nasiller


Recherches associées à nasiller: nasillement

nasiller

v.i. [ du lat. nasus, nez ]
1. Parler du nez ; émettre un son nasillard : Un haut-parleur qui nasille.
2. Pousser son cri, en parlant du canard.

nasiller


Participe passé: nasillé
Gérondif: nasillant

Indicatif présent
je nasille
tu nasilles
il/elle nasille
nous nasillons
vous nasillez
ils/elles nasillent
Passé simple
je nasillai
tu nasillas
il/elle nasilla
nous nasillâmes
vous nasillâtes
ils/elles nasillèrent
Imparfait
je nasillais
tu nasillais
il/elle nasillait
nous nasillions
vous nasilliez
ils/elles nasillaient
Futur
je nasillerai
tu nasilleras
il/elle nasillera
nous nasillerons
vous nasillerez
ils/elles nasilleront
Conditionnel présent
je nasillerais
tu nasillerais
il/elle nasillerait
nous nasillerions
vous nasilleriez
ils/elles nasilleraient
Subjonctif imparfait
je nasillasse
tu nasillasses
il/elle nasillât
nous nasillassions
vous nasillassiez
ils/elles nasillassent
Subjonctif présent
je nasille
tu nasilles
il/elle nasille
nous nasillions
vous nasilliez
ils/elles nasillent
Impératif
nasille (tu)
nasillons (nous)
nasillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais nasillé
tu avais nasillé
il/elle avait nasillé
nous avions nasillé
vous aviez nasillé
ils/elles avaient nasillé
Futur antérieur
j'aurai nasillé
tu auras nasillé
il/elle aura nasillé
nous aurons nasillé
vous aurez nasillé
ils/elles auront nasillé
Passé composé
j'ai nasillé
tu as nasillé
il/elle a nasillé
nous avons nasillé
vous avez nasillé
ils/elles ont nasillé
Conditionnel passé
j'aurais nasillé
tu aurais nasillé
il/elle aurait nasillé
nous aurions nasillé
vous auriez nasillé
ils/elles auraient nasillé
Passé antérieur
j'eus nasillé
tu eus nasillé
il/elle eut nasillé
nous eûmes nasillé
vous eûtes nasillé
ils/elles eurent nasillé
Subjonctif passé
j'aie nasillé
tu aies nasillé
il/elle ait nasillé
nous ayons nasillé
vous ayez nasillé
ils/elles aient nasillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse nasillé
tu eusses nasillé
il/elle eût nasillé
nous eussions nasillé
vous eussiez nasillé
ils/elles eussent nasillé

NASILLER

(na-zi-llé) , ll mouillées, et non nazi-yé v. n.
Parler du nez.
M. de Châlons, qui, en affaires du monde, n'était pas grand clerc, alla nasiller coup sur coup au régent [SAINT-SIMON, 450, 38]
Activement.
Quatre-vingt-dix mille cloîtrés qui braillent ou qui nasillent du latin [VOLT., l'H. aux quarante écus, sur les moines.]
Terme de vénerie. Se dit de l'action du sanglier qui enfonce ses naseaux dans la fange. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Nazillier des nazilles [se moquer] [DU CANGE, narire.]

ÉTYMOLOGIE

  • Nazille, ancienne forme de narine (voyez NARINE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    NASILLER.
    Terme de vénerie. Ajoutez :
  • Il se dit aussi du chien.
    Un chasseur exposa un griffon magnifique ; qu'était ce griffon ? il passait les perdrix disséminées, il ne chassait jamais au vent, et nasillait [CARTERON, Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 38, Hetzel, 1866]

nasiller

NASILLER. v. intr. Parler du nez.
Traductions

nasiller

אנפף (פיעל)

nasiller

nüffeln

nasiller

whine

nasiller

[nazije] vito speak with a nasal twang