objecter

(Mot repris de objecterais)

objecter

v.t. [ lat. objectare, placer devant, opposer ]
1. Formuler un argument visant à réfuter ce qui a été dit ou à s'y opposer : Je n'ai rien à objecter à cette décision rétorquer, riposter
2. Alléguer qqch pour repousser une demande : Ils ont objecté que l'appareil n'était pas fiable prétexter

objecter

(ɔbʒɛkte)
verbe transitif
exprimer une idée qui s'oppose à une autre Il objecta que les preuves étaient insuffisantes. On lui a objecté son manque de motivation.

objecter


Participe passé: objecté
Gérondif: objectant

Indicatif présent
j'objecte
tu objectes
il/elle objecte
nous objectons
vous objectez
ils/elles objectent
Passé simple
j'objectai
tu objectas
il/elle objecta
nous objectâmes
vous objectâtes
ils/elles objectèrent
Imparfait
j'objectais
tu objectais
il/elle objectait
nous objections
vous objectiez
ils/elles objectaient
Futur
j'objecterai
tu objecteras
il/elle objectera
nous objecterons
vous objecterez
ils/elles objecteront
Conditionnel présent
j'objecterais
tu objecterais
il/elle objecterait
nous objecterions
vous objecteriez
ils/elles objecteraient
Subjonctif imparfait
j'objectasse
tu objectasses
il/elle objectât
nous objectassions
vous objectassiez
ils/elles objectassent
Subjonctif présent
j'objecte
tu objectes
il/elle objecte
nous objections
vous objectiez
ils/elles objectent
Impératif
objecte (tu)
objectons (nous)
objectez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais objecté
tu avais objecté
il/elle avait objecté
nous avions objecté
vous aviez objecté
ils/elles avaient objecté
Futur antérieur
j'aurai objecté
tu auras objecté
il/elle aura objecté
nous aurons objecté
vous aurez objecté
ils/elles auront objecté
Passé composé
j'ai objecté
tu as objecté
il/elle a objecté
nous avons objecté
vous avez objecté
ils/elles ont objecté
Conditionnel passé
j'aurais objecté
tu aurais objecté
il/elle aurait objecté
nous aurions objecté
vous auriez objecté
ils/elles auraient objecté
Passé antérieur
j'eus objecté
tu eus objecté
il/elle eut objecté
nous eûmes objecté
vous eûtes objecté
ils/elles eurent objecté
Subjonctif passé
j'aie objecté
tu aies objecté
il/elle ait objecté
nous ayons objecté
vous ayez objecté
ils/elles aient objecté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse objecté
tu eusses objecté
il/elle eût objecté
nous eussions objecté
vous eussiez objecté
ils/elles eussent objecté

OBJECTER

(ob-jè-kté) v. a.
Opposer comme objection.
Et s'étant objecté qu'il semble que la loi divine ne devait point secourir l'homme en ce qui est des préceptes moraux, parce que sa raison lui suffisait pour cela [PASC., 3e et 4e factum pour les curés de Paris, I, 10]
Calvin, s'objectant à lui-même que, par la doctrine qu'il enseignait, tous les jugements de l'Église.... devenaient sujets à la révision [BOSSUET, 6e avert. III, 2]
Ce ne sont pas tant les raisonnements que je crains, que ceux qui, sans se rendre aux preuves, n'y veulent rien objecter [J. J. ROUSS., Paix perp.]
Ce sophiste manque du moins à la bienséance de la conversation, qui consiste à n'objecter que des choses auxquelles on accorde soi-même quelque solidité [DIDEROT, Opin. des anc. philos. (philos. pyrrhonienne).]
On objectait à Galilée que, si la terre tournait sur son axe de l'ouest à l'est, un projectile poussé perpendiculairement à l'horizon ne tomberait pas au point d'où il se serait élevé, mais qu'il tomberait plus ou moins vers l'ouest.... [CONDIL., Art de rais. III, 1]
Il ne m'objecte plus dans un humble langage Ces timides raisons qui glacent le courage [DUCIS, Macbeth, III, 3]
Reprocher. On lui a objecté la corruption de ses mœurs.
S'objecter, v. réfl. Être objecté. Voilà ce qui s'objecte en pareille circonstance.

REMARQUE

  • Régnier disait objetter : Or, pour moi, tout le mal que leur discours m'objette.... Sat. V.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et qui me objetteroit comme le sang et l'ordure se puet oster sans lever l'os, qui est entrée par la fente du test sur la dure mere, je respons.... [LANFRANC, f° 26]
  • XVIe s.
    Quelcun objettera, que toutes choses desirent de persister en leur estre [CALV., Instit. 561]
    On pourroit objecter que.... [ID., ib. 609]
    Comme un miroir qui represente indifferemment toutes figures et impressions, autant de temps que les corps lui sont opposés et objectés [YVER, p. 562]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. objectare, de ob, et jactare, jeter (voy. JETER). Une plus ancienne forme est objicer, tiré directement d'objicere.

objecter

OBJECTER. v. tr. Opposer un argument, une affirmation. On peut objecter de bonnes raisons à cette hypothèse. À cela j'objecte que... Je sais tout ce qu'on peut objecter. Vous m'objecterez peut-être que...

Il signifie, par extension, Alléguer, opposer une difficulté, un empêchement, un obstacle à une demande. Objecter la fatigue pour ne point sortir. Il sollicitait ce poste, on lui objecta sa trop grande jeunesse.

objecter

Objecter, Obiicere, Obiectare, Voyez en Objicer et Reprocher.

objecter


OBJECTER, v. act. OBJECTION, s. f. [Ob-jèkté, jèk-cion, en vers, ci-on: 2e è moy.] Objècter, c'est faire une objèction, c. à. d. oposer une dificulté à une proposition, à un raisonement: "On lui a fait une objection, on lui a objècté une dificulté à laquelle il n'a pas pu répondre. — Et, neutralement: "On lui objecta qu'il avoit été repris de Justice.
   Rem. Un Auteur moderne dit des chôses qu' elles font objection contre, expression, qui me parait nouvelle, et avoir besoin du sceau de l'usage. "Ces faits sont vrais, mais je ne crois pas qu'ils puissent faire objection contre l'usage des conducteurs. Barbier de Tinan. = Sans objection, ou sans objections, expression adverbiale, familière à l'Ab. Prévot. Sans peine, sans dificulté. "Ayant demandé deux Pilotes, il les obtint sans objections. Hist. des Voy. Cela a tout l'air d'un anglicisme.

Synonymes et Contraires

objecter

verbe objecter
Traductions

objecter

הסתייג (התפעל), טען (פ'), מחה (פ'), מיחה (פיעל), ערער (פיעל), ערר (פ'), הִסְתַּיֵּג

objecter

opwerpen

objecter

object, demur

objecter

[ɔbʒɛkte] vt
[+ argument] objecter qch à → to put forward sth against
objecter que → to object that
objecter à qn que → to object to sb that
(= prétexter) → to plead