obscur


Recherches associées à obscur: clair-obscur

obscur, e

[ ɔpskyr] adj. [ lat. obscurus ]
1. Qui n'est pas ou qui est mal éclairé : Des couloirs obscurs sombre ; clair, lumineux les salles de cinéma
2. Qui est difficile à comprendre : Un langage obscur hermétique, sibyllin confus, mystérieux
3. Se dit de ce qu'il est difficile d'exprimer, d'analyser : Un obscur pressentiment la poussait à refuser 1. vague ; précis
4. Qui est sans gloire ni renom : Mener une existence obscure effacé, humble anonyme, inconnu ; célèbre, illustre

obscur

OBSCUR, URE. adj. Où il y a peu, où il n'y a pas de lumière. Lieu obscur. Chambre obscure. Prison obscure. Forêt obscure. Nuit obscure. Temps obscur.

Il fait obscur, Le temps est sombre. Il fait obscur dans cet endroit, Ce lieu n'est pas bien éclairé, on n'y voit pas clair.

Chambre obscure. Voyez, au mot NOIR, Chambre noire.

OBSCUR, en parlant de Couleurs, signifie Qui est moins clair, moins vif, moins éclatant, plus brun, plus chargé. Couleurs obscures. Bleu obscur.

Clair-obscur. Voyez CLAIR-OBSCUR.

OBSCUR signifie au figuré Qui n'est pas clair, intelligible, qui ne se fait pas comprendre, ou se fait difficilement comprendre. Discours obscur. Livre fort obscur. Passage, terme obscur. En termes obscurs. Cet auteur est obscur, affecte d'être obscur. Les oracles étaient obscurs.

OBSCUR signifie aussi Qui est peu connu, caché. C'est un homme obscur. Il mène une vie obscure. État obscur. Condition obscure. Mérite obscur. Vertu obscure. Cet homme est d'une naissance, d'une famille obscure, est né de parents obscurs.

obscur

Obscur, adject. m. penac. Obscurus, Tenebricus, Tenebrosus, Tenebricosus.

Obscur et difficile à entendre, Obscurum.

Aucunement ou quelque peu obscur, Subobscurus.

Fort obscur, Perobscurus.

Une lanterne obscure, Fusca laterna.

Lumiere obscure, Lux maligna.

obscur


OBSCUR, ÛRE, adj. OBSCURÉMENT, adv. OBSCURITÉ, s. f. [Obs-kur, kûre, kuréman, kurité: 2e lon. au 2e, 3e é fer. au 3e.] Obscur, est 1°. sombre, qui n'est pas éclairé. "Lieu, antre obscur; chambre, Église, nuit, prison obscûre. = Il fait obscur; l'air est obscur. "Il fait obscur en cet endroit; on n'y vois pas bien clair. = 2°. Qui est moins clair, moins vif. "Couleur obscûre; bleu obscur. = 3°. Figurém. Qui n'est pas bien clair, bien intelligible. "Discours, livre, passage, terme obscur. "La glôse est plus obscûre que le texte. — On le dit aussi des Auteurs, des oracles. = 4°. Peu conu. "Vie, naissance obscûre. = Cet adjectif suit ou précède au choix de l'Écrivain, guidé par l'oreille et le goût:
   Heureux qui, satisfait de son humble fortune,
   Vit dans l'état obscur, où les Dieux l'ont placé.
       Racine.
"C'est une erreur que de penser qu'une obscûre naissance vous avilisse. Massill.
   Voudrois-je de la terre, inutile fardeau,
   Attendre chez mon Pére une obscure vieillesse.
       Racine.
Rem. Comme on dit, il est clair que, etc. Pluche a cru pouvoir dire, il n'est pas obscur que, etc. Mais l'analogie trompe souvent: la première expression est admise par l'usage; l'aûtre non. "Il n'est pas obscur que le labourage doit tout atendre de l'Être supérieur, etc.
   OBSCURÉMENT, avec obscurité. Il se dit dans le propre: "On ne voyoit les objets qu'obscurément; et dans le figuré: "Nous ne voyons qu'obscurément les chôses de la Foi: "Cet homme a toujours vécu obscurément.
   REM. Obscurément prend l'accent aigu sur l'é, quoique formé du fém. Obscûre, dont l'e est muet. Ainsi le veut l'usage.
   OBSCURITÉ: 1°. Privation de la lumière. "Grande, profonde obscurité. "L'obscurité de la nuit. = 2°. Fig. L'obscurité des tems, de l'avenir. = L'obscurité des oracles. Discours plein d'obscurité. = 3°. Vie cachée. "Demeurer, vivre dans l'obscurité. J'ai toujours préféré l'obscurité~ à l'éclat. = 4°. Bassesse. "L'obscurité de sa naissance, de sa famille, etc. = 5°. Au pluriel; chôses obscûres.
   Combien d'obscurités tout-à-coup éclaircies.
       L. Racine.
= Voy. TÉNèBRES.

Traductions

obscur


obscure

dunkel, finster, hermetisch, obskurobscure, dark, dim, arcane, esoteric, gloomy, murkyduister, donker, onbekend, obscuur, onduidelijk, ondoorzichtig, naamloosאפלולי (ת), מוחשך (ת)donker, duisterfosctmavýmørkmalluma, obskuraoscuro, obscurosötétoscuro, scuro, tenebroso, astruso, buio, ermetico, tetroater, caeruleus, caligineus, caliginosus, obscurus, tenebricosusmørkescuro, obscuroтëмныйobskur-enye giza (ɔpskyʀ)
adjectif
1. sombre, sans lumière un lieu obscur
2. difficile à comprendre un raisonnement obscur

obscur

[ɔpskyʀ] adj
(= sombre) [couloir] → dark
les salles obscures → cinemas (Grande-Bretagne), movie theaters (USA)
[raisons] → obscure
pour des raisons obscures → for some strange reason
[sentiment, malaise] → vague
[personne, vie] → obscure