naphte

(Mot repris de naphtes)

naphte

n.m. [ lat. naphta, du gr. ]
1. Mélange de liquides inflammables.
2. Vx Pétrole.

NAPHTE

(na-ft') s. m.
Bitume liquide, incolore, de la même origine que le pétrole, très inflammable, volatil, d'une odeur vive et pénétrante qui lui est propre ; c'est un carbure d'hydrogène. On rencontre du naphte en Calabre, en Sicile, en Amérique, etc.
et on en a découvert en 1802, près du village d'Amiano, dans le duché de Parme, une source si abondante, qu'elle fournit à l'éclairage de la ville de Gènes [THENARD, Traité de chim. t. III, p. 445, dans POUGENS]
Le naphte était employé autrefois comme vermifuge [AL. BRONGNIART, Traité de minér. t. II, p. 21, dans POUGENS.]
Huile de naphte, synonyme de naphte.
Terme de chimie. Nom donné par L. Gmelin aux éthers qui contiennent en totalité ou en partie l'acide qui a déterminé leur formation.

REMARQUE

  • Jusqu'à son édition de 1835 l'Académie avait donné à ce mot le genre féminin.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. naphta, naphthas, mot qu'on a dit égyptien.

naphte

NAPHTE. n. m. Carbure d'hydrogène, sorte de bitume transparent, léger et très inflammable. Huile de naphte.

naphte


NAPHTE, s. f. [Nafte.] Espèce de bitume très-subtil et très-ardent.

Traductions

naphte

naphtha