nasillonnement

NASILLONNEMENT

(na-zi-llo-ne-man, ll mouillées) s. m.
Action de nasillonner.
Sa secte était nommée celle des trembleurs, dénomination ridicule, mais qu'ils méritaient par les tremblements de corps qu'ils affectaient en prêchant, et par un nasillonnement qui ne fut dans l'Église romaine le partage que d'une espèce de moines appelés capucins [VOLT., Dict. phil. Église.]