noir

1. noir, e

adj. [ lat. niger ]
1. Se dit de la couleur la plus foncée, due à l'absence de rayons lumineux ou à leur absorption totale (par opp. au blanc et aux autres couleurs) ; qui a cette couleur : Des cheveux noirs. Des robes du soir noires.
2. Qui est de couleur relativement foncée : Du chocolat noir (par opp. à blanc, à au lait). Un café noir (par opp. à crème, à noisette). Elle met des lunettes noires pour protéger ses yeux du soleil. Ils sont revenus noirs de leur séjour dans les îles
3. Qui est sans luminosité : Il fait nuit noire. Des ruelles noires
4. Qui est sale, crasseux : Les enfants étaient tout noirs après leur partie de foot.
5. Qui marque la tristesse, le malheur : Des perspectives très noires
alarmiste, funeste ; encourageant, optimiste : Des idées noires
6. Qui est inspiré par la perversité, la méchanceté : Une âme noire
machiavélique : Ces terroristes nourrissent de noirs desseins
7. Fam. Qui est ivre
8. Qui est lié aux forces des ténèbres, aux forces du mal : La magie noire.
9. Se dit d'un style romanesque ou cinématographique relevant du genre policier où la violence de la réalité sociale est dépeinte avec un grand souci de vérité : Le roman noir. Le film noir américain.
Caisse noire,
fonds qui n'apparaissent pas en comptabilité et que l'on peut utiliser sans contrôle.
Marché noir,
marché parallèle, trafic clandestin de marchandises, notamm. de denrées.
Regard noir,
regard qui exprime la colère.
Travail noir,
activité professionnelle non déclarée et qui échappe aux réglementations en matière sociale, fiscale, etc. (on dit aussi travail au noir).

2. noir, e

n.
(Avec une majuscule) Personne caractérisée par une pigmentation très foncée de la peau ; ensemble des personnes mélanodermes (par opp. à Blanc, à Jaune) : Les Noirs d'Afrique du Sud.
adj.
Qui fait partie des Noirs ; relatif aux Noirs : Whoopie Goldberg est une actrice noire. Les pays d'Afrique noire (par opp. au Maghreb).

3. noir

n.m.
1. Couleur noire : Cette carrosserie est d'un noir profond.
2. Matière colorante de couleur noire : Un tube de noir. Elle a mis du noir autour de ses yeux
du fard noir
3. Étoffe noire ; vêtement ou couleur de deuil : Ils s'habillent toujours en noir.
4. Obscurité complète ; nuit : Il ne peut pas dormir dans le noir
5. Fam. Travail noir ; marché noir : Il travaille au noir pour compléter son salaire. Les terroristes ont acheté de l'uranium au noir.
6. Fam. Tasse de café sans lait, dans un débit de boissons (on dit aussi un petit noir).
En noir,
en Belgique, en pratiquant le travail noir
au noir
En noir et blanc,
qui ne comporte que des valeurs de noir, de blanc et de gris ; qui n'est pas en couleurs : Des documentaires d'archives en noir et blanc.
Noir sur blanc,
par écrit, formellement : Il faut le mettre noir sur blanc dans le compte rendu.
Voir tout en noir,
être très pessimiste.

noir

NOIR, OIRE. adj. Il se dit de l'Aspect d'un corps dont la surface, absorbant intégralement toutes les radiations qu'il reçoit, donne l'impression d'obscurité. L'entrée d'une cave vue à quelque distance semble parfaitement noire. Noir comme jais. Noir comme de l'encre. Noir comme du charbon. Noir comme l'aile du corbeau. Une barbe noire. Des cheveux noirs. Un cheval noir. Du drap noir. Habit noir. Robe noire. Cette encre n'est pas assez noire. Substantivement, Le noir de fumée est un corps approximativement noir. Noir animal. Noir d'ivoire. Il porte du noir. Il est en noir. Tout de noir vêtu. Fig. et fam., Mettre du noir sur du blanc. Passer du blanc au noir. Si vous lui dites blanc, il répondra noir.

NOIR se dit aussi de Certaines choses qui approchent de la couleur noire. Du pain noir Des yeux noirs. Du raisin noir. Cette femme a la peau noire. Substantivement, Un noir, Un nègre. Les noirs, Les nègres. La traite des noirs ne se pratique plus.

Bêtes noires. Voyez BÊTE.

Viandes noires. Voyez VIANDE.

Blé noir. Voyez BLÉ.

Beurre noir, Beurre fondu qu'on a laissé noircir dans la poêle.

En termes de Poésie, L'onde noire, Le Styx. Il a passé l'onde noire, Il est mort.

NOIR signifie en outre Qui est obscur. Des cachots noirs. Cabinet noir. Il y fait noir comme dans un four. Le temps est noir. Une nuée noire.

Nuit noire, Nuit complète.

Un point noir, Nuage noir qui paraît dans un ciel clair et qui annonce l'orage. Il se dit au figuré de Toute circonstance qui, dans une situation d'ailleurs prospère, fait prévoir des troubles, des malheurs. Il y a plus d'un point noir à l'horizon.

Froid noir, Un froid qui s'accompagne d'un état de ciel couvert.

En termes de Physique, Chambre noire, Chambre ou boîte close où on ne laisse entrer que par une étroite ouverture les rayons lumineux, en vue de certaines démonstrations d'optique. On donne plus particulièrement ce nom à des Instruments d'optique de formes très variées, à l'aide desquels on voit, sur un papier blanc ou sur un verre dépoli, une peinture exacte, mobile, et pour ainsi dire animée de tous les objets extérieurs. On fait usage de la chambre noire dans la photographie.

Cabinet noir. Voyez CABINET.

En termes de Beaux-Arts, Les noirs, Les ombres d'un tableau ou d'une estampe. Pousser, tirer au noir, se dit d'un Tableau dans lequel les ombres et les demi-teintes noircissent par l'effet du temps.

En termes de Gravure, Manière noire, Manière de graver en taille-douce, qui consiste à couvrir d'abord entièrement le cuivre de points uniformes et à rétablir ensuite plus ou moins le poli de la planche selon qu'on veut avoir des tons plus ou moins clairs. Gravure à la manière noire.

Vierges noires se dit de Certaines statues anciennes de la Vierge, généralement sculptées dans le bois et qui sont de couleur très sombre. La Vierge noire du Puy.

Perle noire. Voyez PERLE.

NOIR signifie aussi Qui est livide, meurtri.

Être noir de coups. Elle a la peau toute noire des coups qu'elle a reçus. Substantivement, Il avait des noirs aux bras.

Il signifie encore Qui est sale, crasseux. Lavez vos mains, elles sont toutes noires.

Il signifie, au figuré, Qui est triste, morne, mélancolique, irrité, hostile. Il a une humeur noire. Un noir chagrin. De noirs soucis. Un noir pressentiment. Des idées noires. Un regard noir. Quels noirs soupçons vous obsèdent?

Fig., Voir tout en noir, Être sujet à prendre les choses du côté fâcheux, à prévoir des événements tristes et funestes.

Fig. et fam., Broyer du noir. Voyez BROYER.

NOIR se dit aussi, figurément, des Crimes, des mauvaises actions et des personnes qui les commettent. Une noire trahison. Une malice noire. Une noire ingratitude. Une noire calomnie. Fut-il jamais d'action plus noire? Avoir l'âme noire. On m'a fait cet homme bien noir, on me l'a dépeint bien noir.

Rendre noir, Diffamer, faire passer quelqu'un pour méchant, pour criminel. On l'a rendu bien noir dans cette affaire.

Messe noire. Voyez MESSE.

Bande noire, Association de spéculateurs, d'hommes d'affaires qui s'entendent pour acheter à bas prix des propriétés, des objets mis en vente, qu'ils revendent ensuite à profits communs très élevés.

Prov., Il n'est pas si diable qu'il est noir, Il n'est pas si méchant qu'il le paraît.

Prov., Cet homme est ma bête noire, Il est pour moi l'objet d'une aversion particulière.

NOIRE s'emploie substantivement en termes de Jeu. La rouge et la noire.

En termes de Musique, il désigne une Note qui vaut le double de la croche, la moitié de la blanche, le quart de la ronde.

noir

Noir, mas. Ores est adjectif, comme, Un homme noir, Homo niger. Il vient de Niger Latin, dont l'Espagnol approche plus disant: Negro, et l'Italien encore disant, Nero. Ores est substantif, selon ce on dit, Le noir, en venerie, pour les bestes noires, comme Sangliers, dont l'opposite est fauve ou rous, comme sont cerfs, biches, daims, chevreulx. Fouillous parlant des chiens de sainct Hubert, Les Limiers en sortent bons, principalement pour le noir.

¶ Bestes noires sont sangliers, voyez Fauve.

Aucunement noir ou Noirastre, Obater, Subniger.

Fort noir, Obniger, Perniger.

Devenir noir, Nigrere, Nigrescere, Nigrefieri.

Estre quelque peu noir, Retirer sur le noir, Nigricare.

Faire noir, Nigrefacere.

Une herbe que les enfans appellent des noirs cappets, Lonchitis, quae et Xiphion.

noir


NOIR, NOIRE, adj. NOIRâTRE, adj. NOIRAUD, RAûDE, adj. [Noar, monos. Noâ-re; noa-râtre, noa-rô, rôde: 1re lon. au 2d; 2e lon. aux 3 dern.] Noir, est 1°. Ce qui est de la couleur la plus obscûre et la plus oposée au blanc. "Drap, satin noir. "Robe noire; encre noire, qui n'est pas assez noire. = Par exagération; qui aproche de la couleur noire. "Du pain noir. "Un teint noir. "Elle a la peau noire. = 2°. Livide, meurtri: "Il est noir des coups qu'il a reçus. = 3°. obscur. "Noir cachot.
   Jamais la nuit ne fut si noire.
"Le tems est noir: une nuée noire. = 4°. Sale, crasseux, en parlant du linge et des mains. = 5°. Fig. triste, mélancolique: Noir chagrin, humeur noire. = 6°. Qui supôse beaucoup de méchanceté. "Crime bien noir: une noire trahison, un noir attentat: une malice noire. "Avoir l'âme noire. = 7°. S. m. Couleur noire. "Un beau noir. Teint en noir: chambre tendûe de noir. "Porter le noir: être habillé de noir. = Noir à noircir: noir de fumée. = Nègre. "Il a vingt noirs et trois blancs dans son Habitation.
   REM. Noir, au propre et dans le discours ordinaire, se met aprês le substantif: habir noir, robe noire; et non pas noir habit, noire robe. En vers; et au figuré, même en prôse, dans le discours soutenu, il aime à marcher devant: "Le noir limon; De Lille: les noirs soucis. Fénél. "Les noirs artifices. Rousseau.
   * N'importe, qu'englouti sous ses abîmes noirs
   Je ne reçoive pas les suprêmes devoirs.
       Brébeuf.
Noirs abîmes aurait mieux valu: mais la rime exigeait abîmes noirs, ce qui n'est pourtant pas une excûse. = Noir, se dit quelquefois des persones, pour méchant. "Je sais que j'ai des énemis: mais je ne les crois, ni aussi noirs, ni aussi dangereux que vous me les dépeignez. Th. d'Éduc. = Voir les chôses en noir: sous un aspect triste et funeste. "Je tremble, et je vois tout en noir. Ibid. = Rendre noir, difamer. On l'a rendu bien noir dans cette afaire. = On dit proverbialement, il n'est pas si diable qu'il est noir, aussi méchant qu'il le paraît.
   NOIRâTRE, se dit des chôses; qui tire sur le noir. "Teint, couleur, eau noirâtre. = Noiraud, se dit des persones; qui a le teint brun: l'Acad. ajoute et les cheveux noirs, ce qui n'entre pas nécessairement dans l'idée, que présente ce mot. "Il est un peu noiraud: elle est fort noiraude. = Subst. "C'est un noiraud, une noiraude. = L'Acad. ne le marque qu'adjectif, et ne done d'exemple que du substantif. = Elle avoit mis noiraut dans la première Édition: mais l'analogie ne s'y trouvait pas; car on dit au fém. noiraude et non pas noiraute. Dans les Éditions suivantes elle a mis Noiraud. = On dit, au pluriel, noirauds et non pas noiraux, comme écrit Le Gendre.

Synonymes et Contraires

noir

adjectif noir
1.  De couleur foncée.
3.  Qui est sale.
barbouillé, charbonné, maculé, sali, taché -littéraire: souillé -vieux: mâchuré.
5.  Inspiré par la méchanceté.
6.  Se dit d'une période de malheur.

noir

nom masculin noir
1.  Trace de salissure.
salissure, tache -littéraire: souillure.
2.  Obscurité complète.
nuit, obscurité -littéraire: ténèbres.
Traductions

noir


noire

(nwaʀ)
adjectif
1. de la couleur la plus foncée une jupe noire
2. sombre, sans lumière Il fait noir.
3. triste avoir des idées noires
4. roman film qui contient des scènes violentes

noir

masculin

noire

féminin
nom
personne qui a la peau foncée

noir

schwarz, Neger, schwartz, Dunkelheit, Dunkelblack, dark, Negro, glowering, drunkzwart, donker, neger, zwarte, (het) donker, (het) zwart, droefgeestig, droefheid, duister, griezelig, grimmig, treurig, verboden, vuil, zwarte markt, zwartgallig, zwartselכושי (ת), עלטה (נ), שחור (ז), שחור (ת), שָׁחֹר, כּוּשִׁי, שחורswartnegra, negrečerný, tmasort, mørkeμαύρος, μαύρο, μαύρη, σκοτάδιnigra, nigrulonegro, negra, oscuridadmustسياهmusta, pimeäकालाfeketenigrehitamsvarturnero, buio (al buio), negro, scuro黒い, 黒, 闇ater, nigersort, svart, mørkeczarny, czarna, czarne, ciemnośćpreto, negro, escuronegruChyorny, чëрный, чёрный, тьма, черныйčrn, črna, črnosvart, mörker-eusisiyah, kara, karanlık, 黑人, 黑色, 黑色的, 黑暗, 黑的أَسْوَد, ظَلامcrn, mrak검은, 어둠ความมืด, ดำbóng tối, đen
nom masculin
couleur noire

noir

[nwaʀ]
adj
(couleur)black
Elle porte une robe noire → She's wearing a black dress.
[personne] → black
Elle est noire → She's black.
(= obscur) → dark
Il fait noir dehors → It's dark outside.
nm/f
(= personne, homme) → black man
(= femme) → black woman
nm
(= couleur) → black
Le noir lui va bien → Black suits him.
(= obscurité) → dark
avoir peur du noir → to be afraid of the dark
Il n'y voyait plus rien dans le noir → He couldn't see anything in the dark.
(autre locution) au noir [acheter, vendre] → on the black market
le travail au noir → moonlighting
nf (MUSIQUE)crotchet (Grande-Bretagne), quarter note (USA)