obscurcissement


Recherches associées à obscurcissement: obscurcissant

obscurcissement

[ ɔpskyrsismɑ̃] n.m.
Action d'obscurcir ; fait de s'obscurcir ; assombrissement.

OBSCURCISSEMENT

(ob-skur-si-se-man) s. m.
Action d'ôter la lumière.
Ni l'obscurcissement du soleil, ni la chute des étoiles, ni tous les autres signes, avant-coureurs du jugement dernier [BOURDAL., Jugem. dern. 2e avent, p. 333]
Fig. L'action de rendre peu intelligible. L'obscurcissement d'un passage par de fausses explications.
Fig. Perte des lumières intellectuelles ou morales. L'obscurcissement de la raison.
Si, dans ses obscurcissements, elle [l'âme] ne croit pas aussi fermement que deux et trois font six qu'elle sait ensuite que c'est cinq [PASC., Entret. avec M. de Saci.]
C'est dans les temps du plus grand obscurcissement et sous Achaz même qu'lsaïe a prophétisé [BOSSUET, 2e instr. pastorale sur les prom. de J. C. 24]
On ne s'applique point à découvrir ce qui arrête certains esprits, en quoi consiste leur obscurcissement et leurs préoccupations [NICOLE, Essais, t. V, p. 165, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'eclipse et obscurcissement du soleil se fait tousjours en la conjonction de la lune [AMYOT, Nicias, 42]

ÉTYMOLOGIE

  • Obscurcir.

obscurcissement

OBSCURCISSEMENT. n. m. Le fait de devenir obscur ou d'être obscurci. L'obscurcissement de l'horizon. L'obscurcissement du paysage quand le soleil descend sur l'horizon. Fig., L'obscurcissement de l'intelligence.

obscurcissement

Obscurcissement, m. acut. Obscuratio.

Synonymes et Contraires

obscurcissement

nom masculin obscurcissement
État de ce qui est obscur.
-littéraire: éclairement.
Traductions

obscurcissement

החשכה (נ), התכהות (נ), כיהוי (ז), עמעום (ז), הַחְשָׁכָה

obscurcissement

verduistering