multitude

multitude

n.f. [ lat. multitudo ]
1. Très grand nombre : Il a tourné une multitude de films
2. Rassemblement d'un grand nombre d'êtres vivants, de personnes : Une multitude de manifestants s'étaient déplacés hier
La multitude,
Litt. le commun des hommes, la masse, la foule.

MULTITUDE

(mul-ti-tu-d') s. f.
Grand nombre.
Unité, multitude : en considérant l'Église comme unité, le pape quelconque est le chef, est comme tout ; en la considérant comme multitude, le pape n'en est qu'une partie.... la multitude qui ne se réduit pas à l'unité est confusion, l'unité qui ne dépend pas de la multitude est tyrannie [PASC., Pens. XXIV, 84, éd. HAVET.]
L'Égypte, dans une étendue assez bornée, renfermait autrefois un grand nombre de villes et une multitude incroyable d'habitants [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 10, dans POUGENS]
Il ne faut pas plus se plaindre de la multitude des livres que de celle des citoyens [VOLT., Dict. phil. Biblioth.]
Je dois des multitudes de lettres, surtout à MM. Meuron.... [J. J. ROUSS., Lett. à du Peyrou, 18 sept. 1765]
Des multitudes innombrables de têtes et d'yeux noirs sont tournés vers la barrière d'où les chevaux doivent s'élancer [STAËL, Corinne, IX, 1]
Absolument. Un grand nombre d'hommes. Les flots de la multitude.
Ces multitudes [de soldats] s'acharnent les unes contre les autres, non-seulement sans avoir aucun intérêt au procès, mais sans savoir même de quoi il s'agit [VOLT., Dict. phil. Guerre.]
Le peuple, le vulgaire. Comme, en un grand dessein et qui veut promptitude.
On ne s'explique pas avec la multitude [CORN., Sertor. V, 6]
Quand une fois on a trouvé le moyen de prendre la multitude par l'appât de la liberté, elle suit en aveugle, pourvu qu'elle en entende seulement le nom [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Mon Sauveur, vous êtes trop incompatible, on ne peut s'accommoder avec vous ; la multitude ne sera pas de votre côté ; aussi, mes frères, ne la veut-il pas ; c'est la multitude qu'il a noyée par les eaux du déluge ; c'est la multitude qu'il a consumée par les feux du ciel ; c'est la multitude qu'il a abîmée dans les flots de la mer Rouge [ID., 1er sermon, Nativité, 3]
Tel est le caractère de la multitude : ou elle se livre bassement à l'esclavage, ou elle domine avec insolence [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. X, p. 57, dans POUGENS]
Tant il est vrai que, de tous les biens humains, il n'en est point de plus agréable à la multitude que la liberté [ID., ib. p. 289]
La multitude est généralement sacrifiée aux passions de quelques oppresseurs privilégiés [RAYNAL, Histoire philos. XI, 24]

REMARQUE

  • Multitude est un de ces noms collectifs avec lesquels on peut mettre au pluriel le verbe dont il est le sujet : Une multitude de sauterelles ont infesté ou a infesté ces campagnes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cum grande est la multitudine de la tue dulceur, sire ! [, Liber psalm. p. 37]
    Ço dist nostre sires : ceste merveilleuse multitudine de pople que tu as veue, te livrerai à cest jur de ui [, Rois, 324]
  • XIIIe s.
    En toutes batailles multitude ne vault pas tant comme vertuz [J. DE MEUNG, Vegece, I, 8]
  • XVIe s.
    S'en va mettre pied à terre dans la cour de Yemau, où tant de gens arrivoient... cette troupe, entrée dans la multitude du chasteau, commence à jouer des mains [D'AUB., Hist. II, 115]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. multitut ; espag. multitud ; ital. multitudine ; du lat. multitudinem, qui vient de multus (voy. MOULT). Palsgrave, p. 23, au XVIe siècle, prononçait moutitude.

multitude

MULTITUDE. n. f. Grand nombre. Une multitude innombrable d'hommes. Une multitude d'objets. Une grande multitude de peuple.

Il s'emploie absolument, et presque toujours avec un sens défavorable, pour désigner la Masse du peuple. Flatter les passions de la multitude.

multitude

Multitude, f. penac. Est quantité et assemblée de gens, Multitudo, Agmen, Turba.

Une grande multitude bien espesse, Nubes peditum.

Grande multitude de gens, Longus ordo.

Multitude et grande assemblée, Socialitas.

Une multitude de plusieurs sortes de gens, assemblée en une, Conuentus.

Multitude et abondance, Vis.

Multitude de plaisirs, Crebritas officiorum.

Voyant que la multitude des ennemis estoit plus grande que la sienne, Dum praegrauaret multitudo.

Traductions

multitude

Menge, Haufen, Stapel, Unmasse, Unzahl, Vielzahlmultitude, accumulation, crowd, heap, mass, pile, raft, hostmassa, menigte, schare, boel, drom, heer, hoop, stapel, tas, troepהמון (ז), לגיון (ז), רוב (ז), שפעה (נ), הָמוֹןmoltitudine, fiumanaحَشْدٌspoustavrimmelπλήθοςgran cantidadjoukkomnoštvo多数다수mengdechmaramultidãoмассаmassaจำนวนมากkalabalıknhiều许多 (myltityd)
nom féminin
grand nombre une multitude de plantes

multitude

[myltityd] nf
(= grand nombre) → multitude
une multitude de → a vast number of, a multitude of
(= quantité) [informations, données] → mass