obscurci, ie

OBSCURCI, IE

(ob-skur-si, sie) part. passé d'obscurcir
Qui a perdu de sa lumière. Un ciel obscurci par des nuages. Par extension.
Et vous, princes et princesses, nobles rejetons de tant de rois, lumières de la France, mais aujourd'hui obscurcies et couvertes de votre douleur comme d'un nuage [BOSSUET, Louis de Bourb.]
Le jour se refusait à ma vue obscurcie [VOLT., Irène, IV, 1]
Caché comme dans des ténèbres.
Combien était obscurcie la justice, la Providence, la bonté divine parmi tant d'erreurs ! [BOSSUET, Hist. II, 6]