national

(Mot repris de nationales)

national, e, aux

adj.
1. Relatif à une nation ; qui lui appartient : Fête nationale.
2. Qui intéresse l'ensemble d'un pays (par opp. à régional, à local) : Équipe nationale de handball.
3. Qui prétend représenter les intérêts de la nation : Les partis politiques nationaux nationaliste
Route nationale ou R.N.,
route construite et entretenue par l'État.

nationale

n.f.
Route nationale.

national

NATIONAL, ALE. adj. Qui concerne toute une nation, qui appartient à une nation. Esprit, caractère, honneur national. Qualités nationales. Vice national. Bien national. Propriété, récompense, fête nationale. Hymne national. Drapeau, pavillon national. L'église de Saint- Louis est, à Rome, l'église nationale des Français. Mets national.

Assemblée nationale, Nom que prirent en 1789, les États généraux et que, depuis cette époque, ont pris encore quelques-unes de nos assemblées.

Armée nationale, Armée composée uniquement des citoyens d'un pays. À côté de l'armée nationale, la France entretient un corps de troupes nommé Légion étrangère et des corps d'indigènes.

Garde nationale, garde nationale mobile, garde national. Voyez GARDE.

Concile national. Voyez CONCILE.

NATIONAUX, au pluriel, s'emploie substantivement pour désigner Ceux qui font proprement partie d'une nation. Un gouvernement doit assurer à l'étranger la protection de ses nationaux.

national


NATIONAL, ALE, adj. [Na-cional, ale. Plur. masc. Nationaux; pron. na-cio-nô.] Qui est de toute une nation. "Concile national. "L'Église nationale des Français à Rome. = Troupes nationales se dit par oposition aux troupes étrangères, qui sont au service d'une nation.
   Rem. Dans le Dict. Gram. on critique un Auteur moderne, qui emploie national substantivement: un National, les Nationaux. Il est vrai que le singulier ne se dit point; mais depuis quelque tems on emploie le pluriel. "Cet établissement n'est peut-être pas assez connu des Étrangers, et même des Nationaux. L'Ab. Grosier. "Elle rappelle Jean de Hainaut, et quelque Cavalerie, dont la discipline et les armes étoient préférables à celles des Nationaux. Hist. d'Angl. — L'Acad. ne met ce subst. ni au sing. ni au plur. = * Le P. d'Orléans dit national pour partial. "Il proteste qu'on ne le trouvera point national dans son Histoire. (des Révol. d'Angl.) Il veut dire, point prévenu en faveur de sa Nation, et contre l'Angleterre, si long-tems rivale de la France. — Ce mot n'est pas d'usage en ce sens.

Traductions

national

pluriel nationaux (nasjɔno)

nationale

national, Reichsparteitagnationalnationaal, staats‐, vaderlands, landelijk, binnenlandsארצי (ת), לאומי (ת), לְאֻמִּי, אַרְצִיnárodnínacional, estatalnazionale, statalenarodowyεθνικόςقَوّمِيٌّnationalkansallinennacionalan国民の국가적인nasjonalnacionalнациональныйnationellประจำชาติulusalthuộc quốc gia国家的國家 pluriel nationales (nasjɔnal)
adjectif
de la nation, du pays

national

[nationaux] (mpl) [nasjɔnal, o]
adj [territoire, langue, industrie, équipe] → national
la fête nationale espagnole → Spain's National Day
obsèques nationales → state funeral
nf (aussi route nationale) → A road (Grande-Bretagne), state highway (USA)