névé

névé

n.m. [ mot valaisan ]
1. Partie d'un glacier en haute montagne, où la neige se transforme en glace.
2. Plaque de neige isolée, mais relativement importante, persistant en été.

NÉVÉ

(né-vé) s. m.
Nom donné à cet état particulier de la neige qui n'est pas encore arrivée, par la compression et par d'autres causes, à être la glace du glacier. Le névé est situé immédiatement au-dessus de la ligne où commence le glacier ; c'est la couche de neige où il prend naissance.
Un certain degré de chaleur est nécessaire [pour la formation des névés] ; il faut que pendant l'été le thermomètre s'élève au-dessus de zéro, sans quoi la neige resterait à l'état pulvérulent, et ne passerait point à celui de névé en fondant et en regelant ensuite [CH. MARTINS, Rev. des Deux-Mondes, 1er mars 1867, p. 218]

ÉTYMOLOGIE

  • Névé représente une forme fictive nivatus, de nix, nivis, neige.

névé

NÉVÉ. n. m. Dans la montagne, Couche de neige qui n'a pas encore pris la consistance de la glace.
Traductions

névé

חשרת שלג (ז)

névé

Firn

névé

firn, névé

névé

nevero

névé

nevaio

névé

[neve] nmnévé