mystifier

mystifier

v.t. [ du gr. mustês, initié ]
1. Abuser de la crédulité de qqn : Elle nous a mystifiés avec ses promesses duper, leurrer
2. Tromper en donnant de la réalité une idée séduisante, mais fausse : Ce battage médiatique n'a pas réussi à mystifier l'opinion publique berner
Remarque: Ne pas confondre avec mythifier.

mystifier

(mistifje)
verbe transitif
tromper qqn en lui faisant croire des choses fausses Il cherche à nous mystifier en parlant d'aventures extraordinaires.

mystifier


Participe passé: mystifié
Gérondif: mystifiant

Indicatif présent
je mystifie
tu mystifies
il/elle mystifie
nous mystifions
vous mystifiez
ils/elles mystifient
Passé simple
je mystifiai
tu mystifias
il/elle mystifia
nous mystifiâmes
vous mystifiâtes
ils/elles mystifièrent
Imparfait
je mystifiais
tu mystifiais
il/elle mystifiait
nous mystifiions
vous mystifiiez
ils/elles mystifiaient
Futur
je mystifierai
tu mystifieras
il/elle mystifiera
nous mystifierons
vous mystifierez
ils/elles mystifieront
Conditionnel présent
je mystifierais
tu mystifierais
il/elle mystifierait
nous mystifierions
vous mystifieriez
ils/elles mystifieraient
Subjonctif imparfait
je mystifiasse
tu mystifiasses
il/elle mystifiât
nous mystifiassions
vous mystifiassiez
ils/elles mystifiassent
Subjonctif présent
je mystifie
tu mystifies
il/elle mystifie
nous mystifiions
vous mystifiiez
ils/elles mystifient
Impératif
mystifie (tu)
mystifions (nous)
mystifiez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais mystifié
tu avais mystifié
il/elle avait mystifié
nous avions mystifié
vous aviez mystifié
ils/elles avaient mystifié
Futur antérieur
j'aurai mystifié
tu auras mystifié
il/elle aura mystifié
nous aurons mystifié
vous aurez mystifié
ils/elles auront mystifié
Passé composé
j'ai mystifié
tu as mystifié
il/elle a mystifié
nous avons mystifié
vous avez mystifié
ils/elles ont mystifié
Conditionnel passé
j'aurais mystifié
tu aurais mystifié
il/elle aurait mystifié
nous aurions mystifié
vous auriez mystifié
ils/elles auraient mystifié
Passé antérieur
j'eus mystifié
tu eus mystifié
il/elle eut mystifié
nous eûmes mystifié
vous eûtes mystifié
ils/elles eurent mystifié
Subjonctif passé
j'aie mystifié
tu aies mystifié
il/elle ait mystifié
nous ayons mystifié
vous ayez mystifié
ils/elles aient mystifié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse mystifié
tu eusses mystifié
il/elle eût mystifié
nous eussions mystifié
vous eussiez mystifié
ils/elles eussent mystifié

MYSTIFIER

(mi-sti-fi-é) , je mystifiais, nous mystifiions, vous mystifiiez ; que je mystifie, que nous mystifiions, que vous mystifiiez v. a.
Abuser de la crédulité de quelqu'un, pour s'amuser à ses dépens (mot inventé à l'occasion de Poinsinet, auteur et homme d'esprit, mais d'une singulière crédulité), et, en général, se jouer de lui.
Cette comédie [faire croire à Poinsinet que le roi de Prusse voulait lui confier l'éducation du prince de Prusse] dura plusieurs mois et eut plusieurs actes, sans que Poinsinet doutât un instant de la réalité de tous ces faits ; ses amis appelaient cela mystifier un homme, et lui donnèrent le surnom de mystifié, terme qui n'est pas français, qui n'a point de sens, et qui, inventé et employé par certaines gens, ne mériterait pas d'être remarqué, si M. Déon ne l'avait employé en dernier lieu dans sa fameuse et étrange apologie [GRIMM, Corresp. 15 sept. 1764]
C'est le Poinsinet de la cour, on le mystifie comme l'on veut [BACHAUMONT, Mém. secrets, t. XXXIV, p. 181]
Les gagnants remettent une seconde, une troisième, une quatrième fois ; ils vantent leur première bonne fortune à des amis qui s'empressent de faire connaissance avec cet habile calculateur, qui les mystifie d'autant mieux, qu'il leur montre des tableaux hérissés de chiffres et de calculs [, Étrennes financières, 1789, p. 219]
Oh ! bien, dans ce jeu-là je puis vous défier ; Et c'est moi qui prétends vous bien mystifier [COLLIN D'HARLEVILLE, Malice pour malice, I, 13]
Comme ma chère tante s'entend à mystifier les gens ! [PICARD, Vieille tante, V, 10]

REMARQUE

  • Mystifier et ses dérivés ne sont dans le Dictionnaire de l'Académie que depuis l'édition de 1835.

ÉTYMOLOGIE

  • On trouve dans le XVIe siècle mistigouri, mystigorfier, qui a un sens à peu près analogue, et dont la composition est du reste inconnue. Il est probable qu'on s'est souvenu de ces mots quand on a créé pour Poinsinet mystifier. Il ne faut pas songer au latin moestificare, attrister ; en effet un mot fait au milieu du XVIIIe siècle aurait conservé la forme latine et serait mestifier.

mystifier

MYSTIFIER. v. tr. Abuser de la crédulité de quelqu'un pour s'amuser à ses dépens. Il a été mystifié de la manière la plus plaisante.
Synonymes et Contraires
Traductions

mystifier

mystifizieren, narren, zum besten halten, Kurpfuscherei betreiben, quacksalbern

mystifier

bedotten, beduvelen, beetnemen, foppen, omdetuinleiden, voordemalhouden, misleiden, om de tuin leiden

mystifier

bedot, beethê, beetneem

mystifier

mistificar

mystifier

ĉarlatani, mistifiki

mystifier

embromar, engañar, engañar en broma

mystifier

mistificare

mystifier

[mistifje] vt → to mystify