noter

noter

v.t. [ du lat. notare, marquer ]
1. Faire une marque sur ce qu'on veut retenir : Elle a noté ce passage d'une croix
2. Mettre par écrit : Notez votre nom et votre adresse sur cette feuille
inscrire : Je note notre prochain rendez-vous
3. Prendre garde à : Notez bien les conséquences d'une telle décision
4. Constater après observation : J'ai noté qu'elle aimait ce genre de films
5. Écrire de la musique avec des signes convenus : Le compositeur note la mélodie qui lui vient à l'esprit
6. Apprécier le travail, la valeur de qqn : Les examinateurs notent les prestations des candidats sur 20. Ses supérieurs l'ont toujours bien notée.

noter


Participe passé: noté
Gérondif: notant

Indicatif présent
je note
tu notes
il/elle note
nous notons
vous notez
ils/elles notent
Passé simple
je notai
tu notas
il/elle nota
nous notâmes
vous notâtes
ils/elles notèrent
Imparfait
je notais
tu notais
il/elle notait
nous notions
vous notiez
ils/elles notaient
Futur
je noterai
tu noteras
il/elle notera
nous noterons
vous noterez
ils/elles noteront
Conditionnel présent
je noterais
tu noterais
il/elle noterait
nous noterions
vous noteriez
ils/elles noteraient
Subjonctif imparfait
je notasse
tu notasses
il/elle notât
nous notassions
vous notassiez
ils/elles notassent
Subjonctif présent
je note
tu notes
il/elle note
nous notions
vous notiez
ils/elles notent
Impératif
note (tu)
notons (nous)
notez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais noté
tu avais noté
il/elle avait noté
nous avions noté
vous aviez noté
ils/elles avaient noté
Futur antérieur
j'aurai noté
tu auras noté
il/elle aura noté
nous aurons noté
vous aurez noté
ils/elles auront noté
Passé composé
j'ai noté
tu as noté
il/elle a noté
nous avons noté
vous avez noté
ils/elles ont noté
Conditionnel passé
j'aurais noté
tu aurais noté
il/elle aurait noté
nous aurions noté
vous auriez noté
ils/elles auraient noté
Passé antérieur
j'eus noté
tu eus noté
il/elle eut noté
nous eûmes noté
vous eûtes noté
ils/elles eurent noté
Subjonctif passé
j'aie noté
tu aies noté
il/elle ait noté
nous ayons noté
vous ayez noté
ils/elles aient noté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse noté
tu eusses noté
il/elle eût noté
nous eussions noté
vous eussiez noté
ils/elles eussent noté

NOTER

(no-té) v. a.
Faire une note sur quelque chose.
Vous ne savez point Ce qu'en mon manuscrit j'ai noté sur ce point [RÉGNIER, Sat. X]
Je noterai cela, madame, dans mon livre [MOL., Femm. sav. IV, 4]
Fig. Remarquer.
Mais, monsieur, me dit-elle, aurez-vous point soupé ? Je vous pri', notez l'heure.... [RÉGNIER, Sat. X]
Certains fille un peu trop fière Prétendait trouver un mari.... Point froid et point jaloux ; notez ces deux points-ci [LA FONT., Fabl. VII, 5]
Pour faire naître une occasion de noter ses fautes passées [BOSSUET, Lett. 273]
Voici un échantillon des lettres que je lui ai quelquefois écrites, et dont il est à noter que jamais, dans aucune de ses réponses, elle n'a paru piquée en aucune façon [J. J. ROUSS., Confess. X]
Fig. Marquer d'une manière défavorable.
Sans parler de ce qu'on a dit de la Chimène du théâtre, celui qui a composé l'histoire d'Espagne en français l'a notée dans son livre, de s'être tôt et aisément consolée de la mort de son père [CORN., Cid, Avertissement]
Je ne finirais jamais, si je voulais rapporter tous les titres dont il [Saint-Charles] les note [les comédiens] [BOSSUET, Coméd. 35]
Aërius est noté dans les écrits des saints Pères comme l'auteur d'une hérésie [ID., Hist. I, 11]
Les Juifs eux-mêmes, à la poursuite desquels il [Jésus] a été crucifié, n'ont conservé dans leurs anciens livres la mémoire d'aucune action qui notât sa vie [ID., ib. II, 12]
L'iniquité est entrée comme un torrent ; on ne peut plus noter les impies, on ne peut plus les fuir, on ne peut plus les retrancher, tant ils sont forts [ID., Sermons, Sur l'Église, 3]
Le roi eut la bonté de représenter à M. de Sens l'intérêt de sa famille, aux dépens de laquelle il ne devait pas faire une action, belle pour lui, mais qui la noterait pour toujours [de n'être pas noble] [SAINT-SIMON, 92, 210]
Ennuyé d'être toujours noté pour avoir fait le moins d'ouvrage [J. J. ROUSS., Hél. V, 7]
Par antiphrase.
Vous êtes noté d'amitié pour moi, et c'est à Genève un crime irrémissible [ID., Lett. à M. Moultou, Corresp. t. V, p. 221, dans POUGENS.]
Noter d'infamie, couvrir de honte.
Parmi les sœurs.... on ne recevra aucune fille dont la race soit notée d'infamie [BOSSUET, Règl. filles propag. foi, I, 7]
Ecrire de la musique avec les notes.
Ils [les Chinois] ont de la musique, et ils ne savent pas noter un air, encore moins chanter en parties [VOLT., Lett. Chine, 5]
On peut bavarder tant qu'on veut sur cet art sans y rien entendre ; et tel qui se mêle d'écrire fort doctement sur la musique, serait bien embarrassé de faire une bonne basse sous un menuet et même de la noter [J. J. ROUSS., 1er dial.]
Il est constant que les Grecs et les Romains notaient leur déclamation, et qu'ils l'accompagnaient d'un instrument [CONDIL., Conn. hum. II, I, 3]
C'est sans doute pour ces sortes de sons que Molière avait imaginé des notes, mais le projet de noter le reste de la déclamation est impossible [ID., ib. II, I, 6]
La musique nota ses chants [de la religion], la peinture la représenta dans ses douloureux triomphes [CHATEAUBR., Génie, III, I, 1]
Absolument.
L'ennui d'un long travail me donne des distractions si grandes, que je passe plus de temps à gratter qu'à noter [J. J. ROUSS., Confess. IV]
Se noter, v. réfl. Être noté, remarqué. Il y a des choses qui se notent. Être écrit en notes de musique.
Quoique notre déclamation ne puisse pas se noter, il me semble qu'on pourrait en quelque sorte la fixer ; il suffirait qu'un musicien ait assez de goût pour observer, dans le chant, à peu près les mêmes proportions que la voix suit dans la déclamation [CONDIL., Conn. hum. II, I, 6]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Bien unt e clerc e lai sa parole escultée, E l'apostolies l'out par tuz les puinz notée [, Th. le mart. 58]
    De pluisurs altres choses unt entr'els desputé, Dunt um ne m'a encore acointié n'acerté, Ne tut ne puet pas estre en mun livre noté [, ib. 114]
    Tant com je vive, n'en ma vertu serai, Au branc d'acier vos noterai [chanterai] tel lai Dont ja n'arez à tel jor le cuer gai [, Raoul de C. 197]
  • XIIIe s.
    En tix marciés [tels marchés] ne pot on noter nule loiaté [BEAUMANOIR, XXXIV, 47]
    Et poi [peu] voit-on de compaignie Que on n'i note vilonie [, Lai du conseil]
    Ne t'accompaigne pas avec tes anemis ; car, se tu fais mal, il le noteront ; et, se tu fais bien, il le dampneront [BRUN. LATINI, Trésor, p. 360]
  • XVe s.
    Il faut noter que tous les hommes qui jamais ont esté grans.... ont commencé fort jeunes [COMM., I, 10]
    Il n'est ja mestier de vous si encoulper [inculper] du peril que ceste prophetie notte [, Perceforest, t. IV, f° 53]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. notar ; ital. notare ; du lat. notare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    NOTER. Ajoutez :
    Se noter, s'infliger à soi-même une note, une marque.
    Louis, électeur palatin, s'y opposa [à la proposition de violer le sauf-conduit donné à Luther dans la diète de Worms], comme à une chose qui flétrirait éternellement la nation germanique, et dit avec indignation que l'on ne devait pas souffrir que, pour rendre service aux prêtres, toute l'Allemagne se notât d'infamie en manquant à la foi publique, [, Hist. du concile de Trente, de Fra Paolo, trad. de le Courayer, t. I, p. 33]

noter

NOTER. v. tr. Marquer d'un trait dans un livre, dans un écrit. J'ai noté deux passages dans le premier volume.

Il signifie aussi Marquer sur un carnet, sur un registre, etc., une chose dont on veut se souvenir. J'ai noté ces paroles aussitôt après les avoir entendues.

Il signifie encore Avertir quelqu'un de bien remarquer quelque chose et de s'en souvenir. Notez bien cela. Notez bien cet aspect de la question. Notez qu'il était son ennemi. Cela est à noter. Il est à noter que je ne l'ai pas vu une seule fois depuis le service que je lui ai rendu.

Il signifie également, dans le langage scolaire, Apprécier par un chiffre la valeur d'un devoir fait par un élève ou la conduite de cet élève. Le professeur l'a bien noté.

On dit aussi, en termes d'Administration Un fonctionnaire bien, mal noté. Par analogie, Ce dernier trait le note bien mal dans mon esprit.

Noter d'infamie, Désigner à l'opinion d'une manière infamante, couvrir de honte.

NOTER signifie en outre Écrire de la musique avec les caractères destinés à cet usage. Noter un chant, un air. De la musique bien notée.

noter

Noter, Notare, Annotare, Insignire.

Noter et marquer tacitement, ou reprendre couvertement, Subnotare.

Qui note, marque, et prend garde à quelque chose, Annotator.

Cela fait bien à noter, Et sane hic quoque in conditionibus deligendis ponendus est calculus. B. ex Plin. iun.

Estre noté, Notari ignominia.

Synonymes et Contraires

noter

verbe noter
1.  Faire une marque sur.
4.  Porter une appréciation sur.
Traductions

noter

aufschreiben, notieren, anmerken, aufzeichnen, werten, zensieren, benotenmark, note, write down, make a note, jot, take down, pick up, notice, grade, jot down, make a note of, note downnoteren, opschrijven, aantekenen, teboekstellen, een cijfer geven (aan), met een teken aangeven, opmerken, beoordelen, boeken, optekenen, cijfer gevenציין (פיעל), רשם (פ'), צִיֵּן, רָשַׁםanotar, apuntar, memoritzarzapsat, hodnotit, oznámkovat, zaznamenat, poznamenat si, známkovatnotianotar, apuntar, notar, calificar, corregirannotareanotar, escrever nota sobre, tomar nota de, dar nota, escreverзаписывать, записать, ставить отметкуanteckna, annotera, notera, betygsätta, skriva uppβαθμολογώ, σημειώνω, καταγράφωannotare, appuntare, classificare, notare, segnare, dare il votoيُدَوِّنُ, يُقَدِرُ الْدَرَجَاتِ, يَكْتُبُ بِسُرْعَةٍ وَإِيجَازٍbedømme, kradse ned, notere ned, skrive nedarvostella, kirjoittaa muistiin, merkitä muistiinocijeniti, pribilježiti, zabilježiti, zapisatiちょっと書き留める, 採点する, 書き留める기재하다, 메모하다, 채점하다evaluere, klore ned, notere, skrive nedocenić, zanotować, zapisać, zapisywać szybkoเขียนลง, การให้คะแนน, จดลง, จดลงไปnot almak, not vermek, yazmakcho điểm, ghi chép, ghi chép lại, ghi tóm tắt写下, 打分数, 草草记下, 记下Забележка (nɔte)
verbe transitif
1. écrire noter un numéro dans un carnet
2. voir, remarquer Il a noté son air inquiet.
3. donner une valeur à un travail noter un devoir

noter

[nɔte] vt
(= écrire) → to write down, to note down; [+ adresse] → to make a note of, to note down
Tu as noté leur adresse? → Did you make a note of their address?
(= remarquer) → to note, to notice
J'ai bien noté que → I noticed that ..., I noted that ...
Notez bien que → (Please) note that ...
(ÉDUCATION, ADMINISTRATION) (= donner une appréciation) → to mark (Grande-Bretagne), to give a grade to (USA)