museler

museler

v.t. [ de l'anc. fr. musel, museau ]
1. Mettre une muselière à : Museler un chien.
2. Fig. Empêcher de s'exprimer : Museler les opposants bâillonner

museler


Participe passé: muselé
Gérondif: muselant

Indicatif présent
je muselle
tu muselles
il/elle muselle
nous muselons
vous muselez
ils/elles musellent
Passé simple
je muselai
tu muselas
il/elle musela
nous muselâmes
vous muselâtes
ils/elles muselèrent
Imparfait
je muselais
tu muselais
il/elle muselait
nous muselions
vous museliez
ils/elles muselaient
Futur
je musellerai
tu muselleras
il/elle musellera
nous musellerons
vous musellerez
ils/elles muselleront
Conditionnel présent
je musellerais
tu musellerais
il/elle musellerait
nous musellerions
vous muselleriez
ils/elles muselleraient
Subjonctif imparfait
je muselasse
tu muselasses
il/elle muselât
nous muselassions
vous muselassiez
ils/elles muselassent
Subjonctif présent
je muselle
tu muselles
il/elle muselle
nous muselions
vous museliez
ils/elles musellent
Impératif
muselle (tu)
muselons (nous)
muselez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais muselé
tu avais muselé
il/elle avait muselé
nous avions muselé
vous aviez muselé
ils/elles avaient muselé
Futur antérieur
j'aurai muselé
tu auras muselé
il/elle aura muselé
nous aurons muselé
vous aurez muselé
ils/elles auront muselé
Passé composé
j'ai muselé
tu as muselé
il/elle a muselé
nous avons muselé
vous avez muselé
ils/elles ont muselé
Conditionnel passé
j'aurais muselé
tu aurais muselé
il/elle aurait muselé
nous aurions muselé
vous auriez muselé
ils/elles auraient muselé
Passé antérieur
j'eus muselé
tu eus muselé
il/elle eut muselé
nous eûmes muselé
vous eûtes muselé
ils/elles eurent muselé
Subjonctif passé
j'aie muselé
tu aies muselé
il/elle ait muselé
nous ayons muselé
vous ayez muselé
ils/elles aient muselé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse muselé
tu eusses muselé
il/elle eût muselé
nous eussions muselé
vous eussiez muselé
ils/elles eussent muselé

MUSELER

(mu-ze-lé. L'Académie ne conjugue pas ce verbe ; mais on peut le conjuguer comme appeler, c'est-à-dire doubler l'l quand la syllabe qui suit est muette : je muselle, je musellerai) v. a.
Serrer par une muselière la gueule d'un animal. Museler un ours, un cheval. Fig.
Est-ce notre faute à nous, si, voulant museler un renard, nous en attrapons deux ? [BEAUMARCH., Mar. de Fig. V, 8]
Fig. Empêcher de parler, d'agir. Museler la presse.
Il ne fallait donc pas se laisser museler par les dispositions que ferait le roi [SAINT-SIMON, 396, 138]
Le peuple se plaint de ce qu'on le muselle [BABŒUF, Pièces, I, 109]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sous ces chapeaux d'oliviers, les lions et les ours de la France enchaisnez et enmuselez [D'AUB., Hist. III, 538]

ÉTYMOLOGIE

  • Musel (voy. MUSEAU) ; Berry, mureler.

museler

MUSELER. (Je muselle; nous muselons.) v. tr. Garnir d'une muselière la gueule d'un animal. Museler un chien, un cheval, un ours.

Il signifie, au figuré, Empêcher de parler, obliger à se taire. Cet homme se répandait en calomnies : on l'a muselé.

mûseler


MûSELER, voy. EMMûSELER.

Synonymes et Contraires

museler

verbe museler
Traductions

museler

muzzleהיסה (פיעל), השתיק (הפעיל), חסם (פ'), שם מחסום בפיו, הִשְׁתִּיקmuilkorvenφιμώνω (myzəle)
verbe transitif
empêcher un animal de mordre au moyen d'un appareil

museler

[myz(ə)le] vt → to muzzle