nouveau

nouveau

ou

nouvel

(devant voyelle ou « h » muet),

nouvelle

adj. [ du lat. novellus, jeune, récent, dimin. de novus, nouveau ]
1. Qui existe, qui est connu depuis peu : Les chercheurs ont mis au point un nouveau médicament récent néologismes
2. Qui vient après qqn ou qqch de même espèce : Ils ont désigné une nouvelle directrice ancien ex
3. Qui possède des qualités originales : Les technologies nouvelles inédit, moderne hardi, 2. neuf, original
4. (Avec une valeur d'adv., mais variable devant les adj. ou des p. passés pris comme noms) Qui est tel depuis peu : Les nouveaux pauvres. Les nouveaux venus.
L'Art nouveau,
le modern style.
Nouveaux animaux de compagnie ou N.A.C.,
animaux exotiques dangereux (reptiles, poissons, araignées, singes) et souvent importés illégalement que des particuliers élèvent à leur domicile.
adj. et n.
Qui est depuis peu quelque part ; qui exerce depuis peu une activité : Les nouveaux sont invités à fêter leur arrivée. Elles sont nouvelles dans le métier débutant, inexpérimenté, novice

nouveau

n.m.
1. Ce qui est original, inattendu : Ils savent faire du nouveau avec du vieux inédit, nouveauté
2. Fait récent qui modifie la situation : Les enquêteurs ont découvert du nouveau 2. neuf
À nouveau,
d'une façon différente de la fois précédente ; de nouveau : Elle a modifié son projet et l'a présenté à nouveau.
De nouveau,
une fois de plus : Il est de nouveau en retard encore

nouveau

NOUVEAU, NOUVELLE. adj. Qui est récent, qui commence d'être ou de paraître, qui n'existe ou qui n'est connu que depuis peu de temps. Vin, blé, fruit nouveau. Pommes de terre nouvelles. Un livre nouveau. Un modèle nouveau. Une invention nouvelle. Un instrument nouveau. Mode, pièce nouvelle. Manière nouvelle. Édition nouvelle. Religion nouvelle. Opinion nouvelle. Des mots nouveaux. Les nouveaux riches Les nouveaux pauvres. N'avez-vous rien, ne savez-vous rien, ne nous direz-vous rien de nouveau? Qu'y a-t-il de nouveau? Quoi de nouveau? Cela est nouveau pour moi. Cela m'est nouveau. C'est pour moi une chose nouvelle. Il fait au masculin Nouvel devant les mots commençant par une voyelle ou une H muette. Un nouvel appartement. Le nouvel hôpital. Un nouvel et fâcheux événement.

Substantivement, Voici du nouveau. Vous aimez le nouveau. Il me faut du nouveau. Souvent on préfère le nouveau à l'excellent. Il se dit aussi des Personnes. Le nouveau, la nouvelle, Celui, celle qui vient d'arriver au collège, dans un atelier, dans une compagnie.

L'an nouveau, Le commencement de l'année. La saison nouvelle, Le printemps. La nouvelle lune, La lune qui commence.

En termes de Procédure, Fait nouveau, Fait qui n'a pas encore été produit dans une instance précédente.

Prov., Tout ce qui est nouveau paraît beau ou Tout nouveau, tout beau.

Placé devant un participe passé pris substantivement, il a un sens adverbial et signifie Récemment. Des nouveaux mariés, Des gens récemment mariés. Un nouveau venu, Un homme venu depuis peu. Un nouveau-né, Un enfant qui vient de naître. Les nouveaux convertis, Les gens qui viennent de se convertir. Dans ce sens, Nouveau s'accorde, sauf dans Nouveau-né.

NOUVEAU s'oppose à Ancien, vieux dans certaines locutions et signifie Relativement récent, plus récemment connu, employé. Le nouveau monde, La partie du monde qui a été découverte à la fin du quinzième siècle et à laquelle on a donné le nom d'Amérique. Nouveau style, Manière de compter dans le calendrier depuis qu'il a été réformé par Grégoire XIII. Nouveau Testament, Les Évangiles, avec les Actes des apôtres, les Épîtres et l'Apocalypse, par opposition à l'Ancien Testament, Les livres saints qui ont précédé la naissance de JÉSUS-CHRIST.

NOUVEAU, en parlant des Personnes, signifie Qui est novice, inexpérimenté. Cet homme est bien nouveau dans son métier, dans son emploi. Cet homme est bien nouveau dans le monde, est bien nouveau, est tout nouveau dans les affaires.

Un homme nouveau se dit d'un Homme sans naissance, que son mérite ou les circonstances ont poussé aux premiers rangs. Il se dit encore d'un Homme dont la valeur ou l'importance vient d'être mise en lumière.

Nouvel homme, Homme nouveau, Le chrétien régénéré par la grâce. Il se dit par opposition à Vieil homme.

Un nouveau visage, Une personne qu'on n'a pas encore vue. Je change de domestiques le moins que je peux, je n'aime pas les nouveaux visages. Il ne se plaît pas dans cette société, parce qu'on y voit toujours de nouveaux visages.

NOUVEAU signifie encore Autre, qui succède à un être ou à une chose de même ordre. Un nouvel époux. Un nouvel enfant. Un nouveau cheval. Un nouveau livre. Nouveau dessein. Nouvel armement. Nouvelle édition. Nouvelle religion. Nouvelle patrie. Dans ce sens, il se place généralement avant le nom, tandis qu'il se met le plus souvent après le nom dans le sens de Récent ou de Novice. Une nouvelle robe, Une robe différente de celle qu'on avait auparavant; Une robe nouvelle, Une robe d'une mode toute récente. Un nouveau livre, Un autre livre; Un livre nouveau, Un livre qui vient de paraître.

NOUVEAU se dit quelquefois d'une Personne ou d'une chose qui a de la ressemblance, de la conformité avec une autre personne ou une autre chose. C'est un nouveau César, un nouvel Alexandre, un nouvel Attila. La Nouvelle Héloïse. La terre semblait être menacée d'un nouveau déluge.

DE NOUVEAU, loc. adv. Une fois de plus. Il a été accusé de nouveau. On l'a emprisonné de nouveau.

À NOUVEAU, loc. adv. De façon complètement différente. Ce travail est manqué, il faut le refaire à nouveau. En termes de Banque, de Commerce, il signifie Sur la suite du compte ou Sur un autre compte. Créditer, débiter, porter à nouveau.

nouveau

Nouveau, Il vient de Nouellus. Nouus, Recens.

Nouveau et nouvellement fait, Rudis.

Fruict nouveau, Crastinus fructus.

Nouveau à la pratique, Tyro vsu forensi atque exercitatione.

Tout nouveau, Nouitius.

Emprunté et prins d'ailleurs, qui n'est pas nouveau, Translatitius.

¶ De nouveau, d'une maniere nouvelle, contre l'usage accoustumé, Noue.

Nouvellement, et de nouveau, Nouiter.

Renouveler quelque chose, et la faire de nouveau, Nouare.

Il le faut faire de nouveau, De integro atque amplius faciendum est. Liu. lib. 23.

Faire quelque chose tout de nouveau, ou de rechef, Ex vel de integro facere, siue agere.

Faire quelque chose de nouveau, que personne n'a encore fait, Nullo exemplo aliquid facere.

Tu ne fais rien de nouveau de quoy on se doive esmerveiller, Non mirum facis.

N'est-il rien aujourd'huy advenu de nouveau? Num quid processit hodie?

nouveau


NOUVEAU, ou NOUVEL, ELLE, adj. NOUVEAUTÉ, s. f. NOUVELLE, s. f. NOUVELLEMENT, adv. NOUVELLISTE, ou NOUVÉLISTE, s. m. [Nou-vo, voté, vèl, vèle, vèleman, véliste: 2e è moy. au 3e, 4e et 5e, é fer. au dern.] Nouveau se met devant les noms qui comencent par une consone, et nouvel devant ceux qui comencent par une voyelle. "Un nouveau chef, un nouveau malheur, etc. Le nouvel an, un nouvel Ambassadeur.
   NOUVEAU, qui comence d'être ou de paraitre. "Vin, fruit nouveau. "Nouveau dessein. "Ne savez-vous rien de nouveau. Nouvelle invention, découverte, édition, etc.
   Rem. Nouveau et neuf ne sont pas synonymes. Nouveau, c'est ce qui parait depuis peu: il est oposé à ancien: Neuf est ce qui est frais, ou qui n'a pas encôre paru. Un livre nouveau peut n'être pas neuf, ou par la reliûre, qui peut être gâtée, ou par ce qu'il contient, qui n'est qu'une répétition de ce qui a été plusieurs fois écrit, et qui se trouve par tout. Ainsi M. Fréron a dit fort sensément d'un plan d'éducation publique: "Je dis nouveau, et non pas neuf; car toutes les idées qu'il renferme se trouvent dans une infinité de livres. = On met toujours nouvel devant le substantif, excepté peut-être dans le style marotique. Nouveau peut se placer devant ou après.
   De ces nouveaux bienfaits sont nés des soins nouveaux.
       De Lille.
Il aime pourtant à précéder.
  À~ chaque instant de nouvelles finesses.
       Ververt.
  Nouvelle langue et nouvelles leçons.
      Ibid.
Quelquefois placé devant, il a un sens diférent de celui qu'il présente, quand il est placé aprês. De nouveaux livres, ce sont d'aûtres livres: des livres nouveaux, ce sont des livres imprimés depuis peu. = On dit d'un homme, qu'il est nouveau dans son métier, dans sa charge; qu'il n'y est guère expérimenté~. Homme nouveau, le premier de sa race. C'est le novus homo des Latins. = Nouveau se dit aussi comme adverbe, pour nouvellement. "Nouveau né, nouveau venu; de la crème nouvelle faite. = * Le P. Rapin emploie le masculin substantivement. "Il y a donc du tempérament à garder entre les Anciens et les Nouveaux: on doit avoir du respect pour les uns, sans avoir du mépris pour les aûtres. On dit, en ce sens, les Modernes. = Bossuet lui fait régir la prép. à (le datif). "Une chôse si nouvelle aux Chrétiens. On emploie aujourd'hui la prép. pour: "Cela est nouveau pour moi. Aûtrefois on était prodigue d'ablatifs et de datifs, et les prépositions de et à reparaissaient à tout instant.
   NOUVEAUTÉ, 1°. Qualité de ce qui est nouveau. "La nouveauté d'une opinion, d'une découverte. "Les atraits, les charmes de la nouveauté, etc. = 2°. Chôse nouvelle: "Ce Marchand, ce Libraire a toujours quelque nouveauté. "Des pois au comencement du printems, c'est de la nouveauté. = Il se dit sur-tout au plur. "Les nouveautés sont dangereûses en matières de religion. "Le peuple est amateur de nouveautés, il court aprês les nouveautés.
   NOUVELLE, le premier avis qu'on reçoit d'une chôse arrivée récemment. "Bone ou mauvaise, fâcheûse nouvelle. "Faire courir, semer, répandre une nouvelle, etc. = Il ne faut pas confondre avoir nouvelles, et avoir des nouvelles: le premier, signifie simplement qu'on aprend un évènement; l'aûtre dit de plus, qu' on en sait des particularités. "J'ai nouvelle du siège, c'est-à-dire, j'aprends que le siège a été mis. "J'ai des nouvelles du siège, c'est-à-dire, on me mande ce qui s'est pâssé au siège depuis une telle date. De plus, avoir nouvelles régit quelquefois le que: "Alexandre, dit Vaugelas, avoit nouvelles que Darius devoit arriver dans cinq jours. Mais, avoir des nouvelles, ne régit que les noms au génitif. Bouh. — Cet Auteur, qui savait si bien sa langue, dit, dans la Vie de Saint Ignace, recevoir et avoir nouvelle que sans article et au singulier. = Je puis en dire des nouvelles; je le sais très-bien: Mesdemoiselles S... qui étoient dans notre loge, pourroient vous en dire des nouvelles. Ann. Litt. = On dit, par menace, vous aurez, ou vous entendrez de mes nouvelles; vous recevrez bientôt de ma part quelque déplaisir. — Je sais de vos nouvelles; ce que vous avez fait et dit. = Point de nouvelles, adv. Cela est inutile: n'y comptez pas.
   Je vous rends, leur dit-il, mille graces, mes belles,
   Qui m'avez si bien tondu:
   J'ai plus gagné que perdu;
   Car, d'himen, point de nouvelles.
       La Font.
Le Proverbe dit: point de nouvelles, bones nouvelles; c'est une preûve qu'il n'est point arrivé de malheur, puisqu' on ne le sait point.
   Nouvelle se dit quelquefois pour Conte.   "Nouvelle historique; nouvelle espagnole. "Les nouvelles de Cervantes, de Scarron, etc.
   NOUVELLEMENT; depuis peu. "Maison nouvellement bâtie. "Livre nouvellement, imprimé, etc.
   NOUVELLISTE; qui est curieux de savoir des nouvelles, et qui aime à en débiter. "C'est un nouvelliste.

Synonymes et Contraires

nouveau


nouveau

nom nouveau
Personne arrivée depuis peu.
apprenti, commençant, débutant, néophyte, novice -familier: bizut, bizuth, bleu, écolier.
ancien -familier: de la la vieille -littéraire: vétéran.
Traductions

nouveau

(nuvo) "nouveau" devient "nouvel" devant une voyelle ou un "h"muet pluriel nouveaux

nouvelle

(nuvɛl) pluriel nouvelles
adjectif
1. qui existe ou qui est connu depuis peu de temps un nouveau film
2. qui remplace une chose acheter un nouveau téléviseur
3. second, autre faire un nouvel essai

nouveau

masculin

nouvelle

féminin
nom
personne qui vient d'arriver

nouveau


nom masculin
des informations nouvelles, supplémentaires Il y a du nouveau

nouveau

neunew, novel, fresh, incomingnieuw, opkomendחדיש (ת), חדש (ת), חדשותי (ת), מודרני (ת) [בן זמננו], חָדִישׁ, חָדָשׁ, חַדְשׁוֹתִיnuutnounovýnyνέος, καινούργιος, καινός, καινούριος, πρωτοφανήςnovanuevo, nuevauusiनयाújbarunýrnuovo, moderno, redivivo新しいnovusnynowynovoновыйny-pyayeni, 新来的, 新的جَدِيد, جَدِيدٌnov새로운ใหม่mới
adverbe
encore une fois Il est de nouveau malade

nouveau

[nouvel] (devant un nom masculin commençant par une voyelle ou un h muet) [nouveaux] (mpl) [nuvo, nuvɛl]
adj
(remplacé)new
Il me faut un nouveau pantalon → I need some new trousers.
Elle a une nouvelle voiture → She's got a new car.
(en plus) → another
Il y eu un nouvel accident au carrefour → There's been another accident at the crossroads.
[élève] → new
Il y a un nouvel élève dans ma classe → There's a new boy in my class.
(récent)new
C'est nouveau, essayez-le → It's new, try it.
(= original) [idée, solution] → novel
nm/f
(élève)new pupil
(étudiant)new student
(employé)new employee
Il y a plusieurs nouveaux dans la classe → There are several new children in the class.
nm
(faits nouveaux) du nouveau → something new
Il y a du nouveau → There's something new., There's a new development.
(autres locutions) de nouveau → again
à nouveau → again
Il pleut de nouveau → It's raining again.
nf
(= information) → piece of news, news sg
C'est une nouvelle intéressante → That's interesting news.
être sans nouvelles de qn
Je suis sans nouvelles de lui → I haven't heard from him.
(LITTÉRATURE)short story nouvelles
nfpl (PRESSE, TV)news