obéi, ie

OBÉI, IE

(o-bé-i, ie) part. passé d'obéir
Dont on suit les commandements. Des lois exactement obéies.
Elle que j'adorai dès le premier aspect, Qui s'est vue à toute heure et partout obéie [CORN., Sophon. III, 6]