obsèques

(Mot repris de obseques)

obsèques

[ ɔpsɛk] n.f. pl. [ lat. obsequiae, de sequi, suivre ]
Cérémonie des funérailles : Les obsèques se dérouleront dans la plus stricte intimité enterrement

OBSÈQUES

(ob-sè-k') s. f. pl.
Convoi pompeux.
Il [le lion] fit avertir sa province Que les obsèques se feraient En tel jour, en tel lieu ; ses prévôts y seraient Pour régler la cérémonie Et pour placer la compagnie [LA FONT., Fabl. VIII, 14]
Autrefois les païens, ne perdez pas cette remarque, gageaient des hommes pour pleurer aux obsèques de leurs parents [BOURDAL., Commémorat. des morts. Myst. t. II, p. 526]
Celle dont nous célébrons aujourd'hui les obsèques [FLÉCH., Aiguillon.]
Chaque famille veut que son mort n'ait plus qu'à jouir de ses obsèques et ne souffre point qu'il soit sacrifié à l'instruction publique [FONTEN., Littre.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Tuit li covent i sunt venu, E li clergié communalment, Revestu bel et saintement, à l'obseque chanter e faire [BENOIT, I, V. 1672]
  • XIVe s.
    Donné au curé pour tel droit que il pooit avoir audit obsecque la somme de douze francs [, Bulletin du comite de la langue, t. II, n° 1, p. 55]
  • XVe s.
    En ceste saison mourut son pere, auquel il fist très grant et solennel obseque, et signifier la mort dudit seigneur au roy [COMM., II, 1]
  • XVIe s.
    Le bon Troyen, souspirant sans confort, Fait apprester les obseques du mort [RONS., 628]
    Estant laissé d'amour, peu me chaud de la muse ; Et rien d'elle à present ne me peut contenter Que les vers qui sçauroient mes obseques chanter [DESPORTES, Élégies, II, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. obsequias ; du lat. obsequiae, de obsequi, suivre, de ob, et sequi : proprement, acte d'assister aux funérailles, convoi.

obsèques

OBSÈQUES. n. f. pl. Convoi funèbre ayant, plus ou moins, un caractère de solennité. Tout Paris a assisté aux obsèques de cet illustre maréchal. On lui fit de magnifiques obsèques.

obseques

Obseques, plur. f. Parentalia et iusta funebria, Epicediae et funebres precationes, B. Semble qu'il vient de Exequiae exequiarum.

Les ceremonies et solennitez accoustumées estre faictes aux obseques et funerailles, Iusta exequialia.

Les obseques d'un trespassé faites et parfaictes, Confecta iusta funera.

Faire les obseques et funerailles d'un trespassé, Funus alicui facere, Parentare, Exequias celebrare.

Faire les obseques et autres devoirs appartenant à la memoire d'un trespassé, Soluere iusta funeri.

Les principales obseques et funerailles de ceux qui ont esté meurtris, est de faire justice des meurtriers, de punir les meurtriers, Parentare manibus caesorum aut vi oppressorum innocentium, iustitiae est litare praecipue, B.

obsèques


OBSèQUES, s. f. pl. [Ob-sèke: 2e è moy. 3e e muet.] Funérailles pompeûses. "Faire les obsèques; assister aux obsèques. = La Touche dit, au comencement du siècle, que ce mot paraissoit vieux à quelques persones, qui préféroient celui de funérailles; que cependant les bons Auteurs s'en servoient quelquefois, et qu'il pouvoit trouver place dans le style relevé. Il ajoute que l'Acad. ne le condamnoit pas du tout. = On continûe à le dire dans tous les styles. = Rollin ou son Imprimeur l'a fait masc. "Des obsèques magnifiques célébrés après sa mort. Il faut, célébrées. Voy. FUNÉRAILLES.

Synonymes et Contraires

obsèques

nom féminin pluriel obsèques
Cérémonie funèbre.
Traductions

obsèques

Begräbnis, Beisetzungfuneral, burial, intermentbegrafenis, graflegging, teraardebestellingהבאה לקבורה (נ), הלוויה (נ), הַלְוָיָהbegrafnis, begrawingentombigoenterramiento, entierrobegravelseenterro, sepultamentobegravningesequieпогребение葬禮pohřebbegravelse장례식 (ɔpsɛk)
nom féminin pluriel
enterrement de qqn assister aux obsèques de qqn

obsèques

[ɔpsɛk] nfplfuneral sg