nuitamment

nuitamment

[ nɥitamɑ̃] adv.
Litt. Pendant la nuit : Ils ont franchi la frontière nuitamment.

NUITAMMENT

(nui-ta-man) adv.
De nuit. Il arriva nuitamment. Un vol commis nuitamment.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et nuictamment, le cardinal gaigna son abbaye [CARLOIX, VIII, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Adj. fictif nuitant, de nuit, et le suffixe ment. L'ancienne langue disait nuitentre.

nuitamment

NUITAMMENT. adv. De nuit. Il ne se dit guère qu'en parlant d'un Vol ou de quelque autre mauvaise action faite de nuit, et il est particulièrement d'usage en style de Palais. Un assassinat, un vol commis nuitamment. Après l'avoir tué, ils l'enterrèrent nuitamment. Il s'en alla nuitamment.

nuitamment


NUITAMMENT, adv. [Nuitaman.] De nuit, en parlant d'un vol ou de quelque aûtre mauvaise action. "Vol, assassinat~ commis nuitamment. — L'Acad. ne le done que comme un terme de Palais. Il est aussi du st. famil.

Traductions

nuitamment

[nɥitamɑ̃] adv → by night
nuit blanche nfsleepless night
passer une nuit blanche (sans pouvoir dormir) → to have a sleepless night (= ne pas se coucher) → to stay up all night
nuit de noces nfwedding night
nuit de Noël nf
la nuit de Noël → Christmas Eve