munir

munir

v.t. [ du lat. munire, construire, fortifier ]
Pourvoir de ce qui est nécessaire, utile : Munir les bureaux d'ordinateurs doter, équiper nantir

se munir

v.pr. (de)
Prendre avec soi : Se munir d'un parapluie.
Se munir de patience, de courage,
se préparer à supporter ce qui va arriver s'armer de

munir


Participe passé: muni
Gérondif: munissant

Indicatif présent
je munis
tu munis
il/elle munit
nous munissons
vous munissez
ils/elles munissent
Passé simple
je munis
tu munis
il/elle munit
nous munîmes
vous munîtes
ils/elles munirent
Imparfait
je munissais
tu munissais
il/elle munissait
nous munissions
vous munissiez
ils/elles munissaient
Futur
je munirai
tu muniras
il/elle munira
nous munirons
vous munirez
ils/elles muniront
Conditionnel présent
je munirais
tu munirais
il/elle munirait
nous munirions
vous muniriez
ils/elles muniraient
Subjonctif imparfait
je munisse
tu munisses
il/elle munît
nous munissions
vous munissiez
ils/elles munissent
Subjonctif présent
je munisse
tu munisses
il/elle munisse
nous munissions
vous munissiez
ils/elles munissent
Impératif
munis (tu)
munissons (nous)
munissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais muni
tu avais muni
il/elle avait muni
nous avions muni
vous aviez muni
ils/elles avaient muni
Futur antérieur
j'aurai muni
tu auras muni
il/elle aura muni
nous aurons muni
vous aurez muni
ils/elles auront muni
Passé composé
j'ai muni
tu as muni
il/elle a muni
nous avons muni
vous avez muni
ils/elles ont muni
Conditionnel passé
j'aurais muni
tu aurais muni
il/elle aurait muni
nous aurions muni
vous auriez muni
ils/elles auraient muni
Passé antérieur
j'eus muni
tu eus muni
il/elle eut muni
nous eûmes muni
vous eûtes muni
ils/elles eurent muni
Subjonctif passé
j'aie muni
tu aies muni
il/elle ait muni
nous ayons muni
vous ayez muni
ils/elles aient muni
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse muni
tu eusses muni
il/elle eût muni
nous eussions muni
vous eussiez muni
ils/elles eussent muni

MUNIR

(mu-nir) v. a.
Pourvoir, garnir de ce qui est nécessaire à la défense ou à l'approvisionnement de lieux de guerre.
Vous pouvez cependant faire munir ces places [CORN., Nicom. II, 3]
Gand tombe avant qu'on pense à le munir [BOSSUET, Marie-Thérèse.]
D'une première vue il découvre un passage assuré pour le secours [d'une ville assiégée] aux endroits qu'un ennemi vigilant n'a pu encore assez munir [ID., Louis de Bourbon.]
Par extension. On le munit d'un passe-port, de recommandations.
Saint Charles Borromée examinait lui-même les pièces qu'on jouait à Milan ; il les munissait de son approbation et de son seing [VOLT., Dict phil. Police des spectacles]
Se munir, v. réfl. Se pourvoir, être pourvu.
Ne se pouvant munir encontre tant de maux [RÉGNIER, Sat. XI]
Borée et le soleil virent un voyageur Qui s'était muni par bonheur Contre le mauvais temps [LA FONT., Fabl. VI, 3]
Ils [les conquérants, les politiques] se seront munis de tous côtés par des précautions infinies.... [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Trouvez-vous ce soir devant les Chartreux, et munissez-vous de deux pistolets [GENLIS, Veillées du château t. I, p. 311, dans POUGENS]
Se munir de patience, se préparer à supporter avec résolution, avec courage.
Dans les maux violents, le cœur se munit de toute sa constance [FLÉCH., Mme de Mont.]

HISTORIQUE

  • Un roy ne peult avoir forteresse plus forte ne plus munie que l'amour, la foy et la bienveillance des hommes [AMYOT, Arat. 60]
    Sans labourage, nature nous avoit munis à planté de tout ce qu'il nous falloit [MONT., II, 163]
    Alors l'ichneumon munit son corps, l'enduict et le crouste tout à l'entour de limon [ID., II, 164]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. munire, pourvoir, fortifier ; d'un radical moin qui appartient à la langue de l'ancienne Italie : moenia, muraille ; osque, moinico, commun, public ; anc. lat. municus, même sens ; radical qui se trouve aussi dans com-munis, commun. La racine de moenia, munera, munire, est le sanscrit mû, lier. Munire est le dénominatif de munus.

munir

MUNIR. v. tr. Garnir, pourvoir de ce qui est nécessaire ou utile en vue de tel ou tel objet. Munissez-vous de tout ce qu'il vous faut pour ce long voyage. Se munir d'un bon manteau contre le froid. Se munir d'argent.

Munir une place, La pourvoir de tout ce qui est nécessaire pour sa défense.

Fig., Se munir de patience, de résolution, de courage, Se préparer à supporter avec patience, avec courage tout ce qui peut arriver. On dit dans un sens analogue : Se munir d'arguments pour une discussion.

munir

Munir, act. acut. Vallare, Munire.

Munir et fortifier une place premier que l'ennemy vienne, Praemunire.

Qui munit, Munitor.

Muni, m. acut. Munitus.

Muni de toutes pars, Cataphractus.

munir


MUNIR, v. act. MUNITION, s. fém. MUNITIONAIRE, s. m. [Muni, ni-cion, cio-nère: 4e lon. au dern. è moy.] Munir, c'est garnir, pourvoir des chôses nécessaires pour la défense, ou pour la nourritûre. On l'emploie ordinairement avec deux régimes, l'acusatif et l'ablatif. "On a muni cette ville de toute sorte de provisions. — Quelquefois on ne met que le seul régime direct. "Gand tombe avant qu'on pense à le munir. BOSS. = Se munir régit de. "Se munir d'argent, de chevaux pour un voyage; d'un bon manteau contre le froid, etc. = Fig. se munir de patience, de courage, de résolution, etc.
   MUNITION, provision de chôses nécessaires dans une armée, ou dans une place de guerre. Il ne se dit, en ce sens, qu'au pluriel. "Munitions de guerre, de bouche. = On dit, au sing. pain de munition, que le peuple apèle pain d'amunition; pain qu'on distribûe tous les jours aux soldats.
   MUNITIONAIRE, celui qui a soin des munitions.

Synonymes et Contraires

munir

verbe munir
Pourvoir de ce qui est nécessaire.
démunir, priver -littéraire: dénuer.

munir (se)

verbe pronominal munir (se)
1.  Se préparer à supporter.
s'armer, se prémunir -littéraire: se précautionner.
2.  Prendre avec soi.
Traductions

munir

anschaffen, ausstatten, versehen, versorgenprovide, supply, accommodate, administer, serve, equipbevoorraden, provianderen, spekken, stijven, voorzienvan, voorzien vanסיפק (פיעל), סִפֵּקfornir, proveirproviziabastecer, proveerabastecer, prover, suprirmunire (myniʀ)
verbe transitif
donner, fournir ce qui est nécessaire munir qqn de qqch

munir

[myniʀ] vt
munir qn/qch de → to equip sb/sth with [myniʀ] vpr/réfl
se munir de → to provide o.s. with