminé. Moyen pour remplir. Moyen pour compter.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Bonne fin et moiens utiles à la fin [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVe s.
    Il leur sembloit qu'ils trouveroient moyen de tout appaiser, tant envers le roi que Clisson [JUVÉNAL DES URSINS, Charles VI, 1388]
    Et s'en alla vers Paris, cuidant avoir moien vers le roy Charles et le dauffin [P. DE FENIN, 1417]
    Par le moyen desquels il a toujours l'autorité et le gouvernement de vous [ID., 1411]
    Devers Pierre m'en fault aller, Puisque j'ay entrée ceans, Et faire par subtils moyans Que je puisse parler à luy [, Mystère des actes des apôtres, dans JAUBERT, Gloss]
  • XVIe s.
    Les dieux envoyent aux hommes l'heur et la prosperité par le moyen de vertu et de prudence [AMYOT, Fab. 11]
    Peu souvent tombent-ils en disette, pour ce que tousjours quelqu'un d'eux, soit de bond ou de volée, attrape du moyen dont il communique liberalement aux autres [LANOUE, 298]
    La pluspart se soudoyent de leurs propres moyens [ID., 401]
    Homme de moiens [D'AUB., Hist. I, 276]
    Nous ne pouvons estre tenus au de là de nos forces et de nos moyers [MONT., I, 30]
    Ceste piece a servy de moyen à nostre premiere accointance [ID., I, 206]

ÉTYMOLOGIE

  • Moyen 1 ; Berry, moyan. L'idée d'intermédiaire unit moyen adjectif à moyen substantif.

moyen

MOYEN, ENNE. adj. Qui tient le milieu entre deux extrêmes. Il n'est ni grand ni petit, il est de taille moyenne. Température moyenne. Intelligence, fortune moyenne.

Classe moyenne, Classe intermédiaire entre les hautes classes et le peuple; bourgeoisie.

Des médailles de moyen bronze, ou, absolument, Du moyen bronze, Des médailles de bronze d'une médiocre grandeur.

Être d'âge moyen, Être entre deux âges, n'être ni jeune ni vieux.

Moyen duc, Espèce de chouette de grandeur moyenne, plus petite que le grand duc.

Moyen âge, Le temps qui s'est écoulé depuis la fin de l'empire romain d'Occident, en 475, jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II, en 1453. Les auteurs, l'histoire du moyen âge. L'architecture, la sculpture du moyen âge. Par apposition, Un costume moyen âge.

Moyen signifie aussi Qui est ordinaire, médiocre. Des esprits moyens.

Fam., Femme de moyenne vertu, Femme d'une conduite suspecte, d'une réputation équivoque.

MOYEN signifie encore Qui est calculé en faisant la moyenne. La température moyenne d'un pays, d'une mer, d'un mois.

En termes de Statistique, Vie moyenne, La durée moyenne de l'existence chez l'homme, les animaux. La vie moyenne de l'homme est d'environ quarante-cinq ans.

En termes d'Astronomie, Lieu moyen d'une planète, Lieu où devrait se trouver cette planète si elle n'éprouvait pas de perturbation dans son mouvement. Mouvement moyen d'un astre, Celui que l'on considère indépendamment des inégalités qui le rendent plus ou moins prompt.

En termes d'Astronomie, Temps moyen, le Temps calculé en supposant qu'au bout de toutes les vingt-quatre heures le soleil se retrouve exactement au méridien où il était le jour précédent; par opposition à Temps vrai, le Temps calculé suivant l'heure où le soleil doit se trouver réellement au méridien, un peu plus de vingt-quatre heures avant, ou un peu plus de vingt-quatre heures après l'instant où il y était la veille. Il y a quelques jours dans l'année où le temps moyen s'accorde avec le temps vrai.

En termes de Logique, Moyen terme, la Partie d'un syllogisme qui sert à unir les deux autres, à en prouver la convenance ou la disconvenance. On dit aussi Moyen, substantivement. On appelle de même Termes moyens, ou Moyens, dans une proportion, les Deux termes du milieu. Dans toute proportion arithmétique, la somme des extrêmes est égale à celle des moyens.

Fig. et fam., Moyen terme, Parti moyen qu'on prend pour terminer une affaire embarrassante, pour concilier des prétentions opposées. Proposer, prendre un moyen terme.

En termes de Grammaire, Verbe moyen, Verbe qui, dans quelques langues, participe de l'actif et du passif, soit pour le sens, soit pour la forme. La langue grecque a des verbes moyens. On dit de même Voix moyenne, et Aoriste moyen, parfait moyen.

moyen

MOYEN. n. m. Ce qui sert pour parvenir à quelque fin. Moyen aisé, difficile, infaillible. Chercher, trouver, imaginer, employer un moyen. Proposer, suggérer, fournir un moyen à quelqu'un. Se pousser dans le monde, parvenir par n'importe quel moyen. C'est le moyen de faire fortune. Il n'a pas le moyen, les moyens de subsister. Il faut assurer à cette famille des moyens de subsistance. Moyens d'existence. Il ne suffit pas que la fin soit bonne, il faut aussi que les moyens soient honorables. Je lui en ai facilité les moyens. Par divers moyens on arrive à même fin. Les voies et les moyens de faire telle ou telle chose. Prov., Qui veut la fin veut les moyens.

Petits moyens, Moyens très inférieurs à la fin que l'on se propose. Son caractère le portait à n'employer que les petits moyens.

Fam., Les grands moyens, Les moyens que l'on n'emploie qu'en dernier ressort, quand les moyens ordinaires n'ont pas eu d'effet. Il fallut recourir aux grands moyens.

Prov., La fin justifie les moyens, Maxime qui sert à autoriser ou à excuser l'emploi de mauvais moyens en vue d'une fin légitime.

Il signifie quelquefois Pouvoir, faculté de faire quelque chose. Je vous prie de faire cela, si vous en avez le moyen. Je ne puis faire de telles dépenses, je n'en ai pas le moyen.

Il n'y a pas moyen de faire cela, il n'y a pas moyen, La chose dont il s'agit ne peut se faire. On dit dans ce sens, et par manière d'interrogation, Le moyen? ou Quel moyen? Vous voulez que je fasse telle chose, le moyen? quel moyen? Le moyen que j'y parvienne? Le moyen d'y réussir? Il m'a comblé de politesses; le moyen de n'être pas charmé de son procédé?

MOYENS, au pluriel, signifie quelquefois Richesses, facultés pécuniaires. Je ne connais pas ses moyens. Avoir des moyens limités. Ses moyens ne sont pas considérables. Contribuer à une oeuvre de charité chacun selon ses moyens, dans la limite de ses moyens.

Il se dit quelquefois aussi des Facultés naturelles, morales ou physiques. Cet écolier a peu de moyens. Cet acteur est intelligent, mais il manque de moyens. Donner la mesure de ses moyens.

Moyens d'action, Ressources pour obtenir ce que l'on veut. Adressez-vous à lui, il a de puissants moyens d'action.

MOYEN signifie aussi Entremise, aide, assistance, secours. Dans ce sens, il s'emploie surtout dans la locution Par le moyen de. Il a obtenu cet emploi par le moyen d'un tel, par le moyen de ses amis. C'est par votre moyen que je suis entré dans cette compagnie.

En termes de Procédure, il se dit des Raisons qu'on apporte pour établir les conclusions que l'on a prises. Présenter, produire ses moyens dans une requête. Les causes et moyens d'appel, d'intervention. Moyens de nullité. J'ai trois moyens de cassation contre cet arrêt.

AU MOYEN DE, Avec le secours de. Il ne se dit que d'une Aide matérielle. Le prisonnier s'est évadé au moyen d'une corde. On parvint sur le toit au moyen d'une échelle. Un matelot étant tombé à l'eau, on le sauva au moyen d'une bouée.

moyen

Moyen, m. acut. Vient de ce mot Latin Medium, ou bien de cestuy Modus. Ainsi l'on dit, Le moyen de faire cela, est de bailler argent, Ratio, via, intermedium, methodus, ars. Le François en use en maintes et diverses sortes, comme se peut voir és manieres de parler qui s'ensuyvent.

Fort moyen, Permediocris.

Chose moyenne, Mediocris vel modica res.

moyen

Moyen moyenneté, quand en quelque chose que ce soit il n'y a ne trop, ne trop peu, Mediocritas.

La maniere et Moyen de faire quelque chose, Via, Modus, Ratio.

Moyen et toute autre chose qui comme instrument aide à faire un autre, Instrumentum.

Moyen ou maniere de gaigner, Quaestus.

Moyen de trouver argent, Illecebrae argentariae. B. ex Plaut. Alij legunt Elecebrae, ab eliciendis pecuniis.

Il y a maniere et moyen de laisser seicher le foin, Modus est in siccando foeno.

Le plus brief et court moyen de parvenir à gloire, Via ad gloriam proxima.

Voye et moyen facile pour parvenir aux honneurs, Iter pronum ad honores.

Moyen de vivre, Modus viuendi.

Il n'y a qu'un moyen, Vnus modus atque vna ratio est.

Aller par moyen, Modum capere.

Avoir et tenir moyen, Modum habere.

Il fait bon avoir moyen en toutes choses, Modus omnibus in rebus optimus est habitu.

Cercher le moyen de faire quelque chose, Quaerere quomodo aliquid fiat.

Cercher le moyen d'avoir quelque chose, Captare.

Cercher le moyen d'estre en la grace d'aucun, Quaerere locum gratiae apud aliquem.

Cercher et regarder le moyen de s'enfuir, Fugam explorare, Fugam moliri.

Cercher le moyen de se venger, Petere poenas ab aliquo.

Qui cerche tous moyens et occasions de faire travail et ennuy, Emissarius.

Qui cerche tous moyens de parvenir en la grace d'aucun, Ambitiosus.

Cerchans tous moyens que la chose ne se fist, Omnia ne id fieret agentibus.

Cognoistre tous les moyens d'avoir argent, Nosse omnes vias pecuniae.

Donner le moyen, Viam aut occasionem aperire, Dare viam vel rationem.

Donner le moyen de parvenir à quelque chose, Dare aditum ad aliquid.

A fin que j'employe tous les moyens qu'il est possible pour retenir le jeune compagnon, Vt omnes adhibeam machinas ad tenendum adolescentem.

Essayer le moyen, Viam tentare.

Entrer par moyens sinistres, Grassari in possessionem. B. ex Liuio.

¶ Moyenner, ou Estre moyen qu'aucun aime un autre, Conciliare alicui beneuolentiam alterius.

Moyenner, ou Estre moyen que l'un hante fort l'autre, Consuetudinem alicui cum altero facere.

Estre cause et moyen qu'aucun face quelque mal, dont ait apres diffame, Flagitiis aliquem nobilitare.

¶ Moyenneur, ou Qui est le moyen de quelque affaire, Internuntius, Conciliator.

Faire quelque chose par moyen, Adhibere modum rei alicui.

Inventer le moyen d'avoir toutes ses voluptez et plaisirs, Architectari voluptates.

Je vous monstreray le moyen comment vous eviterez ces si grands maulx, Rationem ostendam qua tanta ista fugiatis.

Parvenir à quelque chose, sans qu'aucun nous ait monstré le moyen, Sine duce, sine indice ad aliquid peruenire.

Offrir les moyens de paix, Offerre conditiones pacis.

Pourchasser les moyens de se faire grand, Velificari honori suo.

Ne pourray-je par quelque maniere ou moyen, etc. Nullone pacto affinitatem hanc effugere potero?

Je poursuivray tous les moyens, par lesquels je penseray pouvoir parvenir à ce que nous voulons, Omnes vias persequar, quibus putabo ad id quod volumus, peruenire posse.

Tel moyen qu'on aura tenu à commencer, tel on ait à achever, Vt incipiendi ratio fuerit, ita sit desinendi modus.

Tu m'as rompu tous mes moyens, Mihi rationes omnes conturbasti. Budaeus.

Trouver moyen, Capere rationem, Inuenire causam, Viam inuenire, Inire rationem.

Trouver moyen de faire venir aucun parler à soy, Euocare ad colloquium.

Trouver moyen de recouvrer delay, avant que de condamner, Moram acquirere ad condemnandum.

Trouver moyen de se deffaire de ses ennuis, Ab angoribus et molestiis se abducere.

Il nous fault trouver moyen d'abbatre et gaigner cet homme, Nobis homo labefaciendus est. B. ex Liuio.

Trouver moyen qu'un temps s'escoule, sans ce qu'aucune chose destinée se face, Diem eximere.

Il ne trouvoit point le moyen comment, etc. Quomodo crimen commentitium confirmaret, non inueniebat.

User de moyen, Modum capere, Adhibere modum.

User de tous moyens pour retenir un adolescent, Abhibere omnes machinas ad tenendum adolescentem.

Venir par moyens sinistres, Via parum probabili ad honores grassari. Bud.

Au moyen de leur prosperité, Ab secundis rebus, vel ob secundas res.

Au moyen et par ce que, Ea lege ac conditione, comme, Il a esté proclamé Roy au moyen et par ce qu'il a promis defendre l'Ordre de Chevalerie, Rex promulgatus fuit, quia quidem se ordinis Equitum fore tuitorum spopondit, aut ea lege et conditione vt Equitum ordinem tueatur. Mais la premiere signification se prend au preterit, et cette seconde au futur.

Par moyen, Finite, Modice.

Par bon moyen et bonne maniere, Bono modo.

Par ce moyen tu te mettras hors de tout ce trouble, Hac re omni te turba euolues.

Par le moyen de l'extreme necessité, Per vltimam necessitatem.

Par le moyen des femmes qui survindrent, Intercursu matronarum.

Par mon moyen, Opera mea, Meo beneficio.

Par quel moyen? Qui? Quo modo? Quo pacto?

De peur que ma femme ne sçache cecy par quelque moyen, Ne vxor hoc aliqua resciscat mea.

Par son moyen, Per se.

Je trouveray quelque moyen, Ego aliquid videro. B. ex Plaut.

Les raisons et moyens où l'on met son dernier refuge, Rationes subsidiariae ac triariae. B.

Les moyens de se sauver en un proces, Subsidia causae. B.

Les moyens par lesquels on se sauve en un proces, Perfugia causae. B.

Les moyens d'une cause ou d'un proces, Iura causae et commoda. B.

Le moyen d'appointer, Litium componendarum ac decidendarum commercium. Bud.

Les divers moyens de ceux qui veulent fuïr en proces, Versicolores obtentus certamen forense detrectantium. Bud.

Moyens de defense, Ratio et firmamentum. Bud.

Moyens de defense apparens, Colores causarum. Bud.

Cercher de tous costez le moyen d'appointer un proces, Decisionem litis circunspectare. Bud.

Se pourveoir de quelques moyens pour à un besoing se sauver ou eschapper d'un proces, Subsidiis causam firmare. Bud.

Appeler formellement à la Cour, omis le moyen, Iudicium ad Curiam protinus resortiri, Praepropere Curiam appellere et intercise. Budaeus.

Les moyens du defendeur, Rationes defensoris. Bud.

Le moyen des defenses du defendeur, Recusationis ratio, Ratio confirmans depulsionem intentionis. B.

Les moyens du demandeur, Rationes petitoris. B.

Le moyen de la demande du demandeur, Confirmatio et firmamentum intentionis. Bud.

Revenir ou retourner plaider par un moyen dont on ne se fust jamais advisé, Retourner par l'huis de derriere, Per posticum reuerti. B.

¶ Qui est moyen et mediateur en quelque affaire, Interpres.

¶ Garder moyen, Tenere, vel Retinere modum, Temperamentum tenere, Mediocritatem tueri.

Tenir moyen, Medium tenere, Mediocritatem tenere, Modum adhibere, Modum imponere, Sequi vel tenere temperamentum in re aliqua.

moyen


MOYEN, ENNE, ou ÈNE, adj. MOYEN, s. m. MOYENNER, ou MOYÉNER, v. act. [Moa-ien, iè-ne, ien, ié-né: 2e è moy. au 2d, é fer. au dern.] Moyen, adj. MÉDIOCRE; "Il est de moyène grandeur, grôsseur, tâille, etc. = De moyen âge; ni jeune, ni vieux. = La moyène région de l'air, qui est entre la plus haûte et la plus bâsse. = Moyen, subst. Ce qui sert pour parvenir à quelque fin. "Chercher, trouver un moyen, des moyens. = Il régit souvent de et l'infinitif. "Je cherche les moyens de vous plaire; et je n'y réussis pas. = Voy. VOIE. = Quelquefois moyen s'emploie sans article: "Je troûverai bien moyen de le ranger; il n'y a pas moyen de le soufrir, et non pas, il n'y a pas de moyen, etc. * Mais tâcher moyen est un provençalisme: "Tâchez moyen de le voir. = Le moyen est une espèce d'interjection, qui régit de et l'infinitif, ou que avec le subjonctif. "Le moyen de réussir, ou, qu'on réussisse, quand on est traversé de tout côté! "Le moyen que le Tribunal supérieur le forçât de punir celui, qu'il avoit intérêt de sauver! Moreau. "Le moyen que cette erreur n'allât pas toujours en croissant! = Au moyen de, adverbe. Il n'est que de la Pratique et du style familier. "Au moyen de ces mesûres on en viendra à bout. = Moyens, au pluriel, richesses, facultés. "Je ne conais pas ses moyens. Son usage est fort borné dans cet emploi.
   Moyenner, ou Moyéner (devant l'e muet, la 2e devient un è moy. il moyène, moyènera.) Procurer par son entremise. "Moyéner une entrevûe, un acomodement. L'Acad. dit qu'il vieillit. Il parait pourtant encôre usité dans le style simple.

Synonymes et Contraires

moyen

adjectif moyen
1.  Situé entre deux extrêmes.

moyen

nom masculin moyen
1.  Manière d'agir.
2.  Ce qui permet d'agir.
Traductions

moyen

(mwajɛ̃)

moyenne

(mwajɛn)
adjectif
1. qui est au milieu, intermédiaire entre desextrémités être de taille moyenne
2. ni bon ni mauvais des résultats moyens
3. ordinaire, le plus courant le Français moyen
4. qui correspond à une moyenne la consommation moyenne

moyen

durchschnittlich, Mittel, mittelmäßigaverage, mean, medium, means, middling, remedy, resources, moderate, ordinary, way, by, expedient, middlemiddel, medium, remedie, weg, hulpmiddel, gemiddeldאופן (ז), אמצעי (נ), אמצעי (ת), בינוני (ת), דרך (ז), כלי (ז), ממוצע (ת), תיכון (ת), תיכוני (ת), מְמֻצָּע, בֵּינוֹנִי, אֶמְצָעִיprůměrný, střední, prostředek, prostřední, řadovýmedio, medianomedio, accorgimento, argomento, mezzo, modo, versoμέσο, μέτριος, μέσοςمُعْتَدِل, مُعَدَّلgennemsnitlig, mediumkeski-, keskimääräinenprosječan, srednji中くらいの, 平均の중간의, 평균의gjennomsnittlig, mellom-przeciętny, średnimédioсреднийgenomsnittlig, medelโดยเฉลี่ย, ซึ่งอยู่ระหว่างกลางorta, ortalamatrung bình中间的, 平均的 (mwajɛ̃)
nom masculin
1. ce qui est utilisé pour parvenir à qqch,procédé trouver le moyen de s'enfuir moyen de transport
2. en utilisant
3.
a. argent, revenu avoir les moyens
b. capacités physiques ou intellectuelles

moyen

[mwajɛ̃, jɛn]
adj
[taux, niveau, coût] → average
[lecteur, usager] → average
le français moyen → the average Frenchman
(= ni bon ni mauvais) [personne, prestation] → average
Je suis plutôt moyenne en langues → I'm just average at languages.
C'est vraiment moyen → It's very average., It's only so-so.
(= ni petit ni grand) [tailles, prix] → medium
Elle est de taille moyenne → She's of medium height.
de taille moyenne → medium-sized
à moyen terme → in the medium term
(socialement parlant)middle
les cadres moyens → middle management
les classes moyennes → the middle classes
nm (= façon) → way, means sg
Quel est le meilleur moyen de le convaincre? → What's the best way of persuading him?
par quel moyen? → how?, which way?
au moyen de → by means of
y a-t-il moyen de ...? → is it possible to ...?, can one ...? moyens
nmpl
(= méthodes) → means
par tous les moyens → by every possible means, every possible way
employer les grands moyens → to resort to drastic measures
par ses propres moyens → all by oneself
avec les moyens du bord (fig) → with what's available
la fin justifie les moyens → the end justifies the means
(financiers)means
des gens de moyens modestes → people of modest means
avoir les moyens
Ils ont de gros moyens → They have a lot of money.
avoir les moyens de faire
Je n'en ai pas les moyens → I can't afford it.
Ils n'ont pas les moyens de s'acheter une voiture → They can't afford to buy a car.
(humains, matériels)resources
(= intellectuels ou physiques) → ability
perdre ses moyens → to go to pieces
Moyen Âge [mwajɛnɑʒ] nmMiddle Ages